Répression policière contre des manifestants : le préfet du Rhône monte au créneau

Répression policière contre des manifestants : le préfet du Rhône monte au créneau
LyonMag

Au lendemain des accusations portées par une douzaine de syndicats lyonnais contre des violences policières en marge des manifestations contre la loi travail, Michel Delpuech a tenu à mettre les choses au clair.

"Ces affirmations n’ont aucun fondement et portent gravement atteinte à l’image et à l’honneur des forces de l’ordre", dénonce le préfet.

Depuis le 9 mars, ce sont douze manifestations qui se sont succédées au sein de l’agglomération lyonnaise. "Pour chaque évènement a été mis en place un service d’ordre approprié qui, dans le contexte de l’état d’urgence, a permis la liberté de manifestation de s’exprimer tout en veillant à la protection des personnes et des biens, notamment en contenant les débordements de groupes de casseurs", ajoute Michel Delpuech qui annonce les chiffres de 27 policiers blessés, 67 personnes interpellées dont 49 déférées devant la justice.

Le préfet termine en tenant "à saluer le professionnalisme, le sang-froid et la maîtrise dont les forces de l’ordre, dans le respect des règles de Droit et du code de déontologie, font preuve chaque jour dans la gestion de ces difficiles évènements de voie publique".

Pour la CGT, FSU, Solidaires ou encore l’UNEF, "les interventions violentes des forces de police contre les manifestants révèlent une politique répressive délibérée et ayant pour objectif de briser le mouvement social".

X
18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mimibouil le 22/04/2016 à 12:40
Hyppo Crite a écrit le 20/04/2016 à 15h01

Ils sont drôles, ils s'offusquent pour quelques coups portés par des policiers à des gens qui brûlent des voitures, pillent des magasins, fracassent des vitrines, caillassent les forces de l'ordre, dégradent la voie publique... mais quand ces policiers frappaient, gazaient et interpellaient à tour de bras des familles, enfants et grands-parents compris qui avaient osé manifester contre la loi Taubira sans provoquer de dégâts, ils ne disaient rien du tout...

de toute façon ils n'en prennent pas assez ces cocos de merdeux , la police a quand même le droit de riposter quand même. s'ils ne veulent pas prendre de coups ils restent chez eux ou vont à l'école . ce sont des mômes encore bien élevés. il y a du souci à se faire pour l'avenir.

Signaler Répondre

avatar
syndicats bisounours le 22/04/2016 à 11:36

Ces syndicalistes peuvent toujours aller vivre à Cuba, en Corée du nord ou en Russie pour y vivre leurs idéaux.
Ah...heu non, finalement on est quand même plus tranquille en France

Signaler Répondre

avatar
mimibouil le 21/04/2016 à 14:58
Patoche a écrit le 21/04/2016 à 14h04

Il ne s'agit pas d'une interdiction mais d'une question de responsabilité que ne peuvent et ne doivent assumer les écoles, ...tous les lieux accueillant des enfants. Remerciez surtout l'Etat d'urgence...

soutien à nos forces de l'ordre , et mettez leur en plein la tronche à tous ces casseurs de gauchos extrêmistes

Signaler Répondre

avatar
mimibouil le 21/04/2016 à 14:57
Patoche a écrit le 21/04/2016 à 14h04

Il ne s'agit pas d'une interdiction mais d'une question de responsabilité que ne peuvent et ne doivent assumer les écoles, ...tous les lieux accueillant des enfants. Remerciez surtout l'Etat d'urgence...

Ils mériteraient d'en prendre plein la g----e ces extrêmes gauchos car ras le bol de voir ces manifestnts casser tout et ne pas être condamnés. soutien à nos forces de l'ordre . et foutez leur des claques à tout ça

Signaler Répondre

avatar
Patoche le 21/04/2016 à 14:04
faiblesse de gauche a écrit le 20/04/2016 à 13h08

comment des manifestations et rassemblements type nuit debout peuvent etre autorises alors qu on interdit des ketmesses scolaires De qui se moque t on

Il ne s'agit pas d'une interdiction mais d'une question de responsabilité que ne peuvent et ne doivent assumer les écoles, ...tous les lieux accueillant des enfants. Remerciez surtout l'Etat d'urgence...

Signaler Répondre

avatar
SYLVIO69 le 20/04/2016 à 18:17

Les syndicats ne dénoncent jamais les casseurs dans leurs rangs...!

Signaler Répondre

avatar
Manipulation pour tous le 20/04/2016 à 18:06
Hyppo Crite a écrit le 20/04/2016 à 17h12

J'ai bien parlé des familles gazées alors qu'elles manifestaient pacifiquement, pas des quelques électrons libres énervés qui, s'ils se sont fait coffrer, n'ont eu que ce qu'ils cherchaient...

