Loi Travail : plus de 7000 personnes réunies à Lyon, la manif dégénère

Loi Travail : plus de 7000 personnes réunies à Lyon, la manif dégénère
Des interpellations lors de la manifestation - LyonMag

Ce mercredi en début d'après-midi, le cortège de manifestants s'est élancé de la place Bellecour.

Le cortège ce mercredi - LyonMag
Le cortège ce mercredi - LyonMag
Direction place Jean-Macé pour ces opposants à la loi Travail El Khomri dans ce qui représente le premier mouvement populaire contre le projet du gouvernement.

Alors que seulement 3000 personnes étaient attendues par les services de police et de la préfecture, le cortège a largement dépassé les estimations initiales puisqu'il comptait 7000 manifestants selon les forces de l'ordre, au moins 20 000 selon les participants.

A l'approche de la rive gauche du Rhône, le tramway T2 a été bloqué ainsi que l'avenue Berthelot.

Puis le cortège a tenté de repartir en direction de Bellecour. Des incidents ont éclaté avec les forces de l'ordre à l'approche de la Guillotière et du siège de la fédération du PS du Rhône.

Trois manifestants ont d'ailleurs été interpellés tandis qu'un policier de la Bac a été blessé lors d'échauffourées.

"Lycéens, étudiants, travailleurs, on va gagner tous ensemble" ou encore "Manu, t'es foutu, la jeunesse est dans la rue" résonnaient notamment dans une foule très jeune, principalement étudiante. Le lycée Saint-Just dans l'agglomération a été bloqué dans la matinée, tout comme 90 établissements en France.

Les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires, qui avaient appelé à la grève, espèrent attirer davantage de monde fin mars lors de la présentation officielle de la réforme du code du travail. L'UNEF a d'ores et déjà promis un nouveau mouvement étudiant le 17 mars.

LyonMag
LyonMag

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Arbitre le 10/03/2016 à 17:50
SPARTACUS a écrit le 10/03/2016 à 08h04

Heureux ceux qui vivent en dehors de la réalité!
Celle-ci est la suivante: au budget de l'Etat, il y a le service de la dette (intérêts+principal) qui s'élève en moyenne à près de 200 milliards (3 fois le budget de l'Education, 5 fois celui de la défense, 50 fois celui de la culture, 300 fois celui de l'immigration de l'asile et de l'intégration...) que les contribuables paient chaque année.
On pourrait en faire des choses si on n'avait pas à rembourser l'impéritie des gouvernements précédents.
Et je le répète, depuis 2013 les inégalités diminuent, c'est du dur çà! pas de la démagogie.
Vas-y Manu, vas-y!

Pour moi vous avez raison tous les 2. Bon pas bien difficile non plus.
Quand on arrivera à cumuler les arguments de chacun, au lieu de s'opposer dès que autrui ne dit pas exactement la même chose, on arrivera à quelque chose.

Signaler Répondre

avatar
Onyva le 10/03/2016 à 17:32

Le printemps français arrive. Général Flambi et vous sergent Manu, DÉGAGEZ!!

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 10/03/2016 à 08:04
nonmaiscepaspourdire a écrit le 10/03/2016 à 07h10

La dette a été créée par les financiers pour les financiers et les politiciens se servent au passage. Le CICE, pensé par le grand patronat, devait créer 1 million d'emplois il n'a rapporté de l'argent qu'aux patrons et 500000 chômeurs à la France. Je ne sais pas ce qu'il vous faut pour arrêter de croire les VRP de la finance que sont les politiques ?

Heureux ceux qui vivent en dehors de la réalité!
Celle-ci est la suivante: au budget de l'Etat, il y a le service de la dette (intérêts+principal) qui s'élève en moyenne à près de 200 milliards (3 fois le budget de l'Education, 5 fois celui de la défense, 50 fois celui de la culture, 300 fois celui de l'immigration de l'asile et de l'intégration...) que les contribuables paient chaque année.
On pourrait en faire des choses si on n'avait pas à rembourser l'impéritie des gouvernements précédents.
Et je le répète, depuis 2013 les inégalités diminuent, c'est du dur çà! pas de la démagogie.
Vas-y Manu, vas-y!

