Famas dérobés à des militaires près de Lyon : l'adjudant condamné

Famas dérobés à des militaires près de Lyon : l'adjudant condamné
Un militaire en faction armé d'un famas - LyonMag

Les faits remontent au 2 février dernier et se sont déroulés sur un parking à la Verpillière, entre Lyon et Bourgoin-Jallieu.

Ce jour-là, trois militaires, originaires de Gap et de retour d’une mission Sentinelle, se sont arrêtés sur un parking pour leur pause déjeuner dans un fast-food. Ils sont ensuite entrés dans le restaurant pour commander, en laissant la camionnette banalisée sans surveillance. C’est à ce moment-là que des individus ont ouvert le coffre du véhicule pour dérober sa cargaison. Les voleurs ont dû être surpris en découvrant son contenu : deux Famas, les mêmes fusils d’assaut utilisés par les militaires français, et cinq chargeurs.

Les individus sont finalement rattrapés après 48 heures de recherches intensives, avec l’ensemble du butin, à Villefontaine. Même si tout a été retrouvé, l’adjudant en charge de la camionnette, est aujourd’hui poursuivi, car il était responsable du véhicule et surtout de son contenu. Les conséquences auraient pu être très graves.

C’est pour cela que d’après Le Progrès, ce vendredi, il a été poursuivi pour "violation de consigne" devant la chambre militaire du tribunal correctionnel de Lyon, qui est en charge de juger les erreurs des militaires. L’adjudant présente pourtant des états de service exemplaires et ne parvient toujours pas expliquer cet oubli de surveillance.

Il a été condamné à un mois de prison avec sursis, ainsi qu’une dispense d’inscription au casier. Il risque également la radiation et attend toujours la sanction militaire.

Les trois voleurs avaient écopé de 10 mois à 2 ans de prison, en février dernier, pour ce vol.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ninopacino le 13/06/2017 à 14:07

Je pense qu'avec la fatigue surtout en ce moment ils ont zappé les armes dans leurs fourgon banalisé donc ont peut pas les enfoncer d'avantage vue que les militaires ont leurs propres règles et puis manque de chance ???? des voleurs à la roulotte sévices de partout et parfois tombe sur des tas de choses LA c'était des famas plus chargeur mais vite très vite retrouvé voila ce qu'ils faut en retenir

Signaler Répondre

avatar
Balthus01 le 12/06/2017 à 07:22

@sakura
C'est une regrettable erreur de la part de ce militaire. Et même s'il a de bons états de service, cela ne changera rien au fait qu'il s'est planté ce jour-là.
C'est d'autant plus dommage pour lui que c'est grâce à des hommes comme lui que nous pouvons continuer à vivre tranquillement ou dormir sur nos deux oreilles.
Oui, on pourra objecter différentes raisons à cette erreur, dont la fatigue. Les consignes restent quoi qu'il en soit immuables : ne jamais laisser une arme sans surveillance.

Signaler Répondre

avatar
balle le 11/06/2017 à 21:16

@sakura arrêtez de déblatérer des conneries sérieux vous n'êtes sûrement pas qualifié pour commenter le sujet.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 11/06/2017 à 17:38

les premier responsables de la faute commis par ce militaire, ce sont les gouvernements successifs, qui pressent des hommes et des femmes juste pour prouver qu'ils font quelque chose. et ce sans rien leur donner en retour.. ah si des cérémonies officiels quand l'un deux est tué.Quand on presse les gens comme des citrons, il ne faut pas s'étonner que des fautes soient commises..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.