Le "monde économique" montre les crocs avec le Collectif pour l'A45

Le "monde économique" montre les crocs avec le Collectif pour l'A45
Illustration - LyonMag

Projet de longue date, l'autoroute A45 qui doit relier Lyon et Saint-Etienne est largement contesté. Pour faire pression et accélérer la mise en chantier, des acteurs économiques de la région se sont regroupés en collectif.

Ce mardi, 19 acteurs économiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont décider de "durcir le ton". En ligne de mire : le projet d'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne. Un projet qui connait une forte contestation, mais que ces 19 acteurs ont décidé de soutenir fermement. Pour ce faire, ils lancent un "Collectif pour l'A45".

L'objectif est de "mobiliser très largement, au-delà des CCI, des syndicats patronaux et des branches professionnelles, les entreprises elles-mêmes, dans cette bataille", détaille le communiqué publié pour l'occasion. Un courrier aurait par ailleurs été adressé au président de la République le 3 juillet pour appuyer la démarche. Aujourd'hui, le collectif se dit "déterminé à faire pression sur les décideurs politiques" pour faire avancer une procédure "lancée depuis près de 25 ans" et dont la déclaration d'utilité publique a été "signée depuis près de 10 ans".

Le Collectif pour l'A45 voit en ce projet d'A45 une infrastructure aux "bénéfices indiscutables", tant "en termes de sécurité, d'exemplarité écologique, de bien-être des riverains, de création de valeur induite" et estime même que cette autoroute serait un "tremplin pour la structuration métropolitaine Lyon – Saint-Etienne."

Pour se faire entendre, ce groupe qui réunit notamment les CCI, les Chambres de métiers de l'artisanat, les CPME ou encore les Medef régionaux ou de la Loire et du Rhône, prévoit de mener des actions pour "pour poursuivre la pédagogie et accroître encore la mobilisation."

Pour rappel, c'est Vinci qui avait été choisi pour s'occuper de la construction de cette autoroute. Un projet évalué à 1,2 milliard d'euros.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 30/07/2017 à 10:49

Qui veut parier avec moi, qu'à la fin, c'est :

"l'impératif (dictature?) ou plutôt -le réalisme économique- (waf waf) qui va gagner dans cette affaire ?

:o)

Signaler Répondre

avatar
LE baron MACRON le 24/07/2017 à 17:40
C'est mieux. a écrit le 24/07/2017 à 09h49

Quel article ! Perso,je l'aurais intitulé "Vampires contre loups garous " .

Nosferatu 'LE banquier ' contre les loups garous d'insoumis

Signaler Répondre

avatar
ouf il est là ! le 24/07/2017 à 17:26
Post monétaire a écrit le 24/07/2017 à 16h06

La civilisation de l'accès n'a rien à voir avec la gauche, la droite et les extrêmes. Continuez bien à mettre des étiquettes réductrices, ça vous évite d'avoir à réfléchir à quoi que ce soit.

:o)

(et bonne chance avec votre société du fric qui détruit tout et... pas du tout mortifère :o)))

Chouette ! tout plein de commentaires ! je commençais à m'inquiéter ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/07/2017 à 16:06
Le gauchisme nuit à la santé mentale a écrit le 24/07/2017 à 12h23

Le Post Monétarisme ce n'est que du gauchisme tropical, comme tout gauchisme, une idéologie mortifère.

La civilisation de l'accès n'a rien à voir avec la gauche, la droite et les extrêmes. Continuez bien à mettre des étiquettes réductrices, ça vous évite d'avoir à réfléchir à quoi que ce soit.

:o)

(et bonne chance avec votre société du fric qui détruit tout et... pas du tout mortifère :o)))

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 24/07/2017 à 14:11
JPaul a écrit le 24/07/2017 à 09h06

Les opposants à ce projet sont ultra majoritaires. En effet qui voudraient payer deux fois une autoroute, une 1ère fois avec ses impôts et une 2ème fois avec le péage ? Les opposants ont de parfaites connaissances en économie et demandent l'arrêt du gaspillage de l'argent public des des projets inutiles. Vinci emploie des personnes comme toute entreprise, mais c'est curieux je ne vois plus personne aux différents péages ! Chaque fois que vous construisez une nouvelle infrastructure vous augmentez la destruction de notre environnement et de notre planète qui ne sera bientôt plus habitable. Impressionnant comme les français sont individualistes, chacun veut sa bagnole pour lui tout seul, alors qu'il serait si facile de la partager. Il serait bien plus judicieux de développer les emplois de proximité plutôt que de chercher à favoriser les déplacements.

Et j'adhère entièrement à vos propos.

Signaler Répondre

avatar
Le gauchisme nuit à la santé mentale le 24/07/2017 à 12:23

Le Post Monétarisme ce n'est que du gauchisme tropical, comme tout gauchisme, une idéologie mortifère.

