Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

“Cliente”, “Harcelés” et “Go Fast” au cinéma, “On ne badine pas avec l’amour” à la Croix-Rousse, “A la recherche de Joséphine” à la Maison de la danse et une soirée électro à Eurexpo. Le programme sorties de cette semaine du mercerdi 1er octobre.

Cinéma

Go Fast
Les Go Fast. On parle depuis longtemps de ces trafiquants qui remontent de la drogue depuis l’Espagne à plus de 200 km au volant de grosses cylindrés. C’était un bon sujet de film policier, le réalisateur Olivier Van Hoofstadt l’a fait. Avec Roschdy Zem dans le rôle d’un flic qui infiltre un de ces gangs de Go Fast. Avec courses poursuites et quelques fusillades. Mais aussi un style reportage dans la vie des gangsters de banlieues. Un film plutôt réussi. Un bon divertissement avec en plus une bande son électro signée par l’excellent Dj lyonnais Agoria.

Cliente
Le nouveau film de Josiane Balasko. L’histoire de Judith, la cinquantaine, divorcée et bien insérée. Une femme qui a un secret : elle paye pour des relations sexuelles avec de  jeunes hommes. Dont Marco, un homme marié qui fait croire à sa femme qu’il travaille sur des chantiers... Une comédie au sujet inédit. Mais finalement pas vraiment traité en profondeur. D’ailleurs il y a trop d’angles, trop de sujets et de personnages. Mais les acteurs sont convaincants. Notamment une superbe Nathalie Baye dans le premier rôle. A voir.

Harcelés
Le blockbuster de la semaine. L’histoire d’un couple mixte, un blanc et une noire, qui emménage dans la maison de leur rêve. Petit problème : leur voisin est un flic qui se croit autorisé à faire la loi dans son quartier. Gros problème : c’est aussi un noir qui déteste les blancs. Et énorme problème : il est intrusif tendance nerveux... Ça fait beaucoup de vices cachés pour ces nouveaux propriétaires. Ils décident quand même de rester. Erreur... Les personnages sont assez bien ficelés et cela donne un thriller efficace. Mais ça reste un film américain et évidemment ça se termine en fusillades et autres courses poursuites. Mais le film mérite le détour rien que pour voir Samuel L. Jackson en flic raciste et à déjanté.


Théâtre
On ne badine pas avec l’amour
Après quelques années d’études, Perdican, est de retour dans son château. Son père veut le marier avec sa cousine, Camille. Mais l’éducation religieuse qu’elle a reçue l’empêche d’éprouver le moindre désir. Perdican va alors tout faire pour la séduire. Jusqu’à lui faire croire qu’il en aime une autre... C’est l’histoire de “On ne badine pas avec l’amour” de Musset. Une tragédie mise en scène par Philippe Faure, le directeur du théâtre de la Croix-Rousse, qui a privilégié un décor très sobre pour cette pièce en reconstituant sur scène un petit pré. Un classique de la Croix-Rousse aujourd’hui puisque c’est la 4eme saison consécutive que ce théâtre programme cette pièce qui a rencontré un énorme succès partout en France. A voir absolument surtout que le tarif est exceptionnel : 5 euros pour tous !
Jusqu’au 5 octobre. Renseignements : www.croix-rousse.com


Danse
A la recherche de Joséphine
Ça swing à la Maison de la danse ! Jérôme Savary qui est de retour dans une maison qu’il a dirigée lorsque elle s’appelait encore le Théâtre du 8e, propose “A la recherche de Joséphine” en octobre. L’histoire se déroule dans une ville de la Nouvelle Orléans dévastée par le passage du cyclone Katrina. Avec une jeune artiste qui rêve de décrocher le rôle de Joséphine Baker dans une comédie musicale. Du grand spectacle avec 10 danseurs et 8 musiciens. Claquettes, salsa, boogie... Drôle, jazzy et sexy puisque la superbe Nicole Rochelle porte sans complexe la mythique ceinture de bananes qui a fait succomber le Tout-Paris lors du passage de Baker en 1925... Un grand moment.
Du 16 au 24 octobre à la Maison de la danse. Tarifs de 30 à 45 euros. Renseignements : 04 72 78 18 00 ou www.maisondeladanse.com

Electro
Enorme soirée électro samedi 4 à Eurexpo. Avec au programme : Vitalic, Missill, Yannis Becker, Frank Lorber, Popof, D_Root, Crying Freemen... que du lourd !  Trois salles avec du Break's &Techno, de l’Electro&Minimal et de la Psychédélic Trance pour cette très bonne soirée Hypnotik. Pour les motivés, l’after est prévue à partir de 5 heures du matin au Ninkasi Kao.
Renseignements : www.elektrosystem.org/new_db/news.php   



Tags : Maison de la danse | agoria | On ne badine pas avec l’amour |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.