Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alexandre Vincendet - LyonMag

La tournée des femmes à Rillieux au coeur d’une rixe politique

Alexandre Vincendet - LyonMag

Début décembre, un reportage de France 2 avait choqué à Rillieux.

On y voyait un groupe de femmes déambuler dans les rues de la ville de la Métropole, se heurter au regard des hommes, et se rendre compte que de nombreux lieux leur étaient "interdits". Certains hommes quittaient les endroits où elles arrivaient. Et d'autres femmes rencontrées en chemin expliquaient ne pas ressentir le besoin de se mêler aux hommes.

 

Ce reportage a visiblement scandalisé le PS à Rillieux, qui s'est fendu d'une tribune dans le journal municipal paru ce lundi. L'élu Marc Cachard évoque des dames "pour la plupart très proches (du maire LR) Alexandre Vincendet" participant à une vision "erronée" de la réalité rillarde. "Le mal est fait au travers de comportements irresponsables, orientés et malsains et de ce reportage accablant pour l'image de notre belle ville qui évidemment va dissuader de venir vivre ici", poursuit l'élu d'opposition, soutenu dans sa démarche par le député et ancien maire de Rillieux, Renaud Gauquelin.

 

Interrogé par Lyon Capitale, le premier magistrat rillard Alexandre Vincendet dénonce "une sortie hallucinante de machisme" et un "mépris digne du début du siècle dernier". Probablement opposé en juin pour les législatives à Renaud Gauquelin, l'ancien protégé de Jean-François Copé a par ailleurs demandé à Jean-Christophe Cambadélis si le PS allait continuer à soutenir son futur adversaire.



Tags : vincendet | gauquelin | cachard | rillieux |

Commentaires 32

Déposé le 05/01/2017 à 15h46  
Par Petitparis Citer

Une partie du PS (pas celle de Valls ou Malek Boutih) a décidé pour des raisons obscures d'ignorer la réalité ou même de collaborer avec l'islamo fascisme. Le problème c'est qu'ils sont les idiots utiles de ces fanatiques qui les balaieront le jour où ils seront au commande. Pour eux ils resteront toujours des mécréants. Cette affaire me rappelle ce qui s'était passé dans un café de Nice où une jeune serveuse tunisienne avait été frappée par un migrant parce qu'elle servait de l'alcool. Ceux qui refusent la réalité porteront la responsabilité des événements qui ne manqueront pas de survenir à plus ou moins brève échéance et qui transformeront la France en nouvelle Syrie.

Déposé le 05/01/2017 à 15h38  
Par Systance Citer

Post monétaire a écrit le 05/01/2017 à 13h40

".................La prohibition visait l'alcool et non les produits stupéfiants...................."

1 - c'est vous qui avez parlé de la prohibition
2 - l'alcool est une drogue dure, n'en déplaise au bizness de l'alcool, très puissant en France.

"............Du temps du troc, les voleurs existaient déjà..............."

Pour info, la monnaie est un troc (un troc amélioré mais un troc quand même).
Prenez le temps de réfléchir à une civilisation de l'accès (post-monétaire).

"................À la rigueur militer contre la notion de propriété privée s'entendrait plus..............."

je vois que vous êtes de la vieille école, tout s'explique :o)
Ce n'est pas la propriété qui est problématique, c'est l'abus de propriétés. Et cet abus n'existe que parce qu'il y a moyen de monétiser.
Là encore, votre prétention à "savoir d'avance" vous fait tourner en rond. Et pendant ce temps là, le FN a des arguments plus efficaces que les vôtres. Voilà ce que c'est que d'avoir laissé les masses dans l'ignorance en ne donnant pas des cours d'économie dignes de ce nom à tout le monde... mais c'est vrai, de bons cours, ça coûte cher ! Et on retourne en rond comme une pièce de monnaie...
:o)

Monsieur CHINAL, pourrions-nous, pour une fois, échapper à la sempiternelle présentation de votre projet de société : on s'en fout, de votre théorie !

Faut arrêter de prendre la liberté qui est offerte à tous sur ce site pour racoler le chaland.

Et n'allez pas dire que vous vous contentez de répondre aux questions qui vous sont posées, car c'est vous qui, à chaque fois, évoquez la monétarisation pour intervenir à tord et à travers sur des sujets qui n'y sont pas concernées.

En l'occurence, la conception que certains musulmans peuvent avoir des femmes ne répond pas à une problématique de monétarisation.

Donc laissez tomber votre insidieuse propagande, ça nous fera des vacances...

