Explosion du cours Lafayette en 2008 : la justice doit déterminer qui remboursera les assurances

Explosion du cours Lafayette en 2008 : la justice doit déterminer qui remboursera les assurances
Le cours Lafayette, après l'explosion - Archives LyonMag

La justice lyonnaise n'en a pas fini avec l'explosion de gaz du cours Lafayette.

Alors qu'en janvier, Veolia, GRDF et Roche avaient été condamnés pour homicide et blessures involontaires, c'était au tour du tribunal administratif mardi de se pencher sur le volet des réparations qui avaient suivi l'explosion du 28 février 2008.

Car 4,5 millions d'euros avaient été déboursés par les assurances pour couvrir les dommages puis les travaux des immeubles soufflés par l'explosion. A noter que les assurés réclament également le remboursement de leur reste à charge.
Le rapporteur public a proposé que Veolia et GRDF soient tenus responsables à hauteur de 40% chacun. Et que la société Roche le soit à hauteur des 20% restants.

Pour rappel, Veolia avait mandaté la société Roche de réaliser des travaux sur une canalisation d'eau du cours. Une conduite de gaz avait alors été éventrée. Quant à GRDF, il lui était reproché de ne pas avoir fermé les vannes de gaz à temps. Après l'explosion, un jeune sapeur-pompier, Stéphane Abbes, avait perdu la vie.

Le jugement sera connu d'ici trois semaines.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.