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 10/03/2016 à 07:10
lapomme a écrit le 09/03/2016 à 22h03

Non une dette d'état n'est pas une dette de particulier. Il faut arrêter avec la dosa capitaliste, remettre nos cerveaux en marche, arrêter le prêt à penser qui plonge le monde dans la misère : la dette elle engraisse les banquiers depuis plus de 40 ans, elle est tenue par le 1% oligarchique qui a le capital et le pouvoir et qui pompe le fric au 99% du reste des gens depuis 40 ans. Alors la dette il faut arrêter avec et ne pas la rembourser parce qu'elle est illégitime.
Point barre.

La dette a été créée par les financiers pour les financiers et les politiciens se servent au passage. Le CICE, pensé par le grand patronat, devait créer 1 million d'emplois il n'a rapporté de l'argent qu'aux patrons et 500000 chômeurs à la France. Je ne sais pas ce qu'il vous faut pour arrêter de croire les VRP de la finance que sont les politiques ?

Signaler Répondre

avatar
lapomme le 09/03/2016 à 22:03
SPARTACUS a écrit le 09/03/2016 à 20h28

La dette de notre Etat, de plusieurs milliers de milliards, que veut encore augmenter la gauche de la gauche, assommera plus encore demain les jeunes qui ont défilé aujourd'hui...
Il n'y a pas de mystère, il faut toujours rembourser ses dettes!
La Gauche c'est foncièrement la lutte contre les inégalités: de 1970 à 2000, celles-ci ont diminué, puis vers 2002... (quand la droite est revenue au pouvoir) elles ont fortement augmenté, pour diminuer à partir de 2013... (sources INSEE). Même s'il reste beaucoup à faire, cela va dans le bon sens, le reste, c'est du bavardage...
Vas-y Manu, vas-y!

Non une dette d'état n'est pas une dette de particulier. Il faut arrêter avec la dosa capitaliste, remettre nos cerveaux en marche, arrêter le prêt à penser qui plonge le monde dans la misère : la dette elle engraisse les banquiers depuis plus de 40 ans, elle est tenue par le 1% oligarchique qui a le capital et le pouvoir et qui pompe le fric au 99% du reste des gens depuis 40 ans. Alors la dette il faut arrêter avec et ne pas la rembourser parce qu'elle est illégitime.
Point barre.

Signaler Répondre

avatar
veritas le 09/03/2016 à 20:54

Avec 5 millions de chômeurs les patrons ont le choix !!! Ce n'est pas 200.000 gauchistes qui manifestent qui changeront ça !! Au contraire ceux là resteront chômeurs !!!

Signaler Répondre

avatar
loi à double face le 09/03/2016 à 20:41

Il y a un point positif dans cette chienlit :le retrait d'une loi qui pourrait améliorer l'emploi et nous reconduire encore de 5 ans avec la gauche:tout mais pas ça!!!!!
Que la gauche continue comme depuis 4 ans:ne faites aucune réforme jusqu'en 2017 qu'on s'en débarrasse définitivement

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 09/03/2016 à 20:28

La dette de notre Etat, de plusieurs milliers de milliards, que veut encore augmenter la gauche de la gauche, assommera plus encore demain les jeunes qui ont défilé aujourd'hui...
Il n'y a pas de mystère, il faut toujours rembourser ses dettes!
La Gauche c'est foncièrement la lutte contre les inégalités: de 1970 à 2000, celles-ci ont diminué, puis vers 2002... (quand la droite est revenue au pouvoir) elles ont fortement augmenté, pour diminuer à partir de 2013... (sources INSEE). Même s'il reste beaucoup à faire, cela va dans le bon sens, le reste, c'est du bavardage...
Vas-y Manu, vas-y!

Signaler Répondre

avatar
sida mental le 09/03/2016 à 20:09

on ala propagande djiadstes d'un côté et la propagande du sida mental des jeunes qui n'ont pas lu comme 99% des gens l'avant projet de loi et qui la dénoncent alors que cela pourrait les aider à trouver leur 1ers jobs plus facilement comme les Jobs act en Italie

Signaler Répondre

avatar
restons heureux au chomdu le 09/03/2016 à 20:06

banderole pas assez longue pour dire...
étudiant apprentis ...tous ensemble on va gagner......le droit de chômer un peu plus chaque année
On comprend pourquoi on bat les recors de chômage malgré les milliards d'euros lachés et malgré le fait que la nation vit à crédit avec sa dette honteuse
Ne faisons plus de réformes:petits patrons si vous n'êtes pas maso, allez créer vos boites à l'étrange car en France tu te feras plumer par des charges et des prud homme qui fermeront ta petite boite avec un seul salarié
Pour les grosses boites,ils en ont rien à cirer de la loi car cela fait depuis longtemps qu'ils ont contourné le code du travail

Signaler Répondre

avatar
Mélodie le 09/03/2016 à 19:52

Au fait, qu'est devenu le rapport de la commission Badinter ?
Hollande et Vals l'ont passé à la trappe ?

