Lyon : "aucune solution" pour l’avenir du Musée des Tissus voué à fermer

Lyon : "aucune solution" pour l’avenir du Musée des Tissus voué à fermer
Lyonmag.com

Le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon semble bien voué à la fermeture.

La réunion qui s’est tenue ce mardi matin autour du Préfet Michel Delpuech "n’a pas permis de faire émerger une solution financière satisfaisante pour assurer le fonctionnement des musées des Tissus et des Arts décoratifs en 2016", annonce la CCI dans un communiqué.

Bien que l’Etat ait proposé une enveloppe de 250 000 euros pour permettre le fonctionnement de l’établissement, dont le coût annuel s’élève à 2,5 M euros par an, "son appel aux autres partenaires publics n’a, pour l’instant, pas reçu de réponse ni d’engagement concret", regrette la CCI.

"Dans ce contexte, il est impossible pour le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne de soumettre au vote des élus, lors de l’assemblée générale du 14 mars prochain, un budget de nature à assurer la poursuite des activités des musées".

De son côté, la Préfecture affirme "qu’engager un processus de fermeture ne permettra aucune économie en 2016 puisque le licenciement de plus de 20 personnes coûtera 1,3 millions d'euros ; que ce processus démotivera les équipes et que cela comporte un risque pour la conservation des collections".

Michel Delpuech appelle donc la CCI "à la sagesse pour décaler sa décision ou l'effet de sa décision à la fin de l'année 2016, temps nécessaire pour mettre en place la nouvelle gouvernance et son financement au 1er janvier 2017".

Quant à Gérard Collomb, qui a déjà la lourde charge du musée des Confluences, il se tourne vers des partenaires privés comme laissé entendre sur son Twitter.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Charité obs le 09/03/2016 à 10:41

Les Lyonnais peuvent dire merci à un certain Michel Mercier, habitant de Thizy. Ce dernier, voulant faire croire qu'il connaissait Lyon et pourrait, donc, en devenir le maire a décidé lors de sa campagne électorale de 2001 de créer le musée dit "des confluences". Ce geste, d'une personne qui n'a jamais gagné d'argent, a eu le coût qu'on sait : 5 fois le budget prévu, un déficit annuel permanent, tout ça pour un musée sans collections... Cette charge inutile et déplacée, donc indigne, aura notamment eu pour effet de tuer un des vrais musées de Lyon, celui des tissus, réellement attaché à l'histoire de notre ville et de notre région !!! :-(

Signaler Répondre

avatar
minable le 09/03/2016 à 10:18

Collomb démission

Signaler Répondre

avatar
Skat le 09/03/2016 à 08:32

Enfin , des logements sociaux au cœur de la Ville!

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 09/03/2016 à 08:02

SI ILS VEULENT JE VEUX BIEN REPRENDRE LES LOCAUX POUR 1€ SYMBOLIQUE. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Adélaïde TAPDUR le 08/03/2016 à 20:07

Une vitrine d’excellence, fermée comme épicerie ………C’est pitoyable et accablant. !
Les canuts doivent se retourner dans leurs tombes !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.