Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Margot Delair et Nicolas Dorel gérants de Bulko - LyonMag

Lyon : Des courses certifiées 100 % zéro déchet avec l’épicerie Bulko

Margot Delair et Nicolas Dorel gérants de Bulko - LyonMag

Une nouvelle épicerie 100 % zéro déchet a ouvert ses portes ce mardi à Lyon, au 3 quai Jean Moulin, dans le 1er arrondissement. 

L’idée de monter ce commerce ne produisant aucun déchet est né dans la tête de Nicolas Dorel et Margot Delair, après avoir vu le film « Demain ». Ce documentaire prône, entre autres, la consommation écoresponsable de nos denrées alimentaire. Après un an de travaux, leur boutique prénommée Bulko a ouvert ce mardi.

Le principe ? Aucun emballage n’est présent dans le magasin. Pour venir faire ses courses, il faut donc apporter soi-même des sacs ou des boîtes par exemple. L’avantage n’est pas seulement pour la planète, il l’est également pour le portefeuille : "sans emballage, on est entre 5 et 25 % moins chers que les prix habituels en fonction des produits. Il faut également associer à cela qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre les produits, on commande directement avec des producteurs locaux" confie Nicolas Dorel, co-gérant de Bulko.
 

"Ca change notre façon de manger"


Une proximité voulue au maximum : "on privilégie les petits producteurs de la région, sur les fruits et légumes, les produits frais (fromage, beurre…), les cosmétiques notamment. La difficulté se trouve plus sur l’épicerie sèche où s’est un peu plus compliqué, donc on se fournit en « gros », auprès d’un producteur bio. On va tenter d’améliorer ce point à l’avenir." Le bio a également une part importante, puisqu’il concerne plus de 80 % des aliments vendus chez Bulko. 

Une consommation écoresponsable se ressent également dans la diversité des produits proposés comme le précise Nicolas Dorel : "ça change notre façon de manger, notamment sur les fruits et légumes. Nous ne vendons que des produits de saisons, donc vous ne retrouverez pas des oranges en ce moment, mais plutôt des poireaux ou des carottes."


Dans quelques mois, une fois que le concept sera lancé, le couple veut organiser des conférences pour sensibiliser sa clientèle à l’écologie et au « zéro déchet » prôné par leur épicerie Bulko et des ateliers « do it yourself » pour faire soi-même des produits de beauté ou d’entretien.



Tags : écoresponsable | dechet | epicerie | Bulko |

Commentaires 6

Post monétaire Déposé le 22/04/2017 à 17h22  
Par Post monétaire Citer

Le bio coûte souvent plus cher, et dans un système monétiste, seule compte le fric... donc, les masses continueront à soutenir les produits aux pesticides mais moins chers. Et vous continuerez à vous battre contre des moulins à vent.

Seul un système post-monétaire change la donne.

Déposé le 22/04/2017 à 15h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par et alors Citer

@ GNA GNA GNA Et ils faisaient comment avant ? Abruti !!!

Déposé le 22/04/2017 à 15h10  
Par Nostromo Citer

gna gna gna.... a écrit le 21/04/2017 à 15h28

"Nous ne vendons que des produits de saisons, donc vous ne retrouverez pas des oranges en ce moment"

Ouais ! et donc tout l'hiver on ne trouvera pas de fruits... bonjour les carences alimentaires avec le marketing éco-responsable !

"on commande directement avec des producteurs locaux"
Et vous êtes sur qu'on trouvera des oranges en été avec les "producteurs locaux" ? Parce que les orangeraies à Lyon....

Bon enfin tout ça c'est pas grave car ce qui compte c'est d'arnaquer le bobo qui en plus présente l'avantage de repartir avec un sourire béât, tout content qu'il est de s'être fait arnaqué pour la bonne cause d'avoir sauvé la planète (ce qui en plus le renforce dans son estime de soi, phénomène bien connu du marketing, ce qui n'est pas négligeable non plus !)

C'est comme la voiture électrique qui pollue pas
Le panneau solaire qui été ni construit ni transporté et qui est éternel
Le papier et le carton qui se recyclent tout seuls sans le moindre produit chimique
Le verre qui fond spontanément pour refaire du verre...
Ça s'appelle l'écolo business et les bobos de quartier adorent

Déposé le 22/04/2017 à 15h05  
Par Un vier BIO Citer

Manger des produits naturels est une évidence. Mais, seul les BOBOS en profitent,car pour nourrir les douze milliards d'humains sur la planète ,il n'y a que l'industriel Malheuresement,le reste EST l'HYPOCRISIE des cons qui nous gouvernent.

Déposé le 22/04/2017 à 12h20  
Par Klem Citer

En hiver tu as les pommes et les kiwis comme fruits... et puis tu peux faire des conserves/compotes pendant la saison des fruits. C'est pourtant pas bien compliqué...

Pour l'orange c'est certes plus complexe effectivement, mais celles de Corses et de Méditerranée demeurent toujours plus locales que celles du Brésil.

Je trouve tout ce phénomène très positif: la mode du bio et de l'eco-responsabilité est bien plus louable que le tout chimique et l'industriel. C'est un premier pas en avant : )

Déposé le 21/04/2017 à 15h28  
Par gna gna gna.... Citer

"Nous ne vendons que des produits de saisons, donc vous ne retrouverez pas des oranges en ce moment"

Ouais ! et donc tout l'hiver on ne trouvera pas de fruits... bonjour les carences alimentaires avec le marketing éco-responsable !

"on commande directement avec des producteurs locaux"
Et vous êtes sur qu'on trouvera des oranges en été avec les "producteurs locaux" ? Parce que les orangeraies à Lyon....

Bon enfin tout ça c'est pas grave car ce qui compte c'est d'arnaquer le bobo qui en plus présente l'avantage de repartir avec un sourire béât, tout content qu'il est de s'être fait arnaqué pour la bonne cause d'avoir sauvé la planète (ce qui en plus le renforce dans son estime de soi, phénomène bien connu du marketing, ce qui n'est pas négligeable non plus !)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.