Alerte enlèvement : récit d'une journée sous haute tension dans le Rhône

Alerte enlèvement : récit d'une journée sous haute tension dans le Rhône
DR

Ce lundi matin, les trois enfants disparus la veille sont sains et saufs. Mais leur famille est déchirée : leur mère a été tuée et leur père est en garde à vue.

Dimanche matin, les forces de l'ordre avaient été alertées après la découverte d'un corps à Pontcharra-sur-Turdine. C'est le père de la victime qui en est à l'origine.

Après intervention toute la journée des enquêteurs pour analyser la scène de crime et les circonstances de la mort jugée "violente" de cette femme, c'est le procureur de Villefranche-sur-Saône qui a décidé dans la soirée de lancer l'alerte enlèvement.

Car les trois enfants de la victime sont introuvables. Et sachant qu'il existait un contentieux autour de la garde de ces derniers, le père devenait donc le principal suspect dans la mort de son ex-femme et dans le ravissement de sa progéniture.

Moins d'une heure après que son signalement soit communiqué sur tous les médias du pays, Nafez S. se rendra de lui-même à la gendarmerie de Tarare où il indiquera que ses enfants ont été remis à sa soeur à Villeurbanne.

Placé en garde à vue, il est soupçonné d'homicide volontaire avec préméditation. Il ne souffrirait d'aucun trouble psychiatrique selon les premiers éléments.

Ce lundi, à 14h30, une minute de silence sera respectée dans le hall de l'Hôtel de Région Auvergne Rhône-Alpes à Lyon, où travaillait la victime depuis plusieurs années.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kirie eleïson... le 30/05/2016 à 13:14

Pauvres enfants... leur mère est morte et leur père assassin.

Signaler Répondre

avatar
violences faites aux femmes et ça ne gêne pas grand monde le 30/05/2016 à 10:26

inadmissible !

Signaler Répondre

avatar
laurya le 30/05/2016 à 09:01

Pauvre petit .... C est horrible

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.