Symalim : Giordano, vert de rage

Symalim : Giordano, vert de rage
Gérard Collomb et Alain Giordano - LyonMag

Ambiance !

Visiblement, certains se sont beaucoup amusés lors de la dernière réunion du Symalim (le syndicat qui gère le Parc de Miribel Jonage). Alain Giordano a fait un véritable caca nerveux quand il a découvert qu’il ne serait plus membre du bureau. Le poste revient désormais à Guy Corazzol.

Furax, Giordano (qui a dû oublier qu’il n’a en fait assisté à aucune réunion ces dernières années) a appelé directement Gérard Collomb sur son portable pour tenter d’obtenir gain de cause.

Renseignements pris, on comprend pourquoi il tenait tant à ce poste. Le représentant lyonnais est désormais vice-président, ce qui lui donne droit à une indemnité mensuelle de quelque 300 euros. Comme quoi, même à Lyon, la "Pénélopisation" est en marche.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
politicien le 06/02/2017 à 13:19

Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est le plus pourri ?

Signaler Répondre

avatar
Robert69 le 06/02/2017 à 12:10

avatar
lugdu le 06/02/2017 à 11:03

Il y a tout de même quelque chose de pourri au royaume de la politique ... on ne sait plus où donner de la tête ! faudrait une psychanalyse obligatoire pour les élus vénales ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.