"Recettes pompettes" avec Stéphane Bern : le ministère de la Santé ne veut pas que l’émission soit diffusée

"Recettes pompettes" avec Stéphane Bern : le ministère de la Santé ne veut pas que l’émission soit diffusée
DR

La polémique continue après l’annonce de l’arrivée sur la toile le 13 avril du talk-show "Recettes pompettes" venu tout droit du Québec.

L’émission, animée en France par Monsieur Poulpe, a comme concept de préparer une recette de cuisine tout en buvant de nombreux verres d’alcool.

A la suite de la diffusion des premières images du premier numéro où l’on pouvait voir Stéphane Bern pour le moins joyeux et pompette, les réactions n’ont pas tardé, notamment de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie qui dénonçait "une apologie de la biture sur YouTube" demandant également "aux deux ministres de la Santé et de la Culture de faire cesser immédiatement ces émissions dégradantes qui incitent les jeunes à l’ivresse".

Les deux protagonistes de l’émission ont réagi ce mercredi soir dans Le Petit Journal de Canal +. Monsieur Poulpe a notamment estimé que la polémique prenait "des proportions trop importantes pour une émission de divertissement" mettant en avant le fait que "Recettes pompettes" s’ouvrait sur un message d’avertissement. De son côté, Stéphane Bern s’est défendu de toute ivresse sur le plateau. "Le jeu c’est de faire croire qu’on boit, mais on ne boit pas. (…) Je n’étais pas ivre d’ailleurs. J’étais pompette, joyeux. Les gens qui parlent sans avoir vu l’émission sont des pisse-vinaigre, c’est insupportable", a assuré le présentateur lyonnais.

Ces propos n’ont en tout cas pas convaincu le ministère de la Santé qui souhaite que l’émission ne soit pas diffusée. "Les conséquences de la consommation excessive d'alcool sur la santé sont trop graves pour être prises à la légère", pouvait-on lire ce jeudi dans un communiqué. Les autorités demandent également que le producteur de l’émission, qui est le studio Bagel, retire la bande-annonce de l’émission.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zen le 08/04/2016 à 13:38

C'est l'assos des salafistes contre l'alcool.heuresement qu'ils ne manger pas du porc,malheur!

Signaler Répondre

avatar
qui l'eut cru le 08/04/2016 à 13:22

Purée , la voilà la fameuse menace qui pèse sur la France, oubliés le chômage, les attentats, L’Europe qui piétine les peuples , la corruption et l'incompétence de nos dirigeants.
Non le vrai problème c'est Mr Poulpe et "recettes pompettes"! .....

Signaler Répondre

avatar
Doum le 08/04/2016 à 13:06

Décidément ,tous se qui va à l'encontre de la pensée unique,est réprimandée .le monde associatif est totalitaire et devrait être dissoutes.ces associations subventionnés par l'argent public ,qui coûtent des milliards et permettent des fraudes fiscales devraient disparaître.une honte pour les libertés.

Signaler Répondre

avatar
Ha le 08/04/2016 à 11:50

Et moi j'aimerais que les politiciens sont honnêtes et non des criminels? On fait comment?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.