Bernard Pivot : "fermer le Musées de Tissus, c'est trouer la mémoire de Lyon"

Bernard Pivot : "fermer le Musées de Tissus, c'est trouer la mémoire de Lyon"
Emmanuel Imberton et Bernard Pivot au Musée des Tissus - LyonMag

Ce vendredi, Bernard Pivot, président de l'académie Goncourt, visitait en avant-première la nouvelle exposition du Musée des Tissus de Lyon. Une visite lors de laquelle le lyonnais a affirmé haut et fort son soutien pour cette institution culturelle lyonnaise en péril.

"Imagine-t-on Paris fermer son musée des Arts et Métiers ? Imagine-t-on la ville de Lyon fermer son musée des Tissus et des Arts décoratifs ?" C'est avec cette formulation rhétorique que Bernard Pivot, figure lyonnaise des médias, a tenté d'alerter l'opinion publique sur la menace qui pèse sur cette structure.

Racheté par la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon (CCI), le Musée des Tissus est au cœur d'une bataille entre la Ville de Lyon, la Métropole et la Région Auvergne-Rhône-Alpes depuis maintenant près de trois ans. Certains sont prêts à s'investir. Mais d'autres y rechignent, au moment où la CCI a vu ses dotations fondre mettant en danger ses capacités à financer le musée sur le long terme.

Alors qu'une nouvelle réunion entre acteurs publics et privés doit avoir lieu le 6 octobre, Bernard Pivot a souhaité adresser un message fort en direction de certains élus. "Je ne peux pas croire que le nouveau maire de Lyon, Monsieur Georges Képénékian, qui a été en charge de la culture, puisse accepter la disparition de ce haut lieu de la culture lyonnaise et universelle", a déclaré ce dernier. Avant d'adresser un message similaire à Gérard Collomb, ancien premier magistrat lyonnais.

Jeu d'influences

Homme d'influence avec près de 680 000 abonnés sur Twitter, Bernard Pivot a justifié son message en rappelant la place historique et patrimoniale des tissus à Lyon, ville de la soie. "Ce musée est un héritage, un patrimoine et le fermer c'est trouer la mémoire de Lyon, c'est déchirer son passé", s'est ému ce dernier. Et d'ajouter que la disparition de ce lieu, "à l'initiative de Lyon, paraît invraisemblable".

Aujourd'hui, rien n'est perdu. L'heure est encore aux négociations à la veille de cette nouvelle réunion. Le Musée des Tissus s'est assuré d'un fort soutien de la CCI, dont le président Emmanuel Imberton s'est montré optimiste. "La visite de Bernard Pivot va alerter les consciences", s'est-il réjoui. Avant de déclarer qu'"il y a une attention très forte de la part des partenaires et tout le monde a bien compris qu'il fallait une fin heureuse".

En plus du soutien de la Chambre de commerce, le Musée des Tissus a aussi reçu celui de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce dernier avait assuré en mai être prêt à mettre 10 millions d'euros sur la table, à condition que les autres acteurs, notamment publics, s'investissent également. Des acteurs qui eux, pour le moment, sont restés muets.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kacheh le 26/09/2017 à 09:15

L'option du transfert des collections exceptionnelles du musée des Tissus à celui des Confluences peut paraître judicieuse et logique. N'est-il pas celui des cultures, des techniques et autres réalités humaines. D'ailleurs actuellement, il y a une exposition thématique sur la chaussure. Enfin Pivot et Berne pourront toujours le parrainer et l'aider financièrement. Quant au superbe bâtiment de la rue de la Charité, il pourrait être transformé en hôtel de luxe ou siège administratif d'entreprise, par exemple.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 16/09/2017 à 16:23

Ca n'en touche qu'une à Sa Collomberie, donc le Musée des Tissus fermera.
C'est comme ça que ça se passe à Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 16/09/2017 à 13:40
POST Iphone a écrit le 16/09/2017 à 09h59

Sympa votre nouveau joujou (l'Iphone)
Voilà un bel exemple de votre beau systeme monétaire : il mène droit dans le mur...:D

Tiens donc... je me suis fait pirater mon compte... Intéressant...

Signaler Répondre

avatar
bye! le 16/09/2017 à 11:05
POST Iphone a écrit le 16/09/2017 à 09h59

Sympa votre nouveau joujou (l'Iphone)
Voilà un bel exemple de votre beau systeme monétaire : il mène droit dans le mur...:D

vous êtes certainement exemplaire en matière d'écologie (rires)

Signaler Répondre

avatar
POST Iphone le 16/09/2017 à 09:59

Sympa votre nouveau joujou (l'Iphone)
Voilà un bel exemple de votre beau systeme monétaire : il mène droit dans le mur...:D

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.