Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon - Lyonmag.com

Loi Travail : la fin de la grève votée à la raffinerie de Feyzin

La raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon - Lyonmag.com

Voilà près de 3 semaines que les installations de la raffinerie de Feyzin étaient à l’arrêt.

La majorité des salariés a finalement voté la fin de la grève ce mardi. Ces derniers étaient en grève depuis le 20 mai dernier pour protester contre la loi Travail.

 

La direction avait ensuite rapidement pris la décision de procéder à "des opérations d’arrêt des unités" de la plateforme pétrolière exploitée par Total.

Les installations pourraient maintenant être redémarrées dans les prochaines heures.

 

Pour rappel, cette grève à la raffinerie de Feyzin, ainsi que dans les autres raffineries françaises, combinées au blocage de certains dépôts pétroliers, avaient conduit à une pénurie d’essence dans des stations-services du département.



Tags : raffinerie de feyzin |

Commentaires 7

Déposé le 08/06/2016 à 04h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par moimemedu69 Citer

Mais oui!!! Coluche a raison lol a quoi à servi cette grève ??? Ah seulement augmenter l'essence ce qui veut dire que en 3 semaines le gouvernement sent n'est mis pleins les poches encore une fois ... C'est de la manipulation tt simplement le français qui met 20€ par semaine à mis le plein au cas où (on a tous fait pareil) eh bien les cts d'augmentation par litre et par français oouuuhhaaaa faite le calcul j'ai mal à la tête !!! Tt ça a était déjà prévu et chiffré c'est qu'une question de manipulation ;-)

Déposé le 07/06/2016 à 19h20  
Par GINO Citer

Fin de la grève à FEYZIN? Vous êtes sûrs de vos sources? Les postés n'ont pas l'intention de reprendre le boulot et sans eux, impossible de redémarrer la raffinerie...

Déposé le 07/06/2016 à 19h11  
Par Un travailleur écœuré Citer

tant pis pour eux a écrit le 07/06/2016 à 18h13

ils ont reussi a faire perdre encore un peu plus d argent a l industriel il ne faudra pas s etonner le jour ou cette usine deja peu rentable fermera et mettra quelques centaines de chomeurs en plus dans le puit sans fond de notre chomage industriel

Le travail n'étant plus valorisé ,pourquoi travaillé ,gagné peu ,taxe ,pas d'aides,ect... ne plus être matérialiste et se contenté de peu, c'est la vraie vie . Laisser travailler les autres 80h par semaine si ils veulent ,c'est eux les plus mal lotis.au ,final ,une maison qui auront payer le double ,avec les interêt ,les taxes foncières et locales qui ne cessent d'augmenter ,ect..... Et une santé médiocre , vu la charge de travail et sa durée qui va augmenter. De ne plus rien faire c'est le pied. Plus , d Esclaves = plus de négriers (car ils existent encore) la preuve ,travailler plus longtemps et pour mois d'argent ,moins d'acquis ect...

Déposé le 07/06/2016 à 18h58  
Par gégène Citer

Merci "1979" pour ce sketch de de Coluche qui n'a pas prit
une ride, et qui est toujours d'actualité. Notre" enfoiré "
national nous manque. Que dirait il de la position des syndicats d'aujourd'hui dont celle de la CGT? La même qu'il y a 30 ans : " syndicats caca" !!!!!

Déposé le 07/06/2016 à 18h43  
Par serpicaux Citer

tant pis pour eux a écrit le 07/06/2016 à 18h13

ils ont reussi a faire perdre encore un peu plus d argent a l industriel il ne faudra pas s etonner le jour ou cette usine deja peu rentable fermera et mettra quelques centaines de chomeurs en plus dans le puit sans fond de notre chomage industriel

Vous inquiétez pas, les pétrolier vont très bien et ne sont pas près de renoncer à leurs intérêts. Feyzin est là pour très longtemps.
Quant aux petits salaires, ils ont raison de défendre leurs droits et dignité en faisant grève.
bravo à eux d'avoir tenu 3 semaines.

Déposé le 07/06/2016 à 18h38  
Par 1979 Citer

Sketche COLUCHE 1979 : Le syndicat : le délégué

Le syndicat appelle à la grêve : - "A LA GRÊVE !"
Prenez des notes, hein ! parce que je vais pas répéter, hein !
Les ouvriers :
- Qu'est-ce qu'y a ?
- C'est la grêve !
- Ben, y viennent d'embaucher !
- Ben, y débauchent !
- Ah bon, ! Salauds ! Le patron, rengagez nos camarades ! Aie ! Euh...(Pan sur la tête)
- Aie ! Salut Roger ! T'es dans la police maintenant ! Aie !
- Pardon , s'il vous plait, m'sieu l'agent... Aie ! La République ?
- C'est par là ! (Vlan ! )
Bon. Alors la grêve dure des fois trois semaines, des fois même trois semaine, voire même...
Y en a deux qui suivent ! c'est intéressant, non ?
Pendant les trois semaines, qu'est-ce qu'il fait le patron ?
Il vend ce qu'il a dans son stock !
Il a pas besoin des ouvriers qui fabriquent, pour vendre.
Alors, au bout de trois semaines, il a tout vendu. Il dit :
- "Voilà les mecs... vous avez gagné. Je rengage tout le monde !"
Et les mecs retournent bosser :
- "On a gagné ! On a gagné ! On a... à part les trois semaines qu'on a dans le... !
"Bon, le problème", a dit le patron, "y a deux problèmes :
Y a un problème du côté patron, et y a un problème du côté ouvrier qui se fait sentir !"
Ça sent le problème, ici...
Le patron, quand il rembauche les ouvriers, il est obligé de les augmenter, après la grêve. C'est embêtant ça !
D'ailleurs, il m'a dit : - "C'est ça le problème, parce que, vous comprenez, les ouvriers, il sont bien gentils, moi je les aime bien, moi les ouvriers, et puis il en faut ! Surtout des pauvres !"
Il m'a dit : - "Les ouvriers, ils demandent ça.
On leur donne ça !
Bon, mais ils le prennent !
On est embêtés !"
Et alors du côté ouvrier, il y a un problème : C'est que la grêve, c'est pas payé !
Vous comprenez ? Sauf dans les grandes administrations, mais ça, c'est pas payé, la grêve.
Alors un mec qui dit : - "On a gagné ! On a gagné !"
Ben, ils ont perdu trois semaines !
Alors y avait des remous !
- "Ouais, euh... Ouais, le syndicat nous a fait faire la grêve. Tout ça, euh... on a gagné ta ta ta... Tu vas voir Ta ta ta !
On a paumé trois semaine, oui !"
J'ai dit : - "Camarades, camarades !
D'aucuns diront que le syndicalisme est à la société moderne ce que le mercurochrome est à la jambe de bois.
A ceux là je dirai, rappelez vous l'essentiel :
Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme !
Le syndicalisme, c'est le contraire !"

Déposé le 07/06/2016 à 18h13   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par tant pis pour eux Citer

ils ont reussi a faire perdre encore un peu plus d argent a l industriel il ne faudra pas s etonner le jour ou cette usine deja peu rentable fermera et mettra quelques centaines de chomeurs en plus dans le puit sans fond de notre chomage industriel

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.