Polémique : l'association Courir pour elles s'attaque à une bloggeuse atteinte d'un cancer

Polémique : l'association Courir pour elles s'attaque à une bloggeuse atteinte d'un cancer
Une édition de Courir pour elles - LyonMag

La polémique est en train d'enfler.

En 2015, une bloggeuse atteinte d'un cancer du sein s'en prenait sur son site à l'association Courir pour elles dont elle dénonçait le manque "d'éthique".
 

"L’association Courir pour elles, toutes solidaires ne publie pas ses comptes ni sur son site ni ne les dépose au greffe du tribunal ou à la préfecture. Jusqu’au seuil de 153 000 euros (de subventions ndlr), c’est son droit, ça n’est pas très éthique, ni responsable mais cela reste dans le cadre légal", écrivait Manuela Wyler, demandant aux élus lyonnais de "faire preuve d'un peu de responsabilité" et d'aller "regarder de plus près ce qui mijote dans ces marmites rose opaques. Je m'interroge sur l'utilisation de fonds publics alors que nous manquons cruellement de moyens pour soutenir les malades".

Aujourd'hui, Manuela Wyler est poursuivie en justice pour diffamation par l'association lyonnaise qui organise chaque année un marathon de soutien aux personnes atteintes d'un cancer du sein. La bloggeuse s'en "moque", elle n'imagine pas survivre à sa maladie jusqu'à l'audience au tribunal.

L'affaire prend une nouvelle tournure avec la réponse d'un élu lyonnais. Romain Blachier, lui aussi bloggeur, adjoint PS au maire du 7e arrondissement et éditorialiste pour LyonMag, a pris sa plume pour interpeller Sophie Moreau, présidente de Courir pour elles. Sa lettre est publiée in extenso ci-dessous :

Madame Moreau,

Nous nous sommes croisés à quelques reprises lors de l'organisation de votre événement, puisque la Mairie de Lyon 7e, où je suis élu, vous a plusieurs fois prêté des locaux pour votre événement. Beaucoup de gens dans mon entourage s'investissent dans votre course annuelle, rendez-vous désormais incontournable dans notre Métropole.

Si je ne partage pas toutes vos opinions, notamment dans la tribune que vous aviez écrit dans Lyon People au sujet du ramadhan, de l'Islam et des troubles dans les piscines, je respecte par contre votre action et votre capacité fédératrice concernant Courir Pour Elles. Ce combat contre le fléau mortel qui affecte tant de femmes est beau et pleinement justifié.

Récemment votre action a été attaquée par Madame Wyler sur son blog. Si je connais la virulence et le caractère entier de cette personne, il n'en reste pas moins qu'elle dispose de la liberté d'expression sur le genre de manifestation que vous organisez. Madame Wyler est par ailleurs attaquée depuis des années par le fléau du cancer, ce fléau que vous affichez vouloir combattre.

Il est pour le moins dommage qu'une association de lutte contre le cancer attaque une personne cancéreuse. Bien plus, Madame Wyler pose une question, à laquelle vous n'êtes pas obligée de répondre mais qu'elle a tout de même le droit de vous poser: disposant d'aides publiques, en nature et en subventions, de la part des collectivités locales. Cette question, je me permet de vous la poser aussi : quelle part de vos produits est-elle dédiée à la lutte contre le cancer?  Si l'élu local que je suis vous pose la même question, c'est qu'il a parfois a se prononcer sur ce soutien. Un soutien de ma part et de celle de mes collègues, qui ne vous a jamais manqué.

Je conçois que voir son combat, son travail, soupçonné, à titre peut-être injuste, peut être agaçant. Mais est-ce une raison pour trainer Madame Wyler au tribunal . Celle-ci sera d'ailleurs sans doute, c'est ce qu'elle pense et ce que pensent nombre de ses proches, décédée de sa maladie avant le déroulement du procès que vous lui intentez.  Cette action, reprise par la presse nationale, nuit à la cause que vous défendez.

Je sais votre association trop attachée aux valeurs humaines pour faire subir les terribles étapes d'un procès à une mourante. Une mourante du cancer. Ce fléau contre lequel vous voulez fédérer.

Afin de démontrer à tous que les propos de Madame Wyler sont infondés, faites-nous donc connaitre le fruit de votre action. Et laissez là passer ces derniers jours de sa vie en paix. Nous sortirions tous grandis.

Veuillez agréer, Madame Moreau, l'expression de mes cordiales salutations.

Romain Blachier
Adjoint au Maire du 7e arrondissement en charge de la Culture, des Evénements et du Numérique
Conseiller Métropolitain Grand Lyon

X
14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
quid? le 05/04/2016 à 10:38
et pourquoi pas? a écrit le 04/04/2016 à 21h27

En même temps, la remarque de cette blogueuse à propos des comptes de l'assoc n'est pas bête!

