Nouvelle vague d’interpellations de cambrioleurs dans le Rhône

Nouvelle vague d’interpellations de cambrioleurs dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

Des gendarmes lyonnais ont interpellé ce mardi deux hommes à Irigny et une poignée d’autres malfaiteurs dans les communes alentours, tous installés dans des camps de gens du voyage.

Les individus sont accusés de cambriolages en série, touchant des commerces de proximité (bureau de tabac, épiceries…) depuis plusieurs mois déjà. Certains d’entre eux exécutaient leurs méfaits à bord de voitures elles-mêmes volées. L’intervention aura nécessité une centaine d’hommes de la section de recherches lyonnaise.

L’équipe avait notamment intercepté trois individus le mois dernier, qui avaient été mis en examen. Une nouvelle enquête pour vol en bande organisée est ouverte pour les deux hommes d’Irigny, présentés au parquet ce jeudi.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui2 le 09/06/2016 à 17:09

un jour il faudra appliquer la loi européenne!
elle stipule que les ressortissants de Schengen, peuvent séjourner sur une longue période si et seulement si ils peuvent justifier d un domicile et de ressources

la ce n est clairement pas le cas,... a moins que je me trompe et que le droit ne s applique pas aux nomades...

Signaler Répondre

avatar
Postiche le 09/06/2016 à 14:16
lol a écrit le 09/06/2016 à 12h44

de qui parlez vous ?

des mafias asiatiques !

Signaler Répondre

avatar
rempaillage de chaises le 09/06/2016 à 12:46

Ben oué, faut bien payer les mercedes, bm et autres 4x4

Signaler Répondre

avatar
lol le 09/06/2016 à 12:44
France.. a écrit le 09/06/2016 à 11h54

Pratiquement tous les délits sont perpétrés par les communautés généreusement accueillies par la France.

de qui parlez vous ?

Signaler Répondre

avatar
France.. le 09/06/2016 à 11:54

Pratiquement tous les délits sont perpétrés par les communautés généreusement accueillies par la France.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.