Dumping social chez Norbert Dentressangle ? Retour de l’affaire devant la justice

Dumping social chez Norbert Dentressangle ? Retour de l’affaire devant la justice
DR

Ce lundi, le tribunal de Valence se penchera durant cinq jour sur l’affaire de dumping social présumé chez Norbert Dentressangle.

Le transporteur routier lyonnais, désormais passé sous pavillon américain depuis son rachat l'an dernier par XPO Logisitics, est accusé de délit de marchandage, prêt de main d’oeuvre illicite et travail dissimulé.
 

Selon le syndicat CFTC qui avait dénoncé les faits, six dirigeants de Norbert Dentressangle, avec trois sociétés du groupe, auraient abusivement utilisé des filiales de pays de l'Est et du Portugal pour faire travailler plus d'un millier de chauffeurs étrangers à moindre coût. Le transport de ces derniers jusqu’aux dépôts français étaient pris en charge par des minibus.
 

Ce lundi, ce sera la seconde fois que l’affaire est portée devant un tribunal. Le 4 mars 2015, les avocats de la défense avaient demandé, puis obtenu en mai, l’annulation de perquisitions et d’interrogatoires dans le dossier pour "violations de dispositions européennes".
 

Selon l’Ursaff, malgré l’amputation de ces pièces majeures (près de 80% du dossier !), il subsiste "suffisamment d’éléments pour caractériser l’infraction".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zeus. le 08/03/2016 à 21:24

Alors elle est belle l'europe et la mondialisation.

Les riches rachetent la france et remplacent les francais par des esclaves sous vos applaudissements.

Signaler Répondre

avatar
RioOrange le 08/03/2016 à 09:13
Casério a écrit le 07/03/2016 à 12h08

Et après on dit que ce sont les chômeurs et autres assistés, qui sont responsables du vide des caisses de la sécu et du chômage.Patrons voyous, y en a marre!!

Cet homme embauche au minimum 10 000 personnes dans le monde, moi j'ai rien à dire sur lui à part un grand BRAVO pour cette réussite, il a réussit à devenir le plus gros transporteur d'Europe seul dans ce métier extrêmement difficile,
A chaque fois que je vois un camion rouge, je pense à cette réussite Lyonnaise, de plus cet homme est resté en France avec sa fortune.
Il nous en faudrait un peu plus de Norbert !!

Signaler Répondre

avatar
Casério le 07/03/2016 à 12:08

Et après on dit que ce sont les chômeurs et autres assistés, qui sont responsables du vide des caisses de la sécu et du chômage.Patrons voyous, y en a marre!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.