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesrtt le 09/03/2016 à 19:48
mouarf a écrit le 09/03/2016 à 16h51

t as pas honte d écrire de telles âneries?

je te souhaite d être au chômage ou de pointer au RSA... on viendra te pisser dessus en te ressortant tes idées nauséabondes

Bien vu l'emploi de 'nauséabondes' ! Vous auriez pu poursuivre par 'odieux', ou 'bruit de bottes'. La société du spectacle a ses codes, et la révolte loisir, c'est du boulot !
No pasaran, bien sûr !

Signaler Répondre

avatar
Vas y Manu le 09/03/2016 à 19:40
SPARTACUS a écrit le 09/03/2016 à 18h50

A la droite du Gouvernement, vous avez les Juppé, Fillon, Lemaire et autres Sarkozy qui veulent aller plus loin!
A la gauche du Gouvernement, vous avez ceux qui veulent aller moins loin, et puiser encore dans un Etat en faillite de plusieurs milliers de milliards!
Bref, le Gouvernement ne doit pas être loin de la vérité!
Vas-y Manu, vas-y!

"faillite de plusieurs milliers de milliards" le but de la loi c'est juste de donner aux entreprenneurs et aux actionaires + de part du gateau,les économies sur les licenciements,baisser le cout du travail au dela de 35H(heures sup à 10% contre 25% actuellement)fin des heures de nuit de 21h à minuit..... une aubaine,pour l'ouverture tardive des magasins
Vas y Manu

Signaler Répondre

avatar
Poil a gratter le 09/03/2016 à 19:40
Touc-Touc a écrit le 09/03/2016 à 17h15

Ne changeons rien : vous, les jeunes, restez au chômage, y aura du boulot pour les autres !

Vous avez compris que le travail profite et profitera aux étrangers et réfugiés qui acceptent pour l'instant de travailler pour rien.comme les anciens qui sont venus en France pour des salaires misérables pour remplacer des salariés qui revendiquer des augmentations ,ect,ect,ect,. On prends ,on jette et sa marche. Le chômage est voulu depuis des lustres, et continuera force dix. La jeunesse peut changer les lois et les choses ,car ils n'ont rien à perdre et tout à gagner ,c'est leur avenir .le peuple es tellement divisé ,qu'ils ont tout perdu.

Signaler Répondre

avatar
Avisor le 09/03/2016 à 19:35

Les conservateurs, ce sont ceux qui veulent retourner à l'ère du seigneur patron et de ses serfs ouvriers. Les modernes , ce sont ceux qui pensent qu' avec des millions de chômeurs, vaut mieux partager le boulot que bosser plus, et partir à la retraite à plus de 62 ans!

Signaler Répondre

avatar
fiote le 09/03/2016 à 19:21

@pasc Oui et toi tu es une fiote !! J'espère que ton patron va bien t'exploiter en te faisant bosser 50 heure es pas semaine et au mieux te licencier comme une merde. Et là on verra ....

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 09/03/2016 à 18:50

A la droite du Gouvernement, vous avez les Juppé, Fillon, Lemaire et autres Sarkozy qui veulent aller plus loin!
A la gauche du Gouvernement, vous avez ceux qui veulent aller moins loin, et puiser encore dans un Etat en faillite de plusieurs milliers de milliards!
Bref, le Gouvernement ne doit pas être loin de la vérité!
Vas-y Manu, vas-y!

Signaler Répondre

avatar
bouaaaahhh...... le 09/03/2016 à 18:12
Cendredine a écrit le 09/03/2016 à 17h02

Entre ceux qui prennent les jeunes pour des cons, ceux qui glandent derrière leur ordi en jetant leur aigreur à tous les vents et ceux qui critiquent sans jamais agir, ces commentaires sont à vomir !

....je sors des toilettes, après avoir lu le tien !!

Signaler Répondre

avatar
pasc le 09/03/2016 à 17:56
Cendredine a écrit le 09/03/2016 à 17h02

Entre ceux qui prennent les jeunes pour des cons, ceux qui glandent derrière leur ordi en jetant leur aigreur à tous les vents et ceux qui critiquent sans jamais agir, ces commentaires sont à vomir !

