Agacé, Guilloteau veut stopper le financement du Département à l'Aderly

Agacé, Guilloteau veut stopper le financement du Département à l'Aderly
Christophe Guilloteau - LyonMag

"Je n'en ai pas pour mon argent".

Dans une interview à paraître dans le Nouveau en Beaujolais ce mercredi, Christophe Guilloteau sort les griffes face à l'Aderly. Avec le Département du Rhône, il finance l'agence censée favoriser le développement économique de la région lyonnaise. A hauteur de 300 000 euros pour la période 2015-2017.

"Ce contrat n’ira pas à son terme. Je souhaite que le Nouveau Rhône sorte du budget de l’Aderly. (...) Je n’en ai pas pour 300 000 euros. On vient me piquer des entreprises pour les réimplanter dans la Métropole ? Mais ça veut dire quoi cette façon d’agir ?", indique le président du Département.

En 2015, six nouvelles entreprises se sont implantées sur le territoire du Nouveau Rhône grâce à l'Aderly, créant 83 emplois sur 3 ans. Un peu moins d'une trentaine de projets s'intéressent également au Beaujolais en ce début d'année 2016.

Pas suffisant pour Christophe Guilloteau qui indique à nos confrères avoir "convoqué le directeur de l’Aderly pour lui dire ma façon de penser et de voir les choses. Quand je leur demande leurs résultats sur le territoire du Nouveau Rhône, on m’envoie trois prospects… Il faut arrêter les blagues".

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
boubouphile le 10/02/2016 à 14:09
Paysan du Rhône a écrit le 09/02/2016 à 23h00

Pour info le rigolo qui a voté pour le musée des confluences s'appelle Michel Mercier. Guiloteau, lui, a voté contre ..
Pour la confrérie de la tête de veau, c est une association qui milite pour le soutien à l'agriculture locale.
La ruralité et son soutien, c est certainement une notion étrangère à l'urbain qui a écrit ce message.

oui, le musée a été décidé et subventionné par le Conseil Général avant la création du Nouveau Rhône, donc bien avant l'élection de Christophe Guilloteau ; les réserves parlementaires sont bien utiles et bien utilisées par les associations culturelles ou de défense du patrimoine. Il a bien raison de sélectionner les attributions des subventions, vu le budget restreint du Nouveau Rhône

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 10/02/2016 à 12:53

@Paysan du Rhône
Urbain ?...péri plutôt !
mais je suis sensible à l'agriculture et aux traditions patrimoniales de nos territoires...
comme le lancé de bouses de vache !
et oui ça existe !
Bon cette association organisatrice n'a pas eu encore de subvention de notre député -président du Beaujolais ...

Signaler Répondre

avatar
Paysan du Rhône le 09/02/2016 à 23:00

Pour info le rigolo qui a voté pour le musée des confluences s'appelle Michel Mercier. Guiloteau, lui, a voté contre ..
Pour la confrérie de la tête de veau, c est une association qui milite pour le soutien à l'agriculture locale.
La ruralité et son soutien, c est certainement une notion étrangère à l'urbain qui a écrit ce message.

Signaler Répondre

avatar
Le guignol le 09/02/2016 à 19:36

Guilloteau,c'est bien le rigolo qui a refourgué à la Métro de Lyon le fameux musée pharaonique de Confluence.. C Et aujourd'hui,il donne des leçons. Un très très grand rigolo le monsieur.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 09/02/2016 à 18:52

C'est vrai que l"a confrérie de la tête de veau de Saint Laurent de Chamousset" ...subventionnée par la réserve parlementaire est elle créatrice d'emplois...

Signaler Répondre

avatar
Toto obs le 09/02/2016 à 14:30

La blague à arrêter c'est que nos impôts servent à ce genre de stupidités. Donc qu'il supprime sa subvention à l'Aderly, mais qu'il ne crée pas un truc similaire dans le Beaujolais !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.