Théâtre des Célestins : une programmation 2016-2017 axée sur l’actualité

Théâtre des Célestins : une programmation 2016-2017 axée sur l’actualité
La façade du théâtre des Célestins - LyonMag

Le programme de la nouvelle saison, dévoilée ce mercredi au théâtre des Célestins, proposera 26 nouveaux spectacles à la scénographie ambitieuse, et basés sur l’actualité.

Les représentations du théâtre des Célestins porteront cette saison sur les événements qui ont touché la France depuis un an. Entre terrorisme, précarité, problèmes de sécurité ou problèmes environnementaux, les intermittents du spectacle traiteront essentiellement de l’actualité dans leurs pièces. Néanmoins, ils apporteront un angle particulier, sur "fond d’humour, et avec beaucoup de recul", précise le codirecteur du théâtre Marc Lesage.
C’est donc avec cette ligne directrice que le théâtre des Célestins, maison de production sans cesse à la recherche de nouveaux projets, a produit ses 5 nouvelles créations. On y retrouve notamment "Tableau d’une exécution", évoquant le combat entre l’artiste et la politique, ou encore "Andorra", relatant l’arrivée d’un réfugié au sein d’une société.


"On défend ceux qu’on aime et on aime ce qu’on défend", rajoute Marc Lesage à l’attention des pièces de théâtres coproduites par les Célestins. Malgré un budget strict, elles sont au nombre de 6, dont "Vera" qui retrace la chute sociale d’une femme à qui tout réussit jusqu’à une situation précaire ou encore "La Grenouille avait raison", véritable prouesse scénique mêlant représentation artisanale à l’art du cirque.
Viennent se rajouter au programme les spectacles internationaux, comme la pièce "Acceso" produite par le chilien Pablo Larrain ou "Rocco et ses frères", adaptée par la Kammerspiele de Munich. Enfin, une dizaine d’autres spectacles viendra compléter ce programme, dont "Karamazov", inspiré de Dostoïevksy ou encore la pièce "Amphitryon".


L’ensemble des représentations seront réparties entre la Grande Salle et la Célestine, mais aussi dans les salles du Radiant-Bellevue de Caluire et les Ateliers lorsque les besoins scéniques seront plus exigeants.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.