Les professionnels lyonnais de l'urgence sociale ont de nouveau manifesté jeudi devant l'Hôtel-Dieu

Les professionnels lyonnais de l'urgence sociale ont de nouveau manifesté jeudi devant l'Hôtel-Dieu

Ils réclament la mise en place de lieux d'hébergement pérennes.

Selon eux, ce sont 72 personnes qui sont restées sans solution d'hébergement dans la nuit de mercredi à jeudi malgré l'ouverture de deux gymnases, dans les 2e et 6e arrondissements. Dans un entretien au Progrès, le nouveau préfet du Rhône, Jean-François Carenco, qui prendra officiellement ses fonctions vendredi, promet l'ouverture de 100 places supplémentaires d'ici une semaine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.