Droit de réponse du Sucre

Droit de réponse du Sucre
Le Sucre - LyonMag

Suite à notre article publié le 12 novembre, le Sucre nous a fait parvenir un droit de réponse que nous publions in extenso.

Je soussigné Cédric DENOYEL, agissant en qualité de Directeur général de la SAS CULTURE NEXT, entends par la présente faire usage du droit de réponse suite à un article paru sur le site LYON MAG dont vous éditez le contenu.

En effet, le 12 novembre 2016, le site internet LYON MAG publiait un article intitulé « Le Sucre évacué et fermé après des malaises dus à la consommation de drogues » dans lequel l’établissement LE SUCRE la est directement mise en cause.

Ledit article faisait apparaître que l’incident qui s’est déroulé au Sucre dans la nuit du 11 au 12 novembre serait lié aux « conséquences d’une mauvaise drogue vendue par un dealer sur place ».

Or, le Sucre conteste vivement ces allégations dans la mesure où les personnes hospitalisées – qui faisaient toutes parties d’un même groupe – ont reconnues avoir amené cette drogue avec eux à la soirée.

Les quatre personnes concernées semblent désormais, selon les informations dont dispose le Sucre, en meilleur état de santé. Le Sucre étudie actuellement la possibilité d’une action judiciaire à leur encontre pour rappeler que l’établissement est victime de ces agissements irresponsables, qui nuisent considérablement à son image et occasionnent un préjudice lourd en créant un risque pour la pérennité économique du lieu.

Par ailleurs, et contrairement encore à ce qu’indique le site LYON MAG, la décision de fermeture de l’établissement n’a pas été prise par les services de Police mais relève de la propre initiative du Sucre, à titre préventif.

Toute l’équipe du Sucre rappelle qu’elle est hostile et qu’elle mène un combat de fond contre toutes les formes de consommation de drogue et qu’il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » drogues comme semble le laisser entendre l’article diffusé sur LYON MAG.

Tags :

Le Sucre

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Didi le 18/11/2016 à 08:57

Franchement, vous n'avez pas honte de publier des infos sans vérifications. ?! S'autre part vous feriez mieux de publier la lettre d'excuses faites par les personnes qui se sont drogués.Ça aurait du sens au moins.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 17/11/2016 à 00:16

alors lyon mag, vous faites pas les malins ! Vous devriez peut etre vous excuser de publier de fausses informations. Vos autres articles contiennent ils aussi tous autant d'erreurs ?

Signaler Répondre

avatar
sami le 16/11/2016 à 18:07

"Un pour tous et tous pourris" comme disait Coluche

Signaler Répondre

avatar
LOL le 16/11/2016 à 16:28

Interdisez les drogues aux sucres, et ils ferment mdr ^^

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 16/11/2016 à 11:19

ON veut bien croire aux arguments développés par l'Equipe du SUCRE. Cet établissement est, pourtant, bien connu par la jeunesse lyonnaise comme étant un lieu où se vendrait , s'échangerait des produits illicites. Cela est peut -être faux mais c'est la réputation de cette boîte, à tort ou à raison.
C'est vrai qu'il faut se méfier des rumeurs, mais...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.