Circulation alternée à Lyon : une cellule d’information ouverte pour le public

Circulation alternée à Lyon : une cellule d’information ouverte pour le public
Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi sera une première pour Lyon et Villeurbanne.

En raison de l’épisode de pollution aux particules fines qui sévit depuis près de quinze jours, la préfecture du Rhône a décidé de mettre en place ce vendredi la circulation alternée. Seuls les véhicules impairs pourront circuler à partir de 5h du matin.

Une cellule d’information du public (CIP) a par conséquent été activée jusqu’à ce jeudi soir 18h. L’objectif est de répondre aux appels du public, afin d’éviter la saturation du standard de la préfecture. Le numéro à contacter est le 0 811 00 06 69.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tartiflette le 08/12/2016 à 17:39
Pour le chauffage au bois alterné a écrit le 08/12/2016 à 13h05

sinon, il est toujours parfaitement vrai qu'en ce moment , avec les temperatures actuelles, l'ensemble du trafic auto moto camion train avion, tout, n'est pas le premier pollueur.
Le premier pollueur est le gentil citoyen qui se chauffe au feu de cheminée , parce que ça lui coûte moins d'argent, et parce qu'on lui a dit (comme pour sa belle voiture diesel...) que c’était "écologique", et qu'il a compris "bon pour l'air que je respire". c'est totalement délirant. Vivement 2020, que toutes ces conneries soient intégrées par la majorité des citoyens comme des conneries et non pas comme de bonnes idées. Ca commence pour le diesel, mais c'est tres tres long. trop long.

Exactement, et vous pourriez même vous appliquer votre propre réflexion sur les conneries concernant les diesels plus polluants que les essences....
aujourd'hui (fin 2016) les "petits" moteur essence "économiques" en terme de CO2 sont de type injection directe, comme le diesel. Même technologie, même conséquence, l'émission de particules fine.
Et bien vous pouvez aller vérifier la norme euro 6 par vous même (Wikipédia par exemple), les véhicules à essence sont autorisés jusqu'à l'année prochaine à émettre 10 fois plus de particules fines que les diesels. (6*10^12 contre 6*10^11).
et à mon avis, les constructeurs, s'ils atteignent et dépassent allègrement les normes pour les diesels, le font aussi pour les essences... Le fait que les médias se concentrent sur le diesel est un problème de fiscalité. Pas de santé.

Signaler Répondre

avatar
Pour le chauffage au bois alterné le 08/12/2016 à 13:05

sinon, il est toujours parfaitement vrai qu'en ce moment , avec les temperatures actuelles, l'ensemble du trafic auto moto camion train avion, tout, n'est pas le premier pollueur.
Le premier pollueur est le gentil citoyen qui se chauffe au feu de cheminée , parce que ça lui coûte moins d'argent, et parce qu'on lui a dit (comme pour sa belle voiture diesel...) que c’était "écologique", et qu'il a compris "bon pour l'air que je respire". c'est totalement délirant. Vivement 2020, que toutes ces conneries soient intégrées par la majorité des citoyens comme des conneries et non pas comme de bonnes idées. Ca commence pour le diesel, mais c'est tres tres long. trop long.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.