Un début de printemps difficile pour l’hôtellerie lyonnaise

Un début de printemps difficile pour l’hôtellerie lyonnaise
Photo d'illustration - LyonMag

Un début de printemps difficile pour l’hôtellerie lyonnaise.

Les chiffres sont tombés et ils ne sont pas bons. Ainsi, au mois de mars, ils ont baissé par rapport à l’année dernière. La fréquentation a baissé de 2,5% et les prix moyens de 3,5%.

Le salon Be Positive (du 8 au 10 mars), le Congrès Intersol (du 14 au 16) et celui de l’AEPC (Association Européenne (association européenne de cardiologie pédiatrique et congénitale) n’auront donc pas permis d’avoir de bons résultats.

A noter que ce situation touche notamment les 4-5 étoiles qui ont subi une baisse de 5,2% de leur taux d’occupation.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.