Lyon : 70 personnes remises à la rue au mois d’août

Lyon : 70 personnes remises à la rue au mois d’août
LyonMag

Les professionnels de l’urgence sociale dénoncent la décision de la préfecture du Rhône de remettre à la rue des dizaines de personnes en ce mois d’août.

Ayant rencontré plusieurs familles qui sont actuellement dans cette situation, les professionnelles de l’urgence sociale affirment que la préfecture aurait envoyé des lettres adressées à ces sans-abri la semaine dernière. Dans celles-ci, il est mentionné qu’ils doivent quitter l’hôtel où ils sont hébergés car "leur situation ne fait pas apparaître de critère de vulnérabilité de nature à justifier le prolongement de la prise en charge".

Ces professionnels ont vivement critiqué cette décision : « En toute illégalité, le préfet du Rhône a décidé de profiter des périodes de vacances pour déroger aux annonces de la Ministre et bafouer ostensiblement la loi ».

Contactée, la Préfecture se défend de ces accusations. "Ces 70 personnes rentraient dans le dispositif hivernal, qui a été prolongé jusqu'en août", a t-elle assuré. Quant aux critères de vulnérabilité qui font débat, il s'agit pour la Préfecture des femmes enceintes et des enfants de moins de trois ans. De plus, le dispositif d’hébergement d’urgence serait en ce moment saturé, où 380 personnes seraient déjà prioritaires. Néanmoins, la Préfecture affirme ne pas avoir de solutions quant à ces 70 personnes remises à la rue.

Aujourd’hui, ces acteurs sociaux en appellent à la Ministre du Logement Emmanuelle Cosse pour "que le territoire du Rhône cesse d’être un territoire de non-droit". En mars dernier, la femme politique s’était rendue à Lyon et avait bien soutenu que l’objectif était "de ne laisser aucune personne sans solution".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Yes le 11/08/2016 à 13:43
La faillite? a écrit le 09/08/2016 à 13h03

Comme on le constate, trop de social ,tue le social et c'est dommage pour beaucoup.

la France n'a plus d'argent ,elle emprunte tous les mois sur les marché ,le jour où les taux vont flamber ,c'est le sort de la Grèce ,qui nous attends,c'est sur. le social c'est bien ,mais au cas par cas, car le social de masse ,fini toujours par porter tort ,à ceux qui en on réellement besoin.

Signaler Répondre

avatar
Rêved'unautremonde le 11/08/2016 à 12:37

Français, pas Français, on s'en fout un peu non quand il est question d'humanité ?

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 10/08/2016 à 10:17
Post monétaire a écrit le 10/08/2016 à 09h18

Qui paye le plus ?
Ceux qui crèvent dans la rue ?
Ceux qui sortent du fric de leur poche ?
:o)

Vivement que la race humaine n'utilise plus de monnaie, ce rêve "impossible" est pourtant une solution accessible.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/relou/67916

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/08/2016 à 09:18
Picsou a écrit le 09/08/2016 à 20h03

Comme toujours dans ce genre de triste histoire... qui paie ?

Qui paye le plus ?
Ceux qui crèvent dans la rue ?
Ceux qui sortent du fric de leur poche ?
:o)

Vivement que la race humaine n'utilise plus de monnaie, ce rêve "impossible" est pourtant une solution accessible.

Signaler Répondre

avatar
Picsou le 09/08/2016 à 20:03

Comme toujours dans ce genre de triste histoire... qui paie ?

Signaler Répondre

avatar
MAX le 09/08/2016 à 17:29

Et moi, est-ce que la Préfecture veut bien payer mon loyer?

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/08/2016 à 15:56
Parker a écrit le 09/08/2016 à 11h51

De la même façon que vous êtes persuadé du contraire, très certainement.

dites nous où il est écrit qu'ils sont sans papiers ?

Signaler Répondre

avatar
La faillite? le 09/08/2016 à 13:03

Comme on le constate, trop de social ,tue le social et c'est dommage pour beaucoup.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 09/08/2016 à 12:51
Parker a écrit le 09/08/2016 à 11h51

De la même façon que vous êtes persuadé du contraire, très certainement.

Je n ai pas de prejugé sur leur nationalité.... Relisez mon commentaire et appreciez l utilisation du conditionnel

Par contre, qu est ce qui vous permet d affirmer qu ils ne sont pas francais? Donnez nous des infos!!!
J ai beau relire l info, je n arrive pas a savoir si ils sont francais, europeens ou autre...
Eclairez moi, je vous en prie!

Signaler Répondre

avatar
Parker le 09/08/2016 à 11:51
Benoui2 a écrit le 09/08/2016 à 11h32

comment savez vous qu ils ne sont pas français, et sans papiers?

De la même façon que vous êtes persuadé du contraire, très certainement.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/08/2016 à 11:46

pourquoi sans papiers ? vos idées reçu vous donnent des hallucinations

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 09/08/2016 à 11:32
dehors a écrit le 09/08/2016 à 10h59

sans papiers hors la loi donc out

comment savez vous qu ils ne sont pas français, et sans papiers?

Signaler Répondre

avatar
Parker le 09/08/2016 à 11:29
dehors a écrit le 09/08/2016 à 10h59

sans papiers hors la loi donc out

c'est dommage de ne pas savoir lire : il est écrit "sans abri" pas "sans papiers

Signaler Répondre

avatar
dehors le 09/08/2016 à 10:59

sans papiers hors la loi donc out

Signaler Répondre

avatar
Flamme le 09/08/2016 à 10:19

"territoire de non-droit"... le ministre veut il parler de saint genis les ollieres??
si ils ne sont pas français, pourquoi ne pas les renvoyer dans leur pays et appliquer la loi Schengen?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.