Déposé le 05/01/2017 à 15h37  
Par FAN CLUB Citer

Post monétaire a écrit le 05/01/2017 à 13h40

".................La prohibition visait l'alcool et non les produits stupéfiants...................."

1 - c'est vous qui avez parlé de la prohibition
2 - l'alcool est une drogue dure, n'en déplaise au bizness de l'alcool, très puissant en France.

"............Du temps du troc, les voleurs existaient déjà..............."

Pour info, la monnaie est un troc (un troc amélioré mais un troc quand même).
Prenez le temps de réfléchir à une civilisation de l'accès (post-monétaire).

"................À la rigueur militer contre la notion de propriété privée s'entendrait plus..............."

je vois que vous êtes de la vieille école, tout s'explique :o)
Ce n'est pas la propriété qui est problématique, c'est l'abus de propriétés. Et cet abus n'existe que parce qu'il y a moyen de monétiser.
Là encore, votre prétention à "savoir d'avance" vous fait tourner en rond. Et pendant ce temps là, le FN a des arguments plus efficaces que les vôtres. Voilà ce que c'est que d'avoir laissé les masses dans l'ignorance en ne donnant pas des cours d'économie dignes de ce nom à tout le monde... mais c'est vrai, de bons cours, ça coûte cher ! Et on retourne en rond comme une pièce de monnaie...
:o)

"Voilà ce que c'est que d'avoir laissé les masses dans l'ignorance en ne donnant pas des cours d'économie dignes de ce nom à tout le monde... mais c'est vrai, de bons cours, ça coûte cher ! Et on retourne en rond comme une pièce de monnaie...
:o)"

Ah ces masses ignorantes !
Mais ne leur en voulez pas Post, c'est le FMI et sa soldatesque monétariste qui entretient cette vile masse dans l'ignorance en leur laissant volontairement ignorer que pour que l'un gagne faut que l'autre perde !!!!

"Poche alourdie de sousous de l'un, poche vidée des sousous de l'autre."
(Proverbe Ostrogoth)

Votre plus fidèle dévoué.

Déposé le 05/01/2017 à 15h27  
Par mik Citer

ce reportage comme d'autres (rappelez vous récemment celui sur M6 où Bernard de la Vilardière s'est carrément fait violenté et menacé à Sevran) illustre bien une réalité toujours déniée : les zones de non-droit (soit autant de centaines que ce qu'on appelle pudiquement les quartiers populaires ou pire "sensibles" !..) dans ce pays gangrené.
Avec la bénédiction de la gauche de la gauche, au mieux daltonienne, au pire aveugle, comme la très explicite réaction d'un Benoît Hamon qui sans émotion aucune ne trouve rien de mieux à dire que "de tout temps les cafés ouvriers sont réservés aux hommes"). On attend d'ailleurs avec impatience la réaction de ses copines féministes de gôôôôche....

Post monétaire Déposé le 05/01/2017 à 13h40  
Par Post monétaire Citer

@post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 23h11

La prohibition visait l'alcool et non les produits stupéfiants. Le propre de la criminalité organisée est de s'emparer des interdits pour en tirer des bénéfices. En ce qui concerne la cupidité, elle n'a pas attendu la monnaie pour s'exprimer. Du temps du troc, les voleurs existaient déjà. La monnaie n'en est qu'un vecteur moderne. À la rigueur militer contre la notion de propriété privée s'entendrait plus.

".................La prohibition visait l'alcool et non les produits stupéfiants...................."

1 - c'est vous qui avez parlé de la prohibition
2 - l'alcool est une drogue dure, n'en déplaise au bizness de l'alcool, très puissant en France.

"............Du temps du troc, les voleurs existaient déjà..............."

Pour info, la monnaie est un troc (un troc amélioré mais un troc quand même).
Prenez le temps de réfléchir à une civilisation de l'accès (post-monétaire).

"................À la rigueur militer contre la notion de propriété privée s'entendrait plus..............."

je vois que vous êtes de la vieille école, tout s'explique :o)
Ce n'est pas la propriété qui est problématique, c'est l'abus de propriétés. Et cet abus n'existe que parce qu'il y a moyen de monétiser.
Là encore, votre prétention à "savoir d'avance" vous fait tourner en rond. Et pendant ce temps là, le FN a des arguments plus efficaces que les vôtres. Voilà ce que c'est que d'avoir laissé les masses dans l'ignorance en ne donnant pas des cours d'économie dignes de ce nom à tout le monde... mais c'est vrai, de bons cours, ça coûte cher ! Et on retourne en rond comme une pièce de monnaie...
:o)

Déposé le 05/01/2017 à 12h57  
Par Tatchers Citer

Pélagie a écrit le 05/01/2017 à 11h42

La mentalité en France n'est pas la même que dans les pays arabes, mais évidemment il y a des sales types partout.
Et votre intervention concernant les 110 femmes tuées par an en France est nulle et non avenue.

