Lyon : le conseil municipal se prépare à voter une subvention stable pour la Villa Gillet

Lyon : le conseil municipal se prépare à voter une subvention stable pour la Villa Gillet
LyonMag

Ce lundi après-midi, les élus lyonnais se préparent à une séance du conseil municipal musclée.

C'est le 4e arrondissement qui risque de créer la polémique, au moins deux fois.

Le dossier de l'ancien internat Favre devrait permettre à Gérard Collomb de présenter son projet métropolitain de nouvel établissement. L'opposition ne devrait pas rester muette.

Enfin, la Villa Gillet va créer d'importants débats. Le conseil municipal de Lyon doit en effet voter sa subvention à l'institution culturelle. Et la Ville prévoit de verser 221 000 euros, soit une somme identique à 2015. Et ce malgré le rapport incendiaire de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la Villa Gillet. Et une enquête préliminaire pour abus de confiance a été ouverte par le parquet de Lyon.

Un comité de suivi devrait être lancé pour s'assurer que l'argent public soit dépensé convenablement par l'institution dirigée par Guy Walter.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bling bling le 26/04/2016 à 11:17

Excellente nouvelle pour les taxis et les restos :o)

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 26/04/2016 à 06:46
Ml a écrit le 25/04/2016 à 22h56

Super bonne nouvelle si c'est voté . Vivent les AIR !

Les AIR -- qui n'intéressent strictement personne, sauf une engeance de momies misanthropes avec leur rictus et leur haine des 'philistins'.

Signaler Répondre

avatar
Ml le 25/04/2016 à 22:56

Super bonne nouvelle si c'est voté . Vivent les AIR !

Signaler Répondre

avatar
Incroyable le 25/04/2016 à 14:53

Un chef d'entreprise en faillite est ruiné mais un élu qui subventionne des organisations glauques et mal gérées a la grand croix du mérite social au minimum !!! Cherchez l'erreur .

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 25/04/2016 à 12:21

Une honte, une autre raison de crier 'tous pourris!' à propos de nos élus. Entre temps, des tas de salariés modestes vont perdre leur prime pour l'emploi et doivent fermer la gueule à cause de 'la crise'. Mais comme cet article indique, certains sont plus méritants que d'autres. Il ne faut pas du tout être étonné par la montée en popularité de populismes en Europe avec cette incurie flagrante de gouvernance à Lyon!!!! Là, on ne fait que récompenser la gabegie digne d'une république bananière qui marque le style de gestion Chez Guy.....

Signaler Répondre

avatar
tator le 25/04/2016 à 10:03

a quoi ça sert d avoir une chambre régional des comptes si leurs analyses ne sont pas prises en compte????

moi, en tant qu'habitant, je n ai pas envie de payer pour les voyages de leur patron?

Signaler Répondre

avatar
VLF le 25/04/2016 à 08:39

A force de faire des chèques sans provision, nos élus ne risquent-ils pas la prison ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.