Césars 2016 : deux films tournés en Rhône-Alpes récompensés

Césars 2016 : deux films tournés en Rhône-Alpes récompensés
Fatima - DR

Ce vendredi soir, lors de la 41e cérémonie des Césars, "Fatima" et "La tête haute" ont été récompensés. 

Les deux films ont été tournés en Rhône-Alpes. "La tête haute", filmé notamment dans l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu et dans le Vercors, a vu son acteur principal, Rob Paradot, recevoir le prix du meilleur espoir masculin. Le jeune de 18 ans incarne un ado délinquant. Réalisé par Emmanuelle Berco, le film a également permis à Benoît Magimel de remporter le prix du second rôle masculin.

De son côté, le film "Fatima" a reçu la plus haute distinction : le prix du meilleur film de l’année. Face à des films comme "Mon roi" ou encore "Mustang", le film qui dresse le portrait d'une femme de ménage qui élève seule ses enfants, a su plaire au jury. Il a également reporté le prix de l’adaptation et celui de l’espoir féminin grâce à Zita Hanrot, âgée de 26 ans.

Réalisé par Philippe Faucon, le long métrage a été vu par plus de 300.000 spectateurs.

A noter que Florence Foresti a réussi son exercice de maître de cérémonie. Sur les réseaux sociaux la Lyonnaise a fait un carton.

Tags :

césars

Fatima

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chouffeur le 28/02/2016 à 08:02

Ca n'a strictement aucun intérêt un tel film ! Et contraire à la réalité en plus !!

Signaler Répondre

avatar
navets le 27/02/2016 à 13:40

et alors le fait d etre tourne en region RA ne garantit pas que ces films ne soient pas des navets

Signaler Répondre

avatar
clementmerah le 27/02/2016 à 13:03
kasneh a écrit le 27/02/2016 à 11h25

On ne peut s'empêcher de penser que des 2 films franco-marocains (Fatima et Much Loved) c'est le politiquement correct qui l'a emporté. Pourtant, il y a plus de courage à décrire la prostitution au Maroc que celle d'une ménagère en France.

Oui, et c'est lamentable ! Mais nous sommes dans un pays de gauche qui s'est empressé de dénoncer l'islamophobie après le Bataclan. Courageux mais pas téméraire.

Signaler Répondre

avatar
marremarre le 27/02/2016 à 12:54

encore un film que je ne regarderai JAMAIS!!!

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 27/02/2016 à 11:25

On ne peut s'empêcher de penser que des 2 films franco-marocains (Fatima et Much Loved) c'est le politiquement correct qui l'a emporté. Pourtant, il y a plus de courage à décrire la prostitution au Maroc que celle d'une ménagère en France.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.