L'égalité dès sexe à fait voir aussi que beaucoup de femmes ne sont pas mieux sinon pire que les hommes. Corrompu,aigrie,hypocrites ect.... on en a DES exemples tous les jours dans les médias et dans la vie.

Déposé le 05/01/2017 à 11h42  
Par Pélagie Citer

DRULAN a écrit le 05/01/2017 à 09h45

Et alors ?

La mentalité en France n'est pas la même que dans les pays arabes, mais évidemment il y a des sales types partout.
Et votre intervention concernant les 110 femmes tuées par an en France est nulle et non avenue.

Déposé le 05/01/2017 à 09h45  
Par DRULAN Citer

Pélagie a écrit le 04/01/2017 à 20h46

Dans les 110 femmes, il n'y a pas de que des françaises, il y a aussi des femmes qui ont d'autres origines.

Et alors ?

Déposé le 04/01/2017 à 23h11   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par @post monétaire Citer

La prohibition visait l'alcool et non les produits stupéfiants. Le propre de la criminalité organisée est de s'emparer des interdits pour en tirer des bénéfices. En ce qui concerne la cupidité, elle n'a pas attendu la monnaie pour s'exprimer. Du temps du troc, les voleurs existaient déjà. La monnaie n'en est qu'un vecteur moderne. À la rigueur militer contre la notion de propriété privée s'entendrait plus.

Déposé le 04/01/2017 à 22h34  
Par peugeot74 Citer

le deni de la gauche est epouventable!!!!tres grave.....ils sont capables de traiter de menteuses des femmes qui expriment un malaise.....dans le reportage les images parlent !,comment peut on nier des faits quand on est deputé de gauche en plus.Je me pose la question en principe le combat des femmes est souvent un combat de gauche?on parle dans le reportage de femmes de tous bords politiques et qui agissent sans provoquer.JUSTE BRAVO a toutes les femmes qui on le courage de parler...Et messieurs de la tribune de gauche,arretez de courir apres l'électorat :personne n'est dupe.

Déposé le 04/01/2017 à 20h48  
Par Pélagie Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 13h11

Et lorsqu'un ancien pied noir qui tenait un bar a été expulsé d'Algérie, a tenu un bar en France, ça a donné quoi ? "welcome" ?
:o)

Commentaire stupide.

Déposé le 04/01/2017 à 20h46  
Par Pélagie Citer

DRULAN a écrit le 04/01/2017 à 15h51

La France et ses 110 femmes assassinées par leur conjoint chaque année peuvent bien donner des leçons.

Dans les 110 femmes, il n'y a pas de que des françaises, il y a aussi des femmes qui ont d'autres origines.

Déposé le 04/01/2017 à 20h43  
Par Pélagie Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 18h51

Surtout quand elle a accordé le droit de vote en... ?
et surtout quand elle a accordé aux femmes le droit d'avoir un compte en banque sans l'avis de leur mari, en... ?

:o)

En France les choses ont évolué, du moins en ce qui concerne les femmes.

Post monétaire Déposé le 04/01/2017 à 18h59  
Par Post monétaire Citer

@post monetaire a écrit le 04/01/2017 à 18h41

Vous y croyez sérieusement à vos élucubrations ? Le problème n'est pas la monnaie mais la cupidité et la jalousie (entre autres vices) qui animent certains êtres humains (pour la jalousie, les Français sont d'ailleurs maîtres en la matière). Vous êtes, j'imagine, sûrement de ceux qui tiennent le même raisonnement s'agissant du cannabis ? Légalisons et il n'y aura plus de trafics. Bien entendu la fin de la prohibition aux États-Unis à mis fin à tous les trafics ;-)

"..............Le problème n'est pas la monnaie mais la cupidité et la jalousie............."

Cupidité et jalousie exacerbées par les publicités, là pour vendre coûte que coûte, quitte à mentir tout le temps en toute impunité.
Comme déjà dit bon nombre de fois, la jalousie ne disparaitra pas avec la suppression de la monnaie, mais sans monnaie, finie la rareté artificielle pour que les choses aient un prix, et donc, fini de jouer sur l'envie, sur la jalousie pour provoquer l'acte d'achat.
(je sais, réfléchir à cela est plus dur que simplement dire "si on a des problèmes, c'est la faute à telle ou telle catégorie de personnes, mais je vous y invite quand même).

