Rhône : le radar des Chères fait son mea culpa et rembourse les automobilistes

Rhône : le radar des Chères fait son mea culpa et rembourse les automobilistes
LyonMag

Si vous avez été flashé aux Chères entre fin octobre et début novembre 2016, vous avez peut-être reçu ce courrier vous indiquant que vous serez remboursé et que votre permis retrouvera ses points retranchés.

Selon le Progrès, c’est la conséquence d’un imbroglio autour de ce radar-chantier qui flashe sur la commune située entre Lyon et Villefranche-sur-Saône toute voiture excédant les 30km/h.

Problème technique du radar ou mauvaise signalisation de l’appareil ? Peu importe pour les automobilistes concernés qui ne doivent pas craindre une arnaque malgré la réclamation d’un RIB par le courrier officiel. Rares sont ceux qui ont compris l’intérêt fondé du radar, situé sur une portion de la RD 306 où il est facile de se laisser aller sur le champignon une fois les feux tricolores des Chères passés.

Le radar a toutefois repris du service et continue à flasher à tout-va. Le chantier devrait se terminer à la fin du mois de mars, entraînant alors le retrait de l’appareil controversé.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ali Diaw le 14/03/2017 à 14:57
oh la la a écrit le 12/03/2017 à 23h45

Faites marcher votre cerveau !! Surtout @zeus !! Ça changera de d'habitude.

excellent le type ou la meuf qui essaie de faire croire qu'il ou elle a compris l'article.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 12/03/2017 à 23:48

Ca doit bien "incompétencer" quelque part, non ?

Signaler Répondre

avatar
oh la la le 12/03/2017 à 23:45

Faites marcher votre cerveau !! Surtout @zeus !! Ça changera de d'habitude.

Signaler Répondre

avatar
suis con ? le 12/03/2017 à 18:09

rien compris manque un morceau

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 12/03/2017 à 15:15

ou est le probleme, pourquoi les gens seront remboursés ? cet article n'est pas fini.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.