Air Cocaïne : les pilotes rhônalpins, reconvertis en pilotes de bombardiers d'eau ?

Air Cocaïne : les pilotes rhônalpins, reconvertis en pilotes de bombardiers d'eau ?
Bruno Odos et Pascal Fauret - DR

Bruno Odos et Pascal Fauret vont pouvoir à nouveau voler. Mais pas n'importe quel avion.

La justice a autorisé les deux protagonistes de l'affaire Air Cocaïne à poursuivre leur projet de reconversion professionnelle, qui consistera à devenir pilotes de bombardiers d'eau.


Leur première demande remonte au printemps dernier, car ils voulaient participer aux épreuves de sélection de mai. La juge d'instruction marseillaise en charge du dossier avait refusé. Mais la cour d'appel d'Aix-en-Provence a finalement donné raison à Bruno Odos et Pascal Fauret dans un arrêté rendu le 30 juin.

Les deux pilotes rhônalpins, originaires de Saint-Cyr-au-mont-d'Or et de l'Isère, vont donc pouvoir participer à de futures sélections. Ils n'auront toutefois toujours pas le droit de quitter le territoire français.

Condamnés à 20 ans de prison par la justice dominicaine, ils avaient été arrêtés à Punta Cana à bord d'un Falcon 50 qui transportait notamment 680 kilos de cocaïne cachés dans des valises.
Bruno Odos et Pascal Fauret, qui avaient toujours clamé leur innocence, s'étaient évadés de République Dominicaine lors d'une opération spectaculaire.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
S.P. le 23/08/2016 à 15:51

En dissimulant la drogue dans les boites noires, peut elle résister aux flammes ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.