Quant à la cupidité... sans monnaie, je ne vois pas comment accumuler de la monnaie... mais bon, vous devez avoir un solide argumentaire derrière vos mots, non ? Alors, n'hésitez pas, on attend de vous lire.
:o)

".................Bien entendu la fin de la prohibition aux États-Unis à mis fin à tous les trafics ;-).................."

La prohibition a fait exploser les trafics et les gains des mafias,
la fin de la prohibition a apporté des gains aux états qui taxes, mais n'a pas arrêté la consommation de drogue (forcément, on ne tue pas le poule qui pond des oeufs en or ! :o)

Résultat : les trafics naissent de l'utilisation du fric.
Beaucoup voudraient que le monde soit "sans trafics" tout en gardant l'utilisation de monnaie. Mais je crois que ce sont de dangereux utopistes... :o)

Déposé le 04/01/2017 à 18h52   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par @exact Citer

De mémoire Max WEBER a quant à lui établit une forme de filiation entre capitalisme et protestantisme

Post monétaire Déposé le 04/01/2017 à 18h51  
Par Post monétaire Citer

DRULAN a écrit le 04/01/2017 à 15h51

La France et ses 110 femmes assassinées par leur conjoint chaque année peuvent bien donner des leçons.

Surtout quand elle a accordé le droit de vote en... ?
et surtout quand elle a accordé aux femmes le droit d'avoir un compte en banque sans l'avis de leur mari, en... ?

:o)

Déposé le 04/01/2017 à 18h41   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par @post monetaire Citer

Vous y croyez sérieusement à vos élucubrations ? Le problème n'est pas la monnaie mais la cupidité et la jalousie (entre autres vices) qui animent certains êtres humains (pour la jalousie, les Français sont d'ailleurs maîtres en la matière). Vous êtes, j'imagine, sûrement de ceux qui tiennent le même raisonnement s'agissant du cannabis ? Légalisons et il n'y aura plus de trafics. Bien entendu la fin de la prohibition aux États-Unis à mis fin à tous les trafics ;-)

Déposé le 04/01/2017 à 18h14  
Par Pélagie Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 14h12

La religion n'est rien sans le fric et le pouvoir qu'il confère.

Une société post-monétaire avec une démocratie directe réelle, (ainsi qu'un accès gratuit aux connaissances en psycho et philo) et les croyances religieuses reprendront leur place "d'aide à supporter les peurs de la vie", sans avoir à se battre, sans avoir à se prendre la tête plus qu'il ne faut.
Point.
:o)

Hors sujet.

Déposé le 04/01/2017 à 18h13  
Par Pélagie Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 12h25

Vivement une société post-monétaire, où la femme n'est plus prisonnière de qui se ce soit pour des raisons financières.

Hors sujet.

Déposé le 04/01/2017 à 18h13  
Par Pélagie Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 12h25

Vivement une société post-monétaire, où la femme n'est plus prisonnière de qui se ce soit pour des raisons financières.

Hors sujet.

Déposé le 04/01/2017 à 16h59  
Par exact Citer

Pro monétaire a écrit le 04/01/2017 à 14h58

Dans vos rêves.
La religion existait bien avant l'apparition de la monnaie et était déjà un moyen d'imposer son point de vue par la force si nécessaire.
L'apparition de la monnaie n'y a rien changé.

Non seulement ça, mais la religion (surtout Islam et chrétienté) a historiquement et théologiquement condamné la Monnaie, le commerce de l'argent et le commerce en général....

Déposé le 04/01/2017 à 15h51  
Par DRULAN Citer

Pélagie a écrit le 04/01/2017 à 15h05

Ce n'est pas une question de religion, ils considèrent que les femmes sont inférieures aux hommes, de ce fait, elles n'ont pas droit aux mêmes libertés.
Dans l'article, il est dit que des hommes sont partis quand des femmes sont arrivées, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

La France et ses 110 femmes assassinées par leur conjoint chaque année peuvent bien donner des leçons.

Post monétaire Déposé le 04/01/2017 à 15h37  
Par Post monétaire Citer

Pro monétaire a écrit le 04/01/2017 à 14h58

Dans vos rêves.
La religion existait bien avant l'apparition de la monnaie et était déjà un moyen d'imposer son point de vue par la force si nécessaire.
L'apparition de la monnaie n'y a rien changé.

