Deux collèges et quatre lycées cibles d'alertes à la bombe à Lyon

Deux collèges et quatre lycées cibles d'alertes à la bombe à Lyon
Lyonmag.com

Deux collèges et quatre lycées situés à Lyon ont été la cible de menaces ce lundi matin.

Selon la préfecture du Rhône, les standards de chaque établissement ont reçu vers 9h un appel pré-enregistré, faisant allusion à des bombes.

Il s’agit des lycées Jean Perrin dans le 9e arrondissement, Ampère dans le 2e, Edouard-Herriot dans le 6e et de la Cité Internationale, dans le 7e. Les collèges Jean-De-Verrazane dans le 9e et Henri-Longchambon dans le 8e, ont également été visés.

Deux établissements ont été évacués, mais les élèves ont rapidement réintégré les locaux. Chaque bâtiment a été fouillé, et il s’agissait d’une fausse alerte.

"Des consignes ont été donnés aux proviseurs lyonnais de contacter le 17 en cas d’appels de ce type, mais de ne pas céder à l’affolement", précise la Préfecture.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Venvedit le 02/02/2016 à 08:57
petitparis a écrit le 01/02/2016 à 17h24

Malheureusement tous les spécialistes du terrorisme savent que la prochaine cible des terroristes sera un lycée ou collège; Objecter : faire un maximum de jeunes victimes pour sidérer la population et entraîner des réactions en chaîne. Il faut d'urgence sécuriser les lycées et mettre des patrouilles armées à proximité si l'on veut éviter un carnage.

Tout à fait !! Pour l'instant les terroristes n'ont pas encore atteint leur but, à savoir déclencher une guerre civile entre les français de confession musulmane et les autres (car oui, en France, malgré tout ce que disent les associations anti-racistes, on ne fait pas d'amalgames). Mais tuez des enfants, et la situation changera, pour le pire. Il est donc évident que c'est ce que feront les terroristes...

Signaler Répondre

avatar
Vivi 52 le 02/02/2016 à 00:24

Retablir la peine de mort pour ces gens qui sont fracassés de la tête ! Une vrai secte !

Signaler Répondre

avatar
petitparis le 01/02/2016 à 17:24

Malheureusement tous les spécialistes du terrorisme savent que la prochaine cible des terroristes sera un lycée ou collège; Objecter : faire un maximum de jeunes victimes pour sidérer la population et entraîner des réactions en chaîne. Il faut d'urgence sécuriser les lycées et mettre des patrouilles armées à proximité si l'on veut éviter un carnage.

Signaler Répondre

avatar
ian le 01/02/2016 à 16:34

On n'en parle que trop peu, mais avant les attentats du 13/11 derniers, des appels anonymes avaient été effectués faisant état d'une menace dans l'hôtel de l'équipe d'Allemagne, et le soir même ça pétait dans tous les sens, il faut prendre très au sérieux ces appels. En tout cas c'est flippant

Signaler Répondre

avatar
Repérages terroriste. le 01/02/2016 à 15:53

Trois lycées parisiens ont eux aussi été menacés ce matin (lundi).

Il est plausible, que ces menaces servent aux terroristes, pour réaliser des repérages du temps de déclenchement et intervention des secours.

A Paris, les appels provenaient de l'étranger.
Avec la censure socialiste, étranger veut dire daech.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75006/nouvelles-menaces-sur-trois-lycees-parisiens-01-02-2016-5504565.php

Signaler Répondre

avatar
vive letat le 01/02/2016 à 15:19

mdr encore un complot de plus...

Signaler Répondre

avatar
dg4v3 le 01/02/2016 à 14:19

N'est-il pas possible de tracer les appels en question pour retrouver la source ou la zone géographique de l'appel ? Si les messages sont préenregistrés et se ressemblent alors n'est-il pas possible des les filtrer automatiquement comme du vulgaire spam ?

Signaler Répondre

avatar
unAutreLyonnais le 01/02/2016 à 13:39

Il est vrai que, stratégiquement, pour faire regner la terreur, rien ne vaut les fausses menaces: c'est un mécanisme très simple pour conserver le même niveau de peur, voire l'augmenter à très faible coût!
La guerre psychologique commence!
Qu'est ce que le gouvernement va-t-il inventer maintenant? Ah oui! la continuité du niveau de l'état d'urgence: pour ce que ça change ça!

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 01/02/2016 à 13:10

L'offensive terroriste a commencé. Dire que des irresponsables manifestent contre l'Etat d'Urgence.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.