Lyon : une marche blanche pour Anne-Laure, fauchée par une voiture sur le cours Vitton

Lyon : une marche blanche pour Anne-Laure, fauchée par une voiture sur le cours Vitton
Anne-Laure, fauchée par un chauffard ivre le 23 octobre - Famille Moreno

Plus d’un mois après l’accident qui a coûté la vie à Anne-Laure, une marche blanche est organisée ce samedi dans le 6e arrondissement pour rendre hommage à la jeune lyonnaise de 28 ans.

Le cortège partira à 14h du cours Vitton/Belges. Pour le père de la victime, Eric Moreno, l’enjeu de cette marche est double : rendre hommage à sa fille, mais aussi sensibiliser à un point de vue national, les défauts de procédure qui entourent les homicides volontaires des accidents de la route. En effet, lors d’un homicide involontaire de type accident de la route, la police n’est pas autorisée à accéder au fichier d’empreinte génétique nationale, afin de regrouper les données avec d’éventuelles empreintes relevées sur le lieu de l’accident.

Ce père lutte également pour que l’homicide involontaire soit classé en homicide volontaire, comme le prévoit la proposition de loi de 2013, si des circonstances aggravantes sont relevées. "Cette marche n’est pas simplement pour ma fille mais aussi pour toutes les autres victimes, comme l’homme de 42 ans, Mr Parimeros qui a perdu la vie rue Bonnel dans des circonstances similaires et qui laisse femme et enfant derrière lui, ou encore la jeune Caroline, qui a perdu l’usage de ces deux jambes après avoir été trainée sur 800m par une voiture dans le 9e arrondissement en 2014", expliquait cette semaine Eric Moreno.

Les choses commencent à bouger, car cette semaine, Gérard Collomb, le maire de Lyon, s’est rendu sur place, promettant des aménagements sur ce lieu accidentogène, avec notamment l’installation d’un radar feu rouge.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
horreur le 03/12/2016 à 09:35

Grande tristesse pour cet "assassinat" perpétré par un loubard de banlieue ivre, sans assurance et récidiviste.
Quand on prend une voiture dans cet état et que l'on grille un feu rouge, on est un assassin.
Condoléances à la famille car ce drame aurait pu arriver à chacun d'entre nous et beaucoup ont frisé la catastrophe à ce feu.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.