Ils se revendiquent de Nuit Debout et se servent à manger dans le Carrefour de Vénissieux

Ils se revendiquent de Nuit Debout et se servent à manger dans le Carrefour de Vénissieux
Le Carrefour de Vénissieux - DR/Google Street View

Les faits se sont déroulés samedi en début de soirée à l’hypermarché Carrefour de Vénissieux.

Un groupe de plus d’une soixantaine de personnes est entré dans le magasin avant de commencer à consommer différentes denrées alimentaires. Les individus ont justifié ces actes en invoquant les dispositions d’un article du code civil disposant que toute chose peut être goûtée par le consommateur avant l’achat. Le montant du préjudice est estimé à plus de 1 600 euros ; la perte d’exploitation liée à ces agissements est toujours en cours d’évaluation. Du mobilier de jardin a également été détérioré par le groupe. Une enquête a été ouverte.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Imaginatifs debouts le 13/05/2016 à 14:12

Je ne savais pas qu'il y avait une commission "Vandalisme et Pillages" à Nuit Debout, je connaissais juste celle de "Tags et Vitrines brisées"

Signaler Répondre

avatar
meylanville le 13/05/2016 à 12:01

D'abord on traine par terre dans les rues qu'on salope .
Ensuite, on pille .
De mieux en mieux .

Signaler Répondre

avatar
vendeta le 13/05/2016 à 10:17
judi90 a écrit le 13/05/2016 à 09h32

Non nous ne sommes pas en démocratie. On vote pour des personnes qui font l'inverse de ce pour quoi ils ont été élus.
On vote pour des députés qui, lorsqu'ils vont en assemblée, votent l'inverse de ce que 70% de la population pense en laissant passer une loi dont la maajorité ne veut pas.
Donc ne parlez pas de démocratie.
Si nous étions en démocratie, on aurait pas de plus en plus d'injustice et d'écarts entre les petits et les gros salaires. Nous sommes tellement plus nombreux à galérer que ceux qui en profitent qu'avec une réelle démocratie, les inégalités diminueraient plutôt qu'augmenter.

Donc il faut aller piller les magasins comme vous le faite?

Signaler Répondre

avatar
judi90 le 13/05/2016 à 09:32
anarchie a écrit le 09/05/2016 à 16h22

.....parce qu'on se revendique "nuit debout",on aurait une plus grande légitimité pour faire des conneries?!
Arrêtons de médiatiser ce microcosme inutile:on est en démocratie par le biais de élections qui reviennent fréquemment:si la loi doit passer par la rue alors c'est accepter l'anarchie sujette à la gueria et au néant

Non nous ne sommes pas en démocratie. On vote pour des personnes qui font l'inverse de ce pour quoi ils ont été élus.
On vote pour des députés qui, lorsqu'ils vont en assemblée, votent l'inverse de ce que 70% de la population pense en laissant passer une loi dont la maajorité ne veut pas.
Donc ne parlez pas de démocratie.
Si nous étions en démocratie, on aurait pas de plus en plus d'injustice et d'écarts entre les petits et les gros salaires. Nous sommes tellement plus nombreux à galérer que ceux qui en profitent qu'avec une réelle démocratie, les inégalités diminueraient plutôt qu'augmenter.

Signaler Répondre

avatar
Fabrice le 13/05/2016 à 09:18
faux a écrit le 09/05/2016 à 15h50

Qu'en savez vous qu’ils bossent ou pas ? je connais plusieurs personnes qui y vont sur leur temps libre et qui ont des postes à responsabilité.

Mais bon c'est plus simple de dire n'importe quoi sur lyonmag que d'étayer ses propos.

Le véritable problème à mon sens est plus le fait que nuit debout, sous prétexte d'agir contre le système, se comporte exactement comme ce contre quoi ils luttent.
Les politiciens volent et se justifient par des articles de lois, tout le monde dont nuit debout va crier au scandale des puissants qui utilisent la loi pour leur intérêt personnel.
Nuit debout va voler dans les magasins, se cache sous un article de loi en disant qu'ils n'ont fait que gouter les produits et il faudrait voir ça comme un acte citoyen ?

Signaler Répondre

avatar
dernier baroud le 10/05/2016 à 15:24

Les militant-e-s de nuit debout montrent leur vrai visage

Signaler Répondre


avatar
faux le 09/05/2016 à 19:29
Moui a écrit le 09/05/2016 à 17h06

Oui, on a tous un ami millionnaire qui passe ses nuits au milieu de fumeurs de pétard qui discutent de la décolonisation et du sexisme dans les cabinets de toilette...

vous passez trop de temps dans vos cabinets ?