Vous confondez "religion" et "croyances".
Quant à la monnaie, elle facilite la paye des soldats car c'est bien connu, les chefs envoient les autres à la mort, mais eux, n'y vont pas.

Mais comme précisé dans l'intervention précédente, des "fous de dieu", c'est avec la psychologie, de la philosophie, que l'on peut les contrer en les aidant à comprendre leurs peurs, en leur montrant où est "l'infériorité mentale momentanée".

Ce n'est pas avec encore plus de violence qui ne sert qu'à recruter encore plus d'adeptes en se faisant passer pour victimes.

Déposé le 04/01/2017 à 15h05  
Par Pélagie Citer

Logique a écrit le 04/01/2017 à 13h44

Vous essayez encore de tirer la couverture mais il s'agit avant tout de raisons religieuses...

Ce n'est pas une question de religion, ils considèrent que les femmes sont inférieures aux hommes, de ce fait, elles n'ont pas droit aux mêmes libertés.
Dans l'article, il est dit que des hommes sont partis quand des femmes sont arrivées, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Déposé le 04/01/2017 à 14h58  
Par Pro monétaire Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 14h12

La religion n'est rien sans le fric et le pouvoir qu'il confère.

Une société post-monétaire avec une démocratie directe réelle, (ainsi qu'un accès gratuit aux connaissances en psycho et philo) et les croyances religieuses reprendront leur place "d'aide à supporter les peurs de la vie", sans avoir à se battre, sans avoir à se prendre la tête plus qu'il ne faut.
Point.
:o)

Dans vos rêves.
La religion existait bien avant l'apparition de la monnaie et était déjà un moyen d'imposer son point de vue par la force si nécessaire.
L'apparition de la monnaie n'y a rien changé.

Post monétaire Déposé le 04/01/2017 à 14h12  
Par Post monétaire Citer

Logique a écrit le 04/01/2017 à 13h44

Vous essayez encore de tirer la couverture mais il s'agit avant tout de raisons religieuses...

La religion n'est rien sans le fric et le pouvoir qu'il confère.

Une société post-monétaire avec une démocratie directe réelle, (ainsi qu'un accès gratuit aux connaissances en psycho et philo) et les croyances religieuses reprendront leur place "d'aide à supporter les peurs de la vie", sans avoir à se battre, sans avoir à se prendre la tête plus qu'il ne faut.
Point.
:o)

Déposé le 04/01/2017 à 13h44  
Par Logique Citer

Post monétaire a écrit le 04/01/2017 à 12h25

Vivement une société post-monétaire, où la femme n'est plus prisonnière de qui se ce soit pour des raisons financières.

Vous essayez encore de tirer la couverture mais il s'agit avant tout de raisons religieuses...

Déposé le 04/01/2017 à 13h22  
Par Pélagie Citer

Pélagie a écrit le 04/01/2017 à 13h01

Il m'est arrivée de rentrer dans un café tenu par des nord africains sur les boulevards à Paris pour boire un café au comptoir, il n'y avait que des hommes, j'ai attendu 3, 4 minutes, on me regardait de travers et personne ne m'a servi.
On est en FRANCE, comment les gens du pouvoir peuvent -ils accepter cela.
Je suis révoltée +++++++

servie

Post monétaire Déposé le 04/01/2017 à 13h11  
Par Post monétaire Citer

Pélagie a écrit le 04/01/2017 à 13h01

Il m'est arrivée de rentrer dans un café tenu par des nord africains sur les boulevards à Paris pour boire un café au comptoir, il n'y avait que des hommes, j'ai attendu 3, 4 minutes, on me regardait de travers et personne ne m'a servi.
On est en FRANCE, comment les gens du pouvoir peuvent -ils accepter cela.
Je suis révoltée +++++++

Et lorsqu'un ancien pied noir qui tenait un bar a été expulsé d'Algérie, a tenu un bar en France, ça a donné quoi ? "welcome" ?
:o)

Déposé le 04/01/2017 à 13h01  
Par Pélagie Citer

Il m'est arrivée de rentrer dans un café tenu par des nord africains sur les boulevards à Paris pour boire un café au comptoir, il n'y avait que des hommes, j'ai attendu 3, 4 minutes, on me regardait de travers et personne ne m'a servi.
On est en FRANCE, comment les gens du pouvoir peuvent -ils accepter cela.
Je suis révoltée +++++++

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.