Maison d'Izieu : l'arrivée de Michel Noir fait grincer des dents

Maison d'Izieu : l'arrivée de Michel Noir fait grincer des dents
Michel Noir - LyonMag

C'est une petite polémique qui secoue les murs de la Maison des enfants d'Izieu. Le timing est malvenu, nous sommes en pleine commémoration du 6 avril 1944, lorsque 44 enfants juifs et leurs accompagnateurs furent raflés dans l'Ain par la Gestapo.

Le site Mediapart rapporte que l'arrivée de Michel Noir au conseil d'administration de la maison transformée aujourd'hui en musée-mémorial fait grincer des dents. Une lettre a été envoyée au président Thierry Philip, par ailleurs maire du 3e arrondissement.

Plusieurs administrateurs, actuels et anciens, de la Maison d'Izieu lui demande de reconsidérer l'arrivée de l'ancien maire de Lyon, faisant référence aux affaires qui avaient mis fin prématurément à sa carrière politique. "Un politique condamné voilà une dizaine d'années pour recel d'abus de biens sociaux peut-il être associé à un lieu de mémoire comme Izieu ?", demandaient-ils ?

Une requête qui n'a pas abouti ce mercredi lors de l'élection, Michel Noir étant soutenu par Thierry Philip, mais aussi par Alain Jakubowicz, le président de la Licra qui a rappelé que le CHRD est né à Lyon de l'impulsion de son ancien maire.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
spacelex le 07/04/2016 à 10:33

Michel Noir est un honnête homme qui a commis une erreur de jugement et qui a payé le prix voire au-delà du prix pour cela.
Michel Noir a fait passé Lyon du XIX au 21 ème siècle : de grise et crasseuse à la modernité de l’Opéra et aux Lumières.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/04/2016 à 09:12

On s'apprête peut être à élire un ancien "repris de justice" comme président de la République alors le Michel qui a payé sa dette et a eu la décence de se retirer de la vie politique peut bien s'investir bénévolement ( j'espère) dans une bonne cause...

Signaler Répondre

avatar
Nounours47 le 07/04/2016 à 08:09

j ais eu l occasion de le rencontrer,tres bizard,piognee de main tres mole,donc pas franc du colier!

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 07/04/2016 à 08:00

Celui qui disait vouloir perdre les élections plutôt que perdre son âme a employé, pour son accession en 1989 à la Mairie de Lyon, les moyens les plus détestables.
Et au final, il a perdu son élection et peut-être son âme!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.