D'ailleurs c'en est presque bizzarre la façon dont cette affaire s'est vite calmé

Signaler Répondre

avatar
et pourquoi pas? le 04/04/2016 à 21:27

En même temps, la remarque de cette blogueuse à propos des comptes de l'assoc n'est pas bête!

Signaler Répondre

avatar
Lauredelyon le 01/04/2016 à 12:17
jirel a écrit le 01/04/2016 à 08h31

Madame Wyler a peut-être raison, rappelons nous le scandale de l'ARC en 1999.

Oui , posons nous des questions. Où va l'argent?
Quels sont les comptes? Qui est salarié?
Quel est le ratio entre les entrées et les dons pour le cancer?

A qui appartient le local que loue l'association?

et comment peut-on attaquer une dame qui est en train de mourir?
Oui comment peut-on ensuite demander des dons, faire briller le rose pour soi sans avoir le rouge aux joues?
Est ce courir pour elles, ou courir pour ELLE!
Je ne suis plus enchantée par cette opération.

Signaler Répondre

avatar
MAX le 01/04/2016 à 11:57

Je suis très déçue par l'association "Courir pour elles". Il est tout à fait normal de rendre des comptes sur la gestion de l'argent et la réaction de sa présidente, laisse planer beaucoup de doutes... Merci M. Blachier pour votre lettre.

Signaler Répondre

avatar
unAutreLyonnais le 01/04/2016 à 11:17
Bizarre a écrit le 01/04/2016 à 08h13

Quand ils disent que cela permet de lutter contre le cancer je ne pensais pas qu'ils voulaient dire contre des personnes atteintes de cancer !

hahaha!
+1

Signaler Répondre

avatar
Merci M BLACHIER le 01/04/2016 à 11:07

Merci M BLACHIER de cet article
Nous avons tous besoin de clarté sur les associations qui nous entourent au quotidien et souvent nous soutiennent dans les moments difficiles
LYON et sa Métropole qui sont de gros financeurs de très nombreuses associations, devraient être à l'initiative de ce genre de site garantissant cette transparence dans les informations.
Il est tellement traumatisant de découvrir trop tard des erreurs ou plus dans les gestions des associations.

Signaler Répondre

avatar
IM1113 le 01/04/2016 à 10:55

Demandez à Barbarin le contact de sa société de communication de crise suite à l'affaire de pédophilie dans laquelle il est cité, il me semble que vous allez en avoir besoin rapidement...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 01/04/2016 à 09:41

Bravo M. Blachier , votre lettre est de bonne facture...
il faut que cette association présente maintenant les siennes!

Signaler Répondre

avatar
CathRtdm le 01/04/2016 à 09:32

Oui pour de la transparence complète sur les comptes des associations. La publication sur un site spécialisé comme le propose une personne ici dans son commentaire est une superbe idée. Les journalistes devraient aussi mettre leur nez dans ces affaires : pourquoi Roche, dénoncé par les oncologues récemment comme pratiquant des prix injustifiés qui rendent certains de leurs traitement impossibles à rembourser, pourquoi Roche est-il sponsor de ce type d'association ? C'est un sujet difficile à comprendre comme tout ce qui implique les affaires financières mais il est urgent d'en parler aussi. Merci pour cet article !

Signaler Répondre

avatar
L'argent public le 01/04/2016 à 09:04

Il serait logique et normal que TOUTES les associations qui reçoivent de l'argent publiques publient régulièrement leurs comptes , sur un site similaire à "Infogreffe" afin que tout les membres et contribuables puissent y avoir accès en toute transparence.
La majorité des associations sont gérées par des personnes responsables, mais il y a aussi les autres.
L'argent public est le bien de tous

Signaler Répondre

avatar
ethique le 01/04/2016 à 09:00

la moindre des choses pour une asso subventionnée c'est de justifier de l'emploi de ses fonds !! Quelle manque d'humanité que d'intenter un recours contre cette personne qui demande la TRANSPARENCE

Signaler Répondre

avatar
jirel le 01/04/2016 à 08:31

Madame Wyler a peut-être raison, rappelons nous le scandale de l'ARC en 1999.

Signaler Répondre

avatar
Question normale ! le 01/04/2016 à 08:27

Pour mon avis personnel, toutes associations quelques qu'elles soient, percevant de l'argent par dons, ou par subventions devraient publier un bilan annuel.
Trop d'associations vivent de l'argent du contribuable (par dons ou par subventions), ensuite on entend que ces dites associations ne peuvent pas "vivre" ; donc la question ou va l'argent ? non pas que je doute de malversations !
Ces associations doivent "rendre" des comptes donc un bilan est obligatoire et il doit être publié.
De toute façon, en général les comptes sont annoncés lors d'une assemblée générale donc ces comptes peuvent être publiés.
De mauvaises pensées ou paroles peuvent nuire à ces associations, et c'est bien dommage.

Signaler Répondre

avatar
Bizarre le 01/04/2016 à 08:13

Quand ils disent que cela permet de lutter contre le cancer je ne pensais pas qu'ils voulaient dire contre des personnes atteintes de cancer !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.