Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

La qualité de l’air intérieur des écoles lyonnaises sous surveillance

Photo d'illustration - LyonMag

La Ville de Lyon a lancé une campagne qui vise à mesurer la qualité de l'air à l'intérieur de ses écoles.

On se soucie généralement de la qualité de l'air extérieur et de son taux de pollution, mais la qualité de l'air intérieur est tout aussi importante, voire plus.

Elle représente même un enjeu majeur de santé publique car nous passons près de 80% de notre temps dans des lieux clos, et les enfants jusqu'à 90%.  

 

Ainsi, la marie adopte, depuis plusieurs mois, de nouvelles pratiques pour mieux aérer et limiter les sources de pollution intérieure dans les écoles.

 

Des tests ont été initiés afin de contrôler la qualité de l'air dans une cinquantaine d'écoles lyonnaises. Pour ce faire, trois indicateurs ont été mesurés, deux polluants et un indice de confinement.

Le premier polluant surveillé est le formaldéhyde, une substance irritante pour le nez et les voies respiratoires, émise notamment par certains matériaux de construction, le mobilier, certaines colles ou les produits d'entretiens.

Le second est le benzène, une substance nocive issue de la combustion.

L'indice de confinement se mesure à travers le taux de CO2, représentatif d'une mauvaise ventilation et d'une accumulation de polluants dans les locaux.

 

"Les premiers résultats sont satisfaisants. Sur la cinquantaine d'établissements contrôlés, aucune des écoles ne dépasse les limites concernant le formaldéhyde et le benzène. Seules sept écoles sont au-delà des limites en matière de confinement, comme l'école primaire des Tables Claudiennes (Lyon 1er) et l'école élémentaire Les Entrepôts (Lyon 4e). Elles sont et seront particulièrement suivies et de nouveaux tests seront réalisés", nous a confié, ce vendredi, Anne Brugnera, adjointe au maire de Lyon, déléguée à l'Education, et récemment élue députée LREM.

 

"Nous menons une campagne de sensibilisation afin d'apporter les bons gestes à avoir, des gestes simples mais très efficaces. L'aération manuelle quotidienne et régulière des locaux est essentielle pour diluer les polluants accumulés. Été comme hiver, les établissements scolaires et périscolaires doivent être aérés chaque matin et soir, pendant les récréations, au retour de week-end", a-t-elle ajouté.

Le confinement peut notamment gêner pour l'attention des enfants et leurs capacités d'apprentissage. C'est un indicateur important de confort.

 

Le cas de l'école Michel Servet, du 1er arrondissement, a été abordé. Cette école, dont l'air est très pollué à l'extérieur dû à sa proximité avec le tunnel de la Croix-Rousse, n'a pas dépassé les limites lors des mesures de la qualité de son air intérieur.   



Tags : Lyon | qualité de l'air | écoles |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.