Privatisation de l’aéroport de Lyon : le rachat des 60% des parts de l’Etat finalisé

Privatisation de l’aéroport de Lyon : le rachat des 60% des parts de l’Etat finalisé
LyonMag

Vinci Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances en ont fait l’annonce ce jeudi.

Le consortium est désormais l’actionnaire majoritaire de l’aéroport de Saint-Exupéry mais également celui de Lyon Bron jusqu’au 31 décembre 2047. "L’ambition des nouveaux actionnaires est de faire des deux plates-formes aéroportuaires le reflet du dynamisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Métropole de Lyon", peut-on lire dans un communiqué de presse commun.

"Le consortium accompagnera et encouragera la croissance du trafic et le développement des aéroports pour dépasser les 15 millions de passagers à l’horizon 2032. Il offrira également la meilleure qualité de service, conformément aux attentes des clients et respectera une performance environnementale exemplaire", assurent Vinci Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances.

A noter que Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et président de Vinci Airports, a été nommé président du conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon.

Pour rappel, la privatisation de l’aéroport de Saint-Exupéry (tout comme celui de Nice) avait été officialisée à la fin du mois d’octobre par le gouvernement après avoir été initiée par la loi Macron d’août 2015.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
befun le 10/11/2016 à 19:24

Vinci est une société "française" qui n'a que 16 % de capitaux français ............?! et comme par hasard y a du Qatar , chercher la GROSSE erreur.


Tous leurs achats et investissements financés par nous pauvres consommateurs

A qui profite ce racket forcé?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.