Le théâtre des Célestins soutient le mouvement des intermittents

Le théâtre des Célestins soutient le mouvement des intermittents

Le théâtre des Célestin, par une lettre de ses directeurs Claudia Stavisky et Marc Lesage, a fait part de son soutien aux intermittents.

Ces derniers "défendent la spécificité d'un régime, celui des intermittents du spectacle, parce qu'il est le seul à répondre aux conditions très particulières d'exercice des métiers d'artistes et de techniciens".

Ils relèvent les abus de certaines entreprises à embaucher des salariés sous le statut d'intermittent : "Posons les vrais chiffres sur la table, ceux qui concernent les emplois fragiles des structures à but non lucratif et ceux qui relèvent des entreprises commerciales qui emploient des quasi-permanents et détournent ainsi l'usage du statut d'intermittent". Selon eux, le gouvernement doit "sauvegarder le système tout en corrigeant ses dysfonctionnements".

Pour les directeurs du théâtre des Célestins, le régime doit rester tel qu'il est car ils ne peuvent pas "admettre que ceux qui assurent cette "flexibilité" sur le marché du travail ne soient pas dans le même temps assurés de leur rémunération au cours de leur période de non-emploi" et n'acceptent pas "la flexi-précarité comme nouveau modèle social".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.