Affaire de la sextape : le contrôle judiciaire de Karim Benzema levé

Affaire de la sextape : le contrôle judiciaire de Karim Benzema levé
Karim Benzema - LyonMag

C’est une autre bonne nouvelle qui vient d’arriver pour la star du Real Madrid.

Selon L’Equipe, le contrôle judiciaire partiel dont faisait encore l’objet Karim Benzema dans l’affaire de la sextape a été levé. Un courrier daté du 24 juillet et écrit par le juge d’instruction en charge du dossier, Etienne Lesaux, a été envoyé au joueur de 29 ans, natif de Bron.

Ce contrôle judiciaire, qui avait déjà été levé en partie au mois de février, avait été ordonné en novembre 2015 à la suite de la mise en examen de l’attaquant pour complicité de tentative de chantage à la sextape à l’encontre de Mathieu Valbuena.

Karim Benzema a désormais la possibilité d’entrer de nouveau en contact avec son ami d’enfance, Karim Zenati, dont le nom était cité dans l’affaire.

Cette annonce vient s’ajouter à une autre bonne nouvelle tombée il y a plus de deux semaines pour le joueur. La Cour de cassation avait donné raison à Karim Benzema qui contestait la régularité des investigations dans ce dossier. La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français avait jugé l’enquête "déloyale". Cette décision devrait donc conduire à la nullité de la procédure.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 27/07/2017 à 10:51
De mieux en mieux a écrit le 26/07/2017 à 10h28

Désormais les voyous ont tous les droits.

Est qualifié "d'enquête déloyale" une enquête qui s'est organisée pour démontrer les méfaits d'un individu.

Il faut désormais changer la devise des fins de discours :
"Vive la République, vive la France"
en
"Vive la Délinquance, vive la France"

C'est bien vrai ça ... !
un politique pourra être élu après une condamnation...
mais un grand gamin qui a grandi trop vite gâté par le fric du foot ne devrait pas avoir le droit de courir après un ballon en short dans un pré ...

Signaler Répondre

avatar
rodolphe le 26/07/2017 à 11:30

Le pognon ne permet pas d'accéder à l'éducation ou à l'intelligence !! Ce n'est pas la tete ét les jambes mais uniquement les jambes CQFD

Signaler Répondre

avatar
De mieux en mieux le 26/07/2017 à 10:28

Désormais les voyous ont tous les droits.

Est qualifié "d'enquête déloyale" une enquête qui s'est organisée pour démontrer les méfaits d'un individu.

Il faut désormais changer la devise des fins de discours :
"Vive la République, vive la France"
en
"Vive la Délinquance, vive la France"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.