Vous voulez certainement parler de ces bobards monté de toutes pièces sans aucunes preuves colporté, entre autre par des sites d’extrême droite:

http://www.debunkersdehoax.org/a-la-manif-anti-mariage-pour-tous-la-police-gaze-les-enfants-ecrase-une-femme-nombreux-bobards-mais-vraie-tentative-de-coup-de-force

Signaler Répondre

avatar
Paul 69 le 20/04/2016 à 18:01

Les gauchistes ont se qu ils méritent

Signaler Répondre

avatar
DAB le 20/04/2016 à 17:49

Les manif de gauche créent beaucoup de dégâts mais on camoufle ... et valls est bien gentil ! normal ce sont ses électeur au second tour ... alors ne venez pas pleurer pour un petit coup de matraque c'est ridicule ! on voit les vidéos où les manifestants jettent allègrement des pavés, des bouteilles ... casser des vitrines, mettre le feu ... dans une ville 34 véhicules ont brûlé !!!

la gauche pense qu'elle a le droit de mettre le bordel !!!

Signaler Répondre

avatar
DAB le 20/04/2016 à 17:46

A Rennes et Nantes les manifestants de gauche saccagent régulièrement la ville ! combien d'arrestations ? peanuts

Signaler Répondre

avatar
DAB le 20/04/2016 à 17:45

500 000 euros de dégâts dans les lycées en Ile de France !!! ce n'est pas rien ... combien d'arrestations ??? peanuts ...

Signaler Répondre

avatar
Hyppo Crite le 20/04/2016 à 17:12
faux a écrit le 20/04/2016 à 15h21

Malgré vos tromperies, la manif pour tous a bien donné lieu à des débordements inacceptables :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/23/mariage-gay-debordements-fin-manif-pour-tous_n_3142181.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/mariage-gay-lesbienne/20130527.OBS0748/video-un-journaliste-agresse-en-marge-de-la-manif-pour-tous.html

ni tout blanc, ni tout noir

J'ai bien parlé des familles gazées alors qu'elles manifestaient pacifiquement, pas des quelques électrons libres énervés qui, s'ils se sont fait coffrer, n'ont eu que ce qu'ils cherchaient...

Signaler Répondre

avatar
faux le 20/04/2016 à 15:21
Hyppo Crite a écrit le 20/04/2016 à 15h01

Ils sont drôles, ils s'offusquent pour quelques coups portés par des policiers à des gens qui brûlent des voitures, pillent des magasins, fracassent des vitrines, caillassent les forces de l'ordre, dégradent la voie publique... mais quand ces policiers frappaient, gazaient et interpellaient à tour de bras des familles, enfants et grands-parents compris qui avaient osé manifester contre la loi Taubira sans provoquer de dégâts, ils ne disaient rien du tout...

Malgré vos tromperies, la manif pour tous a bien donné lieu à des débordements inacceptables :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/23/mariage-gay-debordements-fin-manif-pour-tous_n_3142181.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/mariage-gay-lesbienne/20130527.OBS0748/video-un-journaliste-agresse-en-marge-de-la-manif-pour-tous.html

ni tout blanc, ni tout noir

Signaler Répondre

avatar
Hyppo Crite le 20/04/2016 à 15:01

Ils sont drôles, ils s'offusquent pour quelques coups portés par des policiers à des gens qui brûlent des voitures, pillent des magasins, fracassent des vitrines, caillassent les forces de l'ordre, dégradent la voie publique... mais quand ces policiers frappaient, gazaient et interpellaient à tour de bras des familles, enfants et grands-parents compris qui avaient osé manifester contre la loi Taubira sans provoquer de dégâts, ils ne disaient rien du tout...

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 20/04/2016 à 14:26

Ces manifestations violentes ne devraient pas être autorisées.
SI c'est l'Etat d'Urgence, les rassemblements doivent être encadrés, et tout dépassement doit être sanctionné.

Signaler Répondre

avatar
calmeles le 20/04/2016 à 14:13

Si certains manifestaient dans le respect et la légalité, aurait il vu le "punisher" ?
Bref, quand on tente le diable, on finit par en voir la queue...

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 20/04/2016 à 13:52

Cher Préfet....et le tompha avec le punisher???
c'est vrai..un sticker comme un autre...
On ne remet pas en cause les forces de l'ordre mais certains dans ses rangs
De plus, les vidéos sont aussi la pour égayer tout ca...
Alors arretez de couvrir tout et n'importe quoi!!!
C'est plus simple de fermer le sonic entre autre...
On sera encors plus dans la rue...

Signaler Répondre

avatar
faiblesse de gauche le 20/04/2016 à 13:08

comment des manifestations et rassemblements type nuit debout peuvent etre autorises alors qu on interdit des ketmesses scolaires De qui se moque t on

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.