Signaler Répondre

avatar
C'est mieux. le 24/07/2017 à 09:49

Quel article ! Perso,je l'aurais intitulé "Vampires contre loups garous " .

Signaler Répondre

avatar
JPaul le 24/07/2017 à 09:06

Les opposants à ce projet sont ultra majoritaires. En effet qui voudraient payer deux fois une autoroute, une 1ère fois avec ses impôts et une 2ème fois avec le péage ? Les opposants ont de parfaites connaissances en économie et demandent l'arrêt du gaspillage de l'argent public des des projets inutiles. Vinci emploie des personnes comme toute entreprise, mais c'est curieux je ne vois plus personne aux différents péages ! Chaque fois que vous construisez une nouvelle infrastructure vous augmentez la destruction de notre environnement et de notre planète qui ne sera bientôt plus habitable. Impressionnant comme les français sont individualistes, chacun veut sa bagnole pour lui tout seul, alors qu'il serait si facile de la partager. Il serait bien plus judicieux de développer les emplois de proximité plutôt que de chercher à favoriser les déplacements.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/07/2017 à 10:47
carlos a écrit le 22/07/2017 à 10h00

Heureusement que Nicolas Hulot n'est pas un ayatollah de l'ecologie comme Les 3 commentateurs ci dessus et qu'il ne réagit pas par idéologie mais en équilibrant l'économie et l'écologie Désolé pour les détracteurs de l'A45 mais Hulot pour des questions avant tout économiques serait a priori pour

ayatollah de l'écologie....

c'est à dire ? On tue des humains ? On les enferme en prison ?
C'est amusant, vous accusez des écologistes de faire ce que fait votre monde pollueur...


"................Désolé pour les détracteurs de l'A45 mais Hulot pour des questions avant tout économiques serait a priori pour................"

on le sait très bien qu'à la fin, c'est "faire tourner le fric" qui compte et qui gagne,
c'est pour cela qu'il faut être post-monétaire :o)

Signaler Répondre

avatar
carlos le 22/07/2017 à 10:00

Heureusement que Nicolas Hulot n'est pas un ayatollah de l'ecologie comme Les 3 commentateurs ci dessus et qu'il ne réagit pas par idéologie mais en équilibrant l'économie et l'écologie Désolé pour les détracteurs de l'A45 mais Hulot pour des questions avant tout économiques serait a priori pour

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/07/2017 à 15:53
impressionnant a écrit le 21/07/2017 à 15h29

Par définition, ce sont toujours les opposants que l'on entend, même si ils sont ultra minoritaires. Les personnes favorables au projet ne le font généralement pas savoir.
Aux opposants qui ne voient que du mal, ont-ils des notions d’économie? de quoi vivent-ils? d’où viennent leurs revenus? Comment est assuré leur protection sociale, leur niveau de vie? N'ont-il pas dans leur entourage des personnes qui travaillent dans les travaux publics ou les secteurs liés?
Comment se déplacent-ils? N'utilisent-t-ils jamais les autoroutes et les routes en général? Ne profitent-ils pas du dynamisme économique de l'agglomération lyonnaise?
En quoi c'est mal que Vinci gagne de l'argent? N’emploie t-il pas des milliers de personnes qui payent des charges sociales et des impôts qui profitent à tous? En quoi l'autoroute porte elle plus atteinte à environnement que les nombreuses routes de campagne (et les voitures qui sont dessus), pour rejoindre les maisons dispersées dans les monts du lyonnais?
La vérité, c'est que les riverains sont simplement individualistes, ils ne veulent pas voir une autoroute trop près de chez eux ( mais trop loin non plus pour partir en vacances). ils veulent la vie à la compagne, et faire de la bagnole tous les jours pour aller à Lyon (et polluer au passage les autres) et profiter de ses bienfaits sans ses inconvénients.

".....................Par définition, ce sont toujours les opposants que l'on entend, même si ils sont ultra minoritaires. Les personnes favorables au projet ne le font généralement pas savoir..........................."


Par définition, ceux qui imposent leur décision (leurs projets) aux autres, génèrent des opposants.


"...............Aux opposants qui ne voient que du mal,...................."

comme précédent dit, votre extrémisme à dire "ne voient que du mal" montre votre malhonnêteté. La question n'est pas d'être "contre les bénéfices", il est de voir également les problèmes que ça pose, d'en discuter publiquement au lieu d'imposer par la force comme le fait le système.


"......................N'ont-il pas dans leur entourage des personnes qui travaillent dans les travaux publics ou les secteurs liés?...................."

et pour donner du travail, faire des bénéfices, collecter des taxes, il faut détruire l'environnement.

Bravo :o)


"................. pour rejoindre les maisons dispersées dans les monts du lyonnais?...................."

les maisons seront moins dispersées parce qu'il y aura une autoroute ? Expliquez nous cette approche géographique...



