Crash de Besançon : prison avec sursis requise contre trois Lyonnais

Crash de Besançon : prison avec sursis requise contre trois Lyonnais
Photo d'illustration - LyonMag

Le procès du crash de Besançon s'est conclu mercredi soir.

Le procureur a requis de la prison avec sursis à l'encontre des trois prévenus lyonnais : 3 ans pour le dirigeant de la compagnie aérienne lyonnaise Flowair et son pilote testeur, et 2 ans pour un contrôleur de la Direction générale de l'aviation civile.

Les trois hommes sont poursuivis pour homicides involontaires. Le 19 octobre 2006, un avion en provenance de l'aérodrome de Bron se pose à Besançon, avant de redécoller mais de s'écraser subitement. Le crash du Beechcraft avait coûté la vie à quatre personnes, dont deux médecins qui allaient chercher un foie et le pilote.

Ce dernier, engagé par Flowair malgré son manque de qualifications, n'aurait jamais dû être à la tête de ce vol selon le procureur de la République.

Le tribunal de Besançon rendra son jugement le 11 mars.

Tags :

crash

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.