La CCI Lyon Métropole demande à nouveau la réouverture des commerces "sur rendez-vous"

La CCI Lyon Métropole demande à nouveau la réouverture des commerces "sur rendez-vous"
Photo d'illustration - LyonMag

Les commerces dits "non essentiels" sont fermés depuis la fin du mois d’octobre.

La CCI Lyon Métropole souhaite leur réouverture "sur rendez-vous". "Nombre de ces commerces de proximité sont déjà menacés, pour certains en survie économique, dans un contexte d’évolution des modes de consommation, avec notamment une digitalisation croissante qui s’est accélérée depuis le premier confinement", indique-t-elle dans un communiqué.

Selon la CCI, "les commerces de proximité offrent des avantages dans la lutte contre la pandémie" et répondent "aux préconisations limitant les déplacements" ou offrent "de bons niveaux de sécurité par rapport à la pandémie".

Si les commerçant sont nombreux à développer une stratégie digitale afin de poursuivre leur activité, des chiffres de la Chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole mettent en avant des difficultés : 30% des TPE n’ont pas de site internet et 65% ont du mal avec le vocabulaire propre au numérique.

A noter que la CCI vient également de lancer un plan d’actions Urgences commerces avec notamment une cellule d’appui au numéro unique 0 805 296 000 du lundi au vendredi ou encore une campagne d’appels sortants auprès des commerçants.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
biblyon le 19/11/2020 à 11:54

on parle beaucoup fes commerce, mais qu'en est-il des profession liberales de type loisirs, cours de musique, langues, dessin, yogas.... nous, tres petites srtuctures, ou le masque et autres regles sont strictement respectees, sommes brimeed a chaque fois car accueillant du public, même a petite echelle...

Signaler Répondre

avatar
Jade412 le 11/11/2020 à 07:35

Malheureusement j’ai pas l’impression que les gens ont bien compris le mot d’ordre confinement,
J’ai peux voir certaines enseignes ,ouvrir en drive pour les clients .
C’est pas le Pérou mais cela leur permettra d’avoir une petite activité financière .
Le confinement vas durer au moins jusqu’à janvier 2021

Signaler Répondre

avatar
Zazlyon le 10/11/2020 à 21:20

Et les écoles de conduite ? Les motos écoles respectent la distanciation puisque l'élève est seul dans son casque avec des gants et le prof dans son coin de piste ou seul en voiture...

Signaler Répondre

avatar
jùlo le 10/11/2020 à 11:56

Nous savons tous que la réouverture n'aura pas lieu avant mi décembre, sauf peut-être pour les magasins de jouet.

Quant aux bars, ils auront surement le même sort que les discothèques

Signaler Répondre

avatar
blablablaaa le 10/11/2020 à 11:07

En réponse à votre post PAS POSSIBLE je n’ai pas trouvé que les commerçants « blindaient » leurs commerces. Que ce soit pour les magasins de vêtements, parfumeries, coiffeurs, etc etc ils filtrent énormément. Masque et gel obligatoire, dans certains commerces on ne rentre pas à plus de 3. Dans les restaurants aussi il y avait une grande distance entre les tables. Ne reste peut être que les bars ou, en effet, les terrasses étaient bondées.

Signaler Répondre

avatar
pas possible le 10/11/2020 à 10:32

Ce serait une solution envisageable, si on était sûr que les commerçants jouent pleinement le jeu en espaçant suffisamment les rendez-vous et les clients en respectant toutes les consignes, gestes et attitudes barrières.

Malheureusement les faits sont là : un trop grand nombre de français individualistes et "je m'en foutistes" sont indisciplinés et irrespectueux d'autrui. On le voit tous les jours.

Conclusion : ne créons pas de brèches dans le dispositif sanitaire car le couple "business/je m'en foutisme" s'y délectera sans vergogne.

Signaler Répondre

avatar
blablablaaa le 10/11/2020 à 08:03

Ce qui est non essentiel pour le gouvernement ne l’est pas forcément pour tout le monde

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.