Les jeunes seront bien comptant ce soir de retrouver un nid douillet, grâce au boulot de leurs parents qui eux n'ont pas les moyens de le perdre en manifestant.
Je crois que les travailleurs n'ont aucune leçon a recevoir de jeunes gens puéril.
Une fois de plus ils donnent aux employeurs et a l'opinion publique une mauvaise image de la jeunesse.
Cela se traduit par un taux de chômage parmi les plus élevé dans la tranche des 25 -30 ans.
Dans ma boite ou je bosse il n'embauche que des contrats de qualification, car les jeunes qui sortent de la fac sont considéré comme des glandeurs, arrogants.

Signaler Répondre

avatar
pretaboufferdespatates le 09/03/2016 à 17:53
Touc-Touc a écrit le 09/03/2016 à 17h24

Y en a marre de diaboliser TOUS les patrons ! Même les petits... Quand il doit donner des mille et des cents pour dédommager un incompétent aux Prudhommes, combien de temps doit-il attendre pour embaucher à nouveau ? En France, il y a de l'abus, des deux côtés ; mais c'est se voiler la face de croire que les salariés n'abusent pas parfois du système...
On va encore être la risée de l'Europe car, depuis la crise, nous sommes les seuls à ne pas avoir assoupli le code du travail. Maintenant, même l'Italie et l'Espagne font mieux que la France.

Pour le coup, des mesures et des procédures pour virer des salariés qui abusent, y'en a déjà un bon paquet. Sans compter le harcèlement au travail qui est en soi une pratique largement admise ( et parfois encouragée ) pour faciliter le départ, dirons nous.

C'est une question d'équilibre. je suis d'accord avec vous pour assouplir le code du travail voire le refondre. Mais sans mettre tous les leviers dans les mains des seuls patrons comme le présent projet nous y conduit.
On trouve de tout chez les patrons, boites et consorts, il y en a de très bien, il y en a aussi de très immoraux. IL y en a qui gèrent en bon père de famille, d'autres qui gèrent en fonction de courbes et de statistiques et qui imaginent qu'ils ne doivent rien d'autres à leurs employés qu'un salaire. elles ont un rôle sociétal à accomplir. un rôle de stabilisateur et de liens.

(et, que l'Italie et l'Espagne, l'Allemagne ou autres aient empruntées cette voie ne veut pas dire qu'elle soit judicieuse pour la France. Nous avons bien d'autres atouts. )

Signaler Répondre

avatar
imprimante le 09/03/2016 à 17:52

Les vieilles gauches conservatrice dans la rue... c'est sûr faut rien changer c'est tellement bien maintenant...

Signaler Répondre

avatar
Radieux le 09/03/2016 à 17:49

Une belle manifestation, avec plein de jeunes et de nombreux salariés....10.000 personnes c'est sûr et pas 7000! L’État et le patronat vont faire grise mine ce soir.L'esclavage, ça marche pas!!

Signaler Répondre

avatar
les nazes font permanence le 09/03/2016 à 17:31
Touc-Touc a écrit le 09/03/2016 à 17h15

Ne changeons rien : vous, les jeunes, restez au chômage, y aura du boulot pour les autres !

du boulot pour les vieux ENFIN,merci les jeunes

Signaler Répondre

avatar
Touc-Touc le 09/03/2016 à 17:24

Y en a marre de diaboliser TOUS les patrons ! Même les petits... Quand il doit donner des mille et des cents pour dédommager un incompétent aux Prudhommes, combien de temps doit-il attendre pour embaucher à nouveau ? En France, il y a de l'abus, des deux côtés ; mais c'est se voiler la face de croire que les salariés n'abusent pas parfois du système...
On va encore être la risée de l'Europe car, depuis la crise, nous sommes les seuls à ne pas avoir assoupli le code du travail. Maintenant, même l'Italie et l'Espagne font mieux que la France.

Signaler Répondre

avatar
Touc-Touc le 09/03/2016 à 17:15

Ne changeons rien : vous, les jeunes, restez au chômage, y aura du boulot pour les autres !

Signaler Répondre

avatar
Pas maso le 09/03/2016 à 17:13

Ca va être dur pour les jeunes de trouver du boulot apres une manif comme celle la !!! Les patrons sont pas masos !!