Signaler Répondre

avatar
LouiseLouise le 09/05/2016 à 18:56

C'est tellement mensonger... Il s'agissait d'inviter les clients du Carrefour à un pique-nique ouvert dans l'hypermarché, d'une action contre la société de consommation, les dividendes spectaculaires versés aux actionnaires, la malbouffe, le productivisme de nos sociétés, et le gaspillage, pour discuter, tracter, amener le sujet à des personnes pas forcément au courant. Si les vigiles n'avaient pas violemment tout jeté par terre en paniquant (parce que ce sont des sociétés privées employées par Carrefour et qu'ils sont sur la sellette) , peut-être que la table de jardinage serait en état, et nous serions repartis le ventre bien plein, les clients compris (qui étaient tous très heureux de l'action que nous avons menée). Je trouve Lyon Mag bien indécent dans ses propos : 1600 euros de perte ? Et les 50% de bénéfices qui ne rentrent pas dans l'économie réelle, on en parle ? Et les 3 millions de salaire du patron ? Le pire, c'est que ce monde nous oblige à enfoncer des portes pour être vus, entendus, compris. Et pendant ce temps, on parle de la gifle de Joey Starr... Carrefour s'est illustré dans sa panique et sa vulgarité de gaveur de peuples qui nous fait miroiter un monde où la consommation seule peut nous faire bander, alors forcément, dès qu'on touche à un de ses cheveux... En attendant, certains salariés étaient plutôt heureux de l'initiative, et les clients plutôt choqués que les vigiles réagissent aussi violemment. L'idée c'est de faire irruption dans le cours des choses, et il ne faut pas s'étonner qu'un journal comme LyonMag, possédé à 66% par le Crédit Mutuel, ne cherche pas à investiger plus loin sur ce qui donne du sens à la destruction certes physique d'objets inutiles, meurtriers (la forêt en Amazonie on en parle ?), et bourrés d'OGM qu'ils vendent toute la journée avec un sourire écoeurant... Vive les médias citoyens !

Signaler Répondre

avatar
Moui le 09/05/2016 à 17:06
faux a écrit le 09/05/2016 à 15h50

Qu'en savez vous qu’ils bossent ou pas ? je connais plusieurs personnes qui y vont sur leur temps libre et qui ont des postes à responsabilité.

Mais bon c'est plus simple de dire n'importe quoi sur lyonmag que d'étayer ses propos.

Oui, on a tous un ami millionnaire qui passe ses nuits au milieu de fumeurs de pétard qui discutent de la décolonisation et du sexisme dans les cabinets de toilette...

Signaler Répondre

avatar
pas comparable le 09/05/2016 à 16:45
faux a écrit le 09/05/2016 à 16h23

il y en a qui perdent leur temps à médire sur lyonmag, alors je ne vois pas le problème :)

il faut de toute pour faire un monde, même des étroits d'esprit

oui mais sur le forum,on emmerde personne,on ne fait pas perdre de temps les médias pour rien et on ne casse rien surtout!!
On doit juste accepter det lire des bêtises de temps en temps

Signaler Répondre

avatar
faux le 09/05/2016 à 16:23
importance futile a écrit le 09/05/2016 à 16h07

ça sert à rien d'inventer des vies...
qui d'un artisan,commerçant ,profession libérale ou chef d'entreprise iraient perdre leur temps dans ces cafés de commerce en plein air?!
vous nous faites rire!!

il y en a qui perdent leur temps à médire sur lyonmag, alors je ne vois pas le problème :)

il faut de toute pour faire un monde, même des étroits d'esprit

Signaler Répondre

avatar
anarchie le 09/05/2016 à 16:22
faux a écrit le 09/05/2016 à 15h50

Qu'en savez vous qu’ils bossent ou pas ? je connais plusieurs personnes qui y vont sur leur temps libre et qui ont des postes à responsabilité.

Mais bon c'est plus simple de dire n'importe quoi sur lyonmag que d'étayer ses propos.

.....parce qu'on se revendique "nuit debout",on aurait une plus grande légitimité pour faire des conneries?!
Arrêtons de médiatiser ce microcosme inutile:on est en démocratie par le biais de élections qui reviennent fréquemment:si la loi doit passer par la rue alors c'est accepter l'anarchie sujette à la gueria et au néant

Signaler Répondre

avatar
importance futile le 09/05/2016 à 16:07
faux a écrit le 09/05/2016 à 15h50

Qu'en savez vous qu’ils bossent ou pas ? je connais plusieurs personnes qui y vont sur leur temps libre et qui ont des postes à responsabilité.

Mais bon c'est plus simple de dire n'importe quoi sur lyonmag que d'étayer ses propos.

ça sert à rien d'inventer des vies...
qui d'un artisan,commerçant ,profession libérale ou chef d'entreprise iraient perdre leur temps dans ces cafés de commerce en plein air?!
vous nous faites rire!!

Signaler Répondre

avatar
paumés de Lyon le 09/05/2016 à 16:04
petitparis a écrit le 09/05/2016 à 15h42

Cela va discréditer encore un peu plus ce mouvement. Au lieu de passer la nuit à emmerder les riverains, ils devraient se bouger pour bosser et ne plus vivre au crochet de la société.

"l'auberge espagnole" finira par se déliter comme les avis contradictoires sur le forum

Signaler Répondre

avatar
faux le 09/05/2016 à 15:50
petitparis a écrit le 09/05/2016 à 15h42

Cela va discréditer encore un peu plus ce mouvement. Au lieu de passer la nuit à emmerder les riverains, ils devraient se bouger pour bosser et ne plus vivre au crochet de la société.

Qu'en savez vous qu’ils bossent ou pas ? je connais plusieurs personnes qui y vont sur leur temps libre et qui ont des postes à responsabilité.

Mais bon c'est plus simple de dire n'importe quoi sur lyonmag que d'étayer ses propos.

Signaler Répondre

avatar
petitparis le 09/05/2016 à 15:42

Cela va discréditer encore un peu plus ce mouvement. Au lieu de passer la nuit à emmerder les riverains, ils devraient se bouger pour bosser et ne plus vivre au crochet de la société.

Signaler Répondre

avatar
JDC le 09/05/2016 à 14:46

Et Valls laisse encore faire...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.