Musée des Tissus : après l’Etat, Gérard Collomb met finalement la main à la poche

Musée des Tissus : après l’Etat, Gérard Collomb met finalement la main à la poche
Le préfet du Rhône et Gérard Collomb - LyonMag

Se dirige-t-on vers une sortie de crise ? Alors que la CCI annonçait mardi que la fermeture du Musée des Tissus semblait inéluctable, Gérard Collomb a finalement décidé de mettre la main à la poche.

La Métropole de Lyon et la Ville de Lyon apporteront chacune une enveloppe de 125 000 euros, "afin de permettre à la CCI de laisser le musée provisoirement ouvert au delà du 14 mars", explique Gérard Collomb dans un communiqué. Cette somme de 250 000 euros s’ajoute aux 250 000 déjà promis lundi par l’Etat. Et par ricochet, aux 250 000 euros que la Région Auvergne Rhône-Alpes débloquera grâce au réveil du sénateur-maire.

"Parallèlement tous les maires des communes de l’agglomération, associations et acteurs qui se sont manifestés publiquement, notamment en signant des pétitions, seront sollicités pour participer financièrement à cette contribution exceptionnelle", précise le maire de Lyon et président de la Métropole.

Gérard Collomb annonce également partir à la chasse aux mécènes : "Je vais donc avec Brigitte Saby décoratrice internationale, essayer de faire le tour de mécènes français et étrangers  afin de mobiliser autour de la collection exceptionnelle des musées". Selon lui, "il n’y a de solution pérenne pour l’avenir des Musées des Tissus et des Arts décoratifs que si, motivés par un nouveau projet pour cet établissement, des mécènes s’engagent".

Avec cette annonce de dernière minute, la CCI pourrait donc repousser la date de l’assemblée extraordinaire censée prononcer la fermeture du musée des Tissus et des Arts décoratifs. Cette réunion est fixée, pour le moment, au 14 mars.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
faites comme je vous dis, mais certainement pas comme je fais le 10/03/2016 à 14:09
précisionddd a écrit le 09/03/2016 à 21h48

les millions de la confluence ont été claqués par le département du rhône pas par la ville et la métropole

mais il semble que tu ne sois pas au courant que le déficit et les investissements abyssaux de la confluence ont été légué par Mercier à la métropole du baron

tout cela en catimini entre les deux compères qui dépensent sans compter pour se faire valoir, sur le dos de leurs administrés

Signaler Répondre

avatar
canut2 le 10/03/2016 à 13:50

Et si les politiques laissaient une partie de leurs indemnités, primes.... le musée des tissus pourraient vivre pendant très longtemps. Allez mesdames et messieurs un petit effort, vous pourrez quand même vivre largement, n'est-ce-pas ?

Signaler Répondre

avatar
museepasmusele le 10/03/2016 à 13:44

Moi aussi, j'en étais malade!!...Bien sur, j'ai signJ'ai signé la pétition ;...Honte si ce musée fermait!...surtout pour la ville de la soie!...Un symbole..J'adore cet endroit..calme, élégant...Cependant, je pense que les publicistes devraient, dans les rues ,lui consacrer des encarts plus nombreux..à l'aéroport, dans le métro,dans les hotels ,des brochures dans les boutiques de vetements...et l'Office de Tourisme également...devrait encourager les visites...Sortir du laxisme...Allez, Lyon, on ru(réa)git!..

Signaler Répondre

avatar
chantal-kalou le 10/03/2016 à 13:17

bravo monsieur collomb, j'étais trop triste, en apprenant cela, car je suis petite fille de soyeux, une cousine y travaillait et la modiste de maman , quand j'étais enfant était juste en face de ce musée.... il faut faire appel a des mécènes, avez vous pensez , à la suise??? je vous dis cela car je suis suisse... un jour, il y a 37 ans j'avais besoin d'un million ancien, pour les vacances des vieux dont je m'occupais... j'ai parlé le jeudi soir, et le samedi j'avais la somme!!!ce musé, ne pourrait-il pas faire parti des visites touristiques ??? avez vous pensez à des concerts classiques ou baroques, petits quators ???ah j'oubliais sur mon site linkedin , je me suis branchée sur des sponsors suisses et cette année l'OSE, organisation des suisses de l'étrangers, dont beaucoup vivent à lyon , féte ses 100 ans!!! voilà, qq idées !!!

Signaler Répondre

avatar
lancelot le 10/03/2016 à 10:56

Quelle honte ! 125 000 € seulement alors que des millions sont dépensés pour des projets pharaoniques et sans intérêt ! Pour Tissus obs : relisez le CV de Laurent Wauquiez : il s'y connaît sans doute plus que vous en histoire et notez que la situation se débloque, comme par hasard, après son élection. N'y serait-il finalement pas pour quelque chose ?

Signaler Répondre

avatar
toile le 10/03/2016 à 10:22

Il met la main a la poche! mais ce n ' est pas sa poche c' est l argent des contribuables c est facile de faire plein de choses avec l argent des autres.

Signaler Répondre

avatar
précisionddd le 09/03/2016 à 21:49

Formidable cette CCI pleine de patrons qui donnent des leçons de gestion et finalement appelant le public au secours sur leur musée.

Signaler Répondre

avatar
précisionddd le 09/03/2016 à 21:48
lyyyyooonais a écrit le 09/03/2016 à 18h56

Encore heureux qu'il peut lâcher 250 000 € pour ce musée après les millions claqués dans celui de confluence il peut bien sauver ce musée qui fait partie de l'histoire de Lyon et plus particulièrement de la croix-rousse, ça aurait été un comble qu'il ferme !

les millions de la confluence ont été claqués par le département du rhône pas par la ville et la métropole

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonais le 09/03/2016 à 18:56

Encore heureux qu'il peut lâcher 250 000 € pour ce musée après les millions claqués dans celui de confluence il peut bien sauver ce musée qui fait partie de l'histoire de Lyon et plus particulièrement de la croix-rousse, ça aurait été un comble qu'il ferme !

Signaler Répondre

avatar
Tissus obs le 09/03/2016 à 18:47

Bravo Gégé. Ce musée représente la mémoire de notre ville, mais également un centre d'intérêts pour les touristes. Sa survie a donc une double raison : notre mémoire et notre économie touristique. Un maire lointain (Auvergne !) devenu Pdt d'une collectivité sans nom a loupé une occasion de se montrer réellement intéressé par la ville de Munatius Plancus et de Claude, mais bon il ne sait même pas de qui il s'agit...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.