Signaler Répondre

avatar
Cendredine le 09/03/2016 à 17:02

Entre ceux qui prennent les jeunes pour des cons, ceux qui glandent derrière leur ordi en jetant leur aigreur à tous les vents et ceux qui critiquent sans jamais agir, ces commentaires sont à vomir !

Signaler Répondre

avatar
Thérèse le 09/03/2016 à 16:59

Bravo les jeunes, vous êtes moins cons et plus couillus que bien des adultes !!!

Signaler Répondre

avatar
mouarf le 09/03/2016 à 16:51
Chomedu a écrit le 09/03/2016 à 15h41

Apres les avoir vu défiler il semble qu'il s'agissait de chômeurs à priori pas concernés par le code du travail mais la CGT leur a sans doute offert le casse croûte !

t as pas honte d écrire de telles âneries?

je te souhaite d être au chômage ou de pointer au RSA... on viendra te pisser dessus en te ressortant tes idées nauséabondes

Signaler Répondre

avatar
Kiravi le 09/03/2016 à 16:02
Chomedu a écrit le 09/03/2016 à 15h41

Apres les avoir vu défiler il semble qu'il s'agissait de chômeurs à priori pas concernés par le code du travail mais la CGT leur a sans doute offert le casse croûte !

A vu de nez t'es un gros beauf qui a rien à faire de ses journées,ces avares de LES Républicains pourrait quand même te payer du gros rouge KIRAVI

Signaler Répondre

avatar
Tromperie le 09/03/2016 à 16:01

C'est les cocus de la gauche qui défilent !! On leur a promis du rose et ca n'a jamais été aussi noir !! Il fallait y penser avant de voter !!

Signaler Répondre

avatar
Chomedu le 09/03/2016 à 15:41

Apres les avoir vu défiler il semble qu'il s'agissait de chômeurs à priori pas concernés par le code du travail mais la CGT leur a sans doute offert le casse croûte !

Signaler Répondre

avatar
benoui le 09/03/2016 à 15:36

nous n avons pas voté pour ça!!!
nous avons (en partie) voté pour l ennemie de la finance, le président normal... et pas le disciple des entreprise du ac40 ou autre multinationale qui pillent déjà assez nos contributions

par contre... ces lycées n ont pas voté... ils devraient plutôt se mobiliser pour... tous avoir une mention au bac et préparer leur avenir
encore, les étudiant post bac, je peux comprendre... ils ont le droit de vote... mais les autres....

Signaler Répondre

avatar
LOL le 09/03/2016 à 15:08
Alerte !,,, a écrit le 09/03/2016 à 14h55

Attention les idiots utiles sont dans la rue , tout le monde aux abris . Les etudiants defendent les interets des travailleurs , mouahaha.... , autant croire que les syndicats servent encore a quelque chose .

ce que j'aime dans ce post c'est l'argumentation et l'analyse

Signaler Répondre

avatar
Alerte !,,, le 09/03/2016 à 14:55

Attention les idiots utiles sont dans la rue , tout le monde aux abris . Les etudiants defendent les interets des travailleurs , mouahaha.... , autant croire que les syndicats servent encore a quelque chose .

Signaler Répondre

avatar
plouk + le 09/03/2016 à 14:48
DARYL a écrit le 09/03/2016 à 14h20

Gagner quoi bandes de quiches ? de ne pas avoir du tout de travail, plutôt que d'avoir un peu plus de flexibilité ? Allez étudier plutôt que de chercher à glander !

et toi tu glande derriere ton ordi,rentier ou assisté social ?

Signaler Répondre

avatar
VNL le 09/03/2016 à 14:39

ça veut dire quoi "toustes" "chomeurses" ?

Ah oui ce sont les fascistes- féministes qui écrivent comme ça !

Signaler Répondre

avatar
Libre Marx le 09/03/2016 à 14:37
DARYL a écrit le 09/03/2016 à 14h20

Gagner quoi bandes de quiches ? de ne pas avoir du tout de travail, plutôt que d'avoir un peu plus de flexibilité ? Allez étudier plutôt que de chercher à glander !

c'est pas l'heure de bosser ? feignasse

Signaler Répondre

avatar
DARYL le 09/03/2016 à 14:20

Gagner quoi bandes de quiches ? de ne pas avoir du tout de travail, plutôt que d'avoir un peu plus de flexibilité ? Allez étudier plutôt que de chercher à glander !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.