Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Soupçons de dumping social : les cadres de l’ex-transporteur Norbert Dentressangle relaxés

DR

C’est finalement la relaxe qui a été prononcée jeudi.

Les soupçons de travail dissimulé, de délit de marchandage et de prêt de main d’œuvre illicite qui planaient sur six cadres de l’ex-transporteur lyonnais Norbert Dentressangle et trois société du groupe n'ont pas été confirmés par la justice.

 

Le parquet, qui avait requis trois ans de prison avec sursis et des amendes de 45 000 euros à l’encontre des cadres, ainsi que des amendes de 225 000 euros pour les sociétés, a décidé de faire appel du jugement.

 

C’est le syndicat CFTC de Norbert Dentressangle, aujourd’hui racheté par XPO Logistics, qui avait alerté les autorités sur ses soupçons de dumping social. Et sur l’utilisation présumée de plus de 1000 chauffeurs étrangers à moindre coût.

 

"Le procès aura été l’occasion de présenter la façon dont sont organisées nos activités de transport international en Europe et de démontrer la stricte conformité de celles-ci à la réglementation européenne du transport et au droit social", s’est félicité XPO Logistics dans un communiqué.



Tags : Norbert Dentressangle | dumping social | XPO Logistics |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.