"..................ils veulent la vie à la compagne, et faire de la bagnole tous les jours pour aller à Lyon (et polluer au passage les autres) et profiter de ses bienfaits sans ses inconvénients....................."


oui.
Mais cet égoïsme là légitime-t-il de faire une autoroute qui détruira des terres agricoles et augmentera la pollution ?

Signaler Répondre

avatar
impressionnant le 21/07/2017 à 15:29

Par définition, ce sont toujours les opposants que l'on entend, même si ils sont ultra minoritaires. Les personnes favorables au projet ne le font généralement pas savoir.
Aux opposants qui ne voient que du mal, ont-ils des notions d’économie? de quoi vivent-ils? d’où viennent leurs revenus? Comment est assuré leur protection sociale, leur niveau de vie? N'ont-il pas dans leur entourage des personnes qui travaillent dans les travaux publics ou les secteurs liés?
Comment se déplacent-ils? N'utilisent-t-ils jamais les autoroutes et les routes en général? Ne profitent-ils pas du dynamisme économique de l'agglomération lyonnaise?
En quoi c'est mal que Vinci gagne de l'argent? N’emploie t-il pas des milliers de personnes qui payent des charges sociales et des impôts qui profitent à tous? En quoi l'autoroute porte elle plus atteinte à environnement que les nombreuses routes de campagne (et les voitures qui sont dessus), pour rejoindre les maisons dispersées dans les monts du lyonnais?
La vérité, c'est que les riverains sont simplement individualistes, ils ne veulent pas voir une autoroute trop près de chez eux ( mais trop loin non plus pour partir en vacances). ils veulent la vie à la compagne, et faire de la bagnole tous les jours pour aller à Lyon (et polluer au passage les autres) et profiter de ses bienfaits sans ses inconvénients.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/07/2017 à 14:18
Fric fric a écrit le 21/07/2017 à 13h29

Je suis très surpris par la vision cours-termiste du soit disant "monde économique".

Cette A45 débouchera sur un mur, c'est à dire sur un bouchon. Dès la mise en service, les automobilistes seront donc dans les embouteillages...

N'est-il pas plus pertinent d'investir ces 1200 millions d'euros dans des transports en communs performants et rapides ?

Pertinent...

Si vous faites le calcul de la construction d'une autoroute + achat des voitures + entretien des voitures + taxes (péages, taxes pétrolières + tva, etc)

le monde monétaire a à mon avis plus intérêt (parce que ça brasse plus de fric), à construire une autoroute, détruire l'environnement, empoisonner l'eau, l'air, etc,
que de concevoir un transport en commun performant.

Mais ce n'est qu'un avis d'imbécile qui n'y connait rien en économie.

Signaler Répondre

avatar
Fric fric le 21/07/2017 à 13:29

Je suis très surpris par la vision cours-termiste du soit disant "monde économique".

Cette A45 débouchera sur un mur, c'est à dire sur un bouchon. Dès la mise en service, les automobilistes seront donc dans les embouteillages...

N'est-il pas plus pertinent d'investir ces 1200 millions d'euros dans des transports en communs performants et rapides ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/07/2017 à 11:18

Qu'est-ce qui est indiscutable ?

"...............une infrastructure aux "bénéfices indiscutables"................"

On a encore droit à des maîtres en communication, car ce n'est pas "les bénéfices" qui doivent être discutés (qui peut être contre quelque chose qui est "bénéfique" ???)

ce qui doit être discuté c'est "les pertes". Parce que les pertes liées à cette infrastructure, ne se gommeront pas avec un jeu d'écriture comptable.

En plus, oser dire que cette destruction de terres agricoles, de bien être, sera "d'exemplarité écologique"...
Bon sang mais ils n'ont vraiment pas peur !!! Soit c'est écologique (ça respecte l'environnement), soit ça ne respecte pas l'environnement ! (le mot exemplarité écologique ne veut strictement RIEN DIRE.


Construire une telle chose ne sert que des intérêts à cour terme, et détruira, participera à l'empoisonnement de la nature, etc.




Mais... opposants : n'oubliez pas qu'en restant dans un système monétaire, à la fin, c'est l'ordre monétaire (les intérêts de faire tourner la machine économique) qui gagnent. Seul un système post-monétaire peut arrêter ce gaspillage minable.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 21/07/2017 à 11:11

--- Le Collectif pour l'A45 voit en ce projet d'A45 une infrastructure aux "bénéfices indiscutables", tant "en termes de sécurité, d'exemplarité écologique, de bien-être des riverains, de création de valeur induite" et estime même que cette autoroute serait un "tremplin pour la structuration métropolitaine Lyon – Saint-Etienne-------

Exactement les termes du lobbying de Vinci, qui ne veut pas voir s'échapper un contrat à plus du milliard d'euros.

Que ce collectif donne les noms de ses signataires, on va bien rire !!
Et heureusement que Nicolas Hulot est aux manettes maintenant, c'est de cela dont ils ont peur en adressant directement leur courrier au président et non pas au ministre, comme quoi ils connaissent déjà la réponse.
Merci M. Hulot.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.