Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Ratification du projet de loi Lyon-Turin : les syndicats en colère

Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi le gouvernement ratifiera l’accord France – Italie pour la réalisation de la section internationale Lyon – Turin, sans l’avoir fait passer par un débat parlementaire à l’Assemblée Nationale. Un projet qui déplait fortement à la fédération des syndicats SUD-Rail.

Cette nouvelle section a pour but de « constituer un maillon essentiel du corridor transeuropéen méditerranéen reliant la péninsule ibérique à l’Europe centrale et orientale », explique le Comité pour la Transalpine. Cependant, le syndicat Sud-rail n’est pas du même avis. En effet, selon eux, cette nouvelle portion ne permettra pas d’augmenter ces échanges, car elle ne répond pas à la même logique que les autres tunnels, suisses ou encore autrichiens.

 

Sud-rail demande donc de réutiliser l’argent de ce projet pour améliorer les systèmes déjà existants en région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi qu’un report modal. Ce dernier partirait depuis Ambérieu. Un projet qui rebute aussi les Italiens du parti populiste Mouvement 5 étoiles, qui avaient voté contre au début du mois de décembre.



Tags : Lyon | Turin | train | Ratification |

Commentaires 3

Déposé le 22/12/2016 à 10h12  
Par Frédo. Citer

Ces atermoiements arrivent un peu tard : ça fait déjà quelques années que les travaux ont commencé, et plusieurs kilomètres de galeries ont déjà été creusées.

Alors les bonnes idées qui sortent du chapeau, il aurait fallu les avoir avant...

Déposé le 21/12/2016 à 21h43  
Par Gab Citer

Bravo pour le Saint-Gothard à la Française. Mais il faudra interdire les poids lourds dans le tunnel routier du Fréjus et la vallée de la Maurienne.

Déposé le 21/12/2016 à 21h16  
Par befun Citer

de tout cœur avec ces syndicats, ils ont raison tout le monde le sait, m^me nos politiques corrompus, car on ne peut être autrement que corrompu en signant ainsi l'inimaginable..

ce truc est mort , faisons vivre ce qui doit survivre.

je suis aussi pour pour poursuivre le politique corrompu, ainsi que ses descendants qui auraient eu par héritage des bien sacquis grâce à des des magouilles illicites, qu'auc npolitique gangréné par une entreprise ne se sente à l'abri, car il sait qu'il perdra tout comme ses enfants aussi, ça les fera réfléchir!

Et la vérité même 15 ou 20 ans plus tard explose toujours.

L'état doit pouvoir récupérer tous ces biens "achetés "

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.