David Kimelfeld candidat : ces proches de Collomb qui s'en félicitent

David Kimelfeld candidat : ces proches de Collomb qui s'en félicitent
Thomas Rudigoz et David Kimelfeld - LyonMag

Qui a dit qu'on restait fidèle à vie à Gérard Collomb ? De plus en plus esseulé, le maire de Lyon a moins de pouvoir. Et maîtrise moins ses troupes.

Alors quand David Kimelfeld, nouvel ennemi déclaré de Gérard Collomb, annonce qu'il sera candidat à la présidence de la Métropole de Lyon, certains n'ont pas hésité à choisir leur camp.

C'est le cas par exemple de Guy Corazzol. Adjoint au maire de Lyon, chargé de l'Education, il s'est félicité de la nouvelle. "Président de la Métropole, il est tout à fait légitime pour être candidat en 2020. Le rassemblement a toujours été une force, il faut donc continuer à oeuvrer dans ce sens", a-t-il écrit sur Twitter.

Dans les rangs des adjoints de Gérard Collomb, rares sont ceux qui osent donner leur préférence. Même si elle va de moins en moins à leur maire.

Seul Richard Brumm a pris la parole pour s'offusquer de la décision de David Kimelfeld. Dans le Progrès, l'adjoint aux Finances trouve que le choix de son ami est "très dommage". Notamment parce qu'il va obliger les élus à "définir le camp dans lequel ils sont".

Enfin, chez les parlementaires aussi on prie pour qu'un journaliste ne lui demande pas son avis. Sauf Thomas Rudigoz, pris en grippe par Caroline Collomb, et qui lui rend bien en se "réjouissant" de la candidature de David Kimelfeld.

Les origines de ces soutiens sont diverses. Les mauvaises langues diront que nombreux sont ceux qui espèreront être choisis pour figurer sur le ticket de David Kimelfeld pour viser la mairie de Lyon.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 24/01/2019 à 10:44

Tout ceci discrédite la politique.

Signaler Répondre

avatar
Ti Béry le 23/01/2019 à 20:42

Je n'ai pas peur des profiteurs
Ni même des agitateurs
Je fais confiance aux électeurs
Et j'en profite pour faire mon beurre


Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je suis de tous les partis
Je suis de toutes les patries
Je suis de toutes les coteries
Je suis le roi des convertis

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste

Toujours du bon côté

Signaler Répondre

avatar
Gab le 23/01/2019 à 19:14

Jusque à ce jour le maire de Lyon était, avec beaucoup de combines auprès des maires des petites communes assuré de devenir président de la Métropole.
En 2020 il faudra assurer devant tous les électeurs des 14 circonscriptions (à Lyon, mais aussi à Vénissieux à Villeurbanne et dans les 59 communes de la Métropole) pour pouvoir être élu Président.
Le futur président ne pourra plus compter sur ces copains de Synergies-Avenir.
Il devra l’emporter dans au moins 7 des 14 circonscriptions.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 23/01/2019 à 18:16

Le vrai pouvoir est maintenant à la Métropole..
les maires du palais, néo feudataires, ne sont que des rois fainéants car ils ne servent plus à grand chose...

Signaler Répondre

avatar
cestmoilebeau le 23/01/2019 à 16:59

La mafia politicienne !!!

Signaler Répondre

avatar
la julie elle en pense koi ? le 23/01/2019 à 13:57
jean louis a écrit le 23/01/2019 à 11h42

et tt les maires d'arrondissement qui soutiennent déjà monsieur le préident de la métropole !

Ils ont bien raison.
Même s'ils ne sont que des girouettes, pour une fois, ce sera dans un sens profitable pour les métropolitains

Signaler Répondre

avatar
VBat le 23/01/2019 à 12:44

Franchement, il a tout de même une bien meilleure allure que le baron non ? l'autre il faisait pitié, on aurait cru voir un krazucky avec sa baguette qui gobe les mouches en ricanant

On méritait bien mieux tout de même !

et puis il est moins véreux et en tout cas beaucoup plus intelligent

Signaler Répondre

avatar
ALINE le 23/01/2019 à 12:40

Certains aiment la nébuleuse dans laquelle il se baigne au rythme de leur bienfaiteur Collomb

Il était temps que cette mascarade se termine et que tous les administrés ouvrent leurs petits yeux éblouis

La maçonnerie a fait du dégat à LYON
Gageons que la (vraie) démocratie lui survive

Signaler Répondre

avatar
jean louis le 23/01/2019 à 11:42

et tt les maires d'arrondissement qui soutiennent déjà monsieur le préident de la métropole !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.