Dossier Tabou : une séquence sur le harcèlement sexuel tournée à Lyon

Dossier Tabou : une séquence sur le harcèlement sexuel tournée à Lyon
DR

Alors que le prochain numéro de Dossier Tabou, consacré au harcèlement sexuel, sera diffusé le 1e octobre sur M6, plusieurs extraits ont été présentés à la presse.

Parmi ces séquences, une a été tournée à Lyon, rue de la République. Quatre étudiantes, l’une en tenue de sport, la deuxième en tailleur et escarpins, la troisième en short et T-shirt et la dernière avec un haut en dentelle.

Les passants étaient invités à coller un post-it sur la fille portant la tenue la plus provocante, entrainant de nombreux commentaires. "Je l’agresserai avec plaisir, elle" ou encore "si elle se fait agresser, c’est de sa faute". La voix-off précisera que les mineurs sont ceux qui ont un avis le plus extrême, contrairement à cette quinquagénaire interviewée et qui trouve les quatre jeunes filles "très bien", n’y voyant "rien de dérangeant".


Ce numéro, signé par signé Valérie Rouvière et présenté par Bernard de La Villardière, évoque également le harcèlement sexuel au travail, le harcèlement de rue ou encore la place de la femme dans l’espace public, expliquant que dans certains quartiers, les femmes ne peuvent pas se rendre dans les cafés sous peine d’être insultées.


Dossier Tabou sera diffusé le 1e octobre prochain à 21h sur M6.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
logique le 18/09/2017 à 21:02

propagande anti homme

Signaler Répondre

avatar
bernie le 13/09/2017 à 23:52

Fake News comme d'habitude

Signaler Répondre

avatar
Diaboliser les hommes à tout prix le 13/09/2017 à 21:30

On a compris ce qu'ils essaient de faire.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 13/09/2017 à 20:04

les mineurs ont les commentaires les plus extrêmes, mais bon ce serait sur la peine de mort, sur la vengeance, etc, ils auraient aussi les commentaires les plus extrêmes. C'est le propre de la jeunesse d’être sans filtres et d’être excessif..

Ce qui est grave c'est quand ces commentaires sont tenus par des adultes qui eux contrairement aux mineurs n'hésitent pas à joindre le geste à la parole..

Oui dans certains quartiers, que dis je dans certaines rues en tant que femmes vous ne pouvez pas rentrer dans certains café (ceux qui connaissent l'avenue saxe Gambetta connaissent ces cafés).

et petite info, les insultes ne sont pas exclusivement le fait des hommes, ai entendu des jeunes filles insultaient une autre jeune filles car celle ci était en jupe..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.