Annulation de la privatisation de l’aéroport de Lyon : le Conseil d’Etat rejette le référé-suspension des riverains

Annulation de la privatisation de l’aéroport de Lyon : le Conseil d’Etat rejette le référé-suspension des riverains
L'aéroport St Exupéry - DR

Le processus de privatisation de l’aéroport de Lyon St Exupéry va pouvoir se poursuivre.

Le Conseil d’Etat a annoncé ce mardi avoir rejeté le référé-suspension déposé par les riverains de la plateforme lyonnaise.

L’association contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport de Lyon avait saisi la justice, estimant que la vente de la privatisation de l’aéroport de Saint-Exupéry est "illégale" et pointant du doigt le cahier des charges qui prévoit un doublement du trafic aérien à 20 millions de passagers et la création d’une plateforme de fret.

Mais pour le Conseil d’Etat, "à supposer même que ces pollutions soient induites par le projet de cession, elles ne se matérialiseront qu’au cours des prochaines années. La condition d’urgence fixée par le législateur (n’est) donc pas remplie".

Cependant, "l’appréciation portée par le juge des référés sur l’urgence ne préjuge nullement de l’appréciation que portera le Conseil d’État sur la légalité du décret attaqué" sur le fond, explique le Conseil d’Etat dans un communiqué.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
la victoire est en nous le 10/05/2016 à 18:45

Bravo Etienne!

Signaler Répondre

avatar
le chat noir le 10/05/2016 à 18:25
justiciable a écrit le 10/05/2016 à 17h13

Bonjour,

Dans un commentaire mardi dernier, j'avais signalé qu'il relevait de la méconnaissance du Conseil d'État que de se dire "très confiante".
Comme prévu, le Conseil d'État botte en touche en refusant l'urgence (i.e. en refusant de se prononcer aujourd'hui).
Ce qui ne l'empêchera pas d'annuler éventuellement dans 2 ou 3 ans quand on ne pourra plus revenir en arrière...

Si le Conseil d'État se disait "très confiant" c'est surement parce qu’ils venaient d'apprendre qu'Etienne Tête défendait les opposants à la privatisation.

Signaler Répondre

avatar
glandu le 10/05/2016 à 17:53
Les Viocs Pour Gerland a écrit le 10/05/2016 à 17h05

Bravo Etienne, une défaite rondement menée !
J'avoue que tes défaites commençaient à nous manquer depuis le grand stade.

Dès que je l'ai vu j'ai su
les ennuis qui m'attendaient
Il m'a pas déçu

Il fallait me montrer
même si pour ça le ciel
ou l'enfer m'avalait

T'sais, le genre de dossier
qu'on ne peut pas rater
qui te met le pied à l'étrier
Moi Etienne j’vais vous épater.

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Il n’y a pas d’autres avocats
qui connaissent mieux le droit qu’moi
Le foot-business c’est mon dada
Le Grand Stade mon combat

Ou veulent en venir ces magistrats
qui ne voient en moi qu'un paria
Qui sont ces politiques
qui me traitent de narcissique

Moi l'écolo-khmer
Je ne me mettrais pas au vert
Parole d’Etienne, je sais qu’un jour
J’finirai triomphant

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Quelle joie de voir l'aviation de nuit revenir avec la privatisation.
Les départs de la postale, des cargos pour l'Afrique, les charters pour le bassin méditerranéen.

Signaler Répondre

avatar
justiciable le 10/05/2016 à 17:13

Bonjour,

Dans un commentaire mardi dernier, j'avais signalé qu'il relevait de la méconnaissance du Conseil d'État que de se dire "très confiante".
Comme prévu, le Conseil d'État botte en touche en refusant l'urgence (i.e. en refusant de se prononcer aujourd'hui).
Ce qui ne l'empêchera pas d'annuler éventuellement dans 2 ou 3 ans quand on ne pourra plus revenir en arrière...

Signaler Répondre

avatar
Les Viocs Pour Gerland le 10/05/2016 à 17:05

Bravo Etienne, une défaite rondement menée !
J'avoue que tes défaites commençaient à nous manquer depuis le grand stade.

Dès que je l'ai vu j'ai su
les ennuis qui m'attendaient
Il m'a pas déçu

Il fallait me montrer
même si pour ça le ciel
ou l'enfer m'avalait

T'sais, le genre de dossier
qu'on ne peut pas rater
qui te met le pied à l'étrier
Moi Etienne j’vais vous épater.

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Il n’y a pas d’autres avocats
qui connaissent mieux le droit qu’moi
Le foot-business c’est mon dada
Le Grand Stade mon combat

Ou veulent en venir ces magistrats
qui ne voient en moi qu'un paria
Qui sont ces politiques
qui me traitent de narcissique

Moi l'écolo-khmer
Je ne me mettrais pas au vert
Parole d’Etienne, je sais qu’un jour
J’finirai triomphant

car

J’ai la branlée de sang
Un effet dissolvant
Les Viocs pour Gerland
Je déraille bon sang

J’ai la branlée dans le sang
Cette histoire je le sens
Ne finira pas sans
défaite au tournant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.