Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Francisque Reboullet - LyonMag

Francisque Reboullet : “Espérance Banlieue Pierre-Bénite : une école pour apprendre à lire, compter et à être fier d’être français”

Francisque Reboullet - LyonMag

Francisque Reboullet est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce mardi. Le président de l’association Espérance Banlieue Pierre-Bénite est revenu sur ce projet d’école particulier.

Espérance Banlieue, déjà implantée en région parisienne, à Marseille ou à Roubaix, devrait compter un nouvel établissement à Pierre-Bénite à la rentrée 2016. Francisque Reboullet s’est lancé dans le projet il y a un an, "au moment des attentats de Charlie Hebdo".

 

Le but est de fournir une scolarité différente aux enfants en décrochage. "Quand les enfants arrivent en 6e, 31% n’ont pas le niveau de lecture exigée. On veut revenir sur les fondamentaux. Que les enfants sachent lire, compter et soient fiers d’être français. Ca, on va le faire par l’intermédiaire de l’étude de l’histoire de la France, de l’Europe et du respect du drapeau national et de l’hymne pour fédérer autour de cette image", indique Francisque Reboullet.

Uniformes (sweats à capuche) et montée du drapeau le lundi matin sont donc au programme. "On ne se revendique pas du tout de l’héritage du service militaire. (…) On nous critique parfois avec cette attitude. On veut créer une unité, leur faire aimer leur pays parce qu’ils sont français".

 

Autre particularité d’Espérance Banlieue, "les parents sont informés en permanence, avec en moyenne 6 SMS par semaine". Ils participent également au choix des punitions.

 

A Pierre-Bénite, l’association s’appellera "La Passerelle". "Passerelle entre les âges, les nationalités mais aussi passerelle entre le privé et le public. Le jour où l’enfant a un bon niveau, il peut retourner dans le public", souligne Francisque Reboullet, qui n’a pas vocation à piller les écoles de l’agglomération. "On propose simplement de soulager l’Education nationale".

 

L’association ne pouvant toucher de subventions publiques, elle lance un appel aux dons privés de particuliers, d’entreprises pour espérer mener à bien l’ouverture de classes en septembre dans l’ancien Hôtel de Ville de la Jeunesse de Pierre-Bénite.

Avant peut-être, en cas de succès, de lancer d’autres Espérance Banlieues dans l’agglomération.

 

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | espérance banlieue |

Commentaires 1

Déposé le 01/03/2016 à 20h22   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par ga hi Citer

l education nationale nous coute pourtant une fortune

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.