Camion encastré sous Fourvière : le chauffeur reconnaît trois erreurs critiques

Camion encastré sous Fourvière : le chauffeur reconnaît trois erreurs critiques
Photo d'illustration - LyonMag

Le 15 janvier prochain, l'homme qui conduisait le camion qui a terminé encastré dans le tunnel sous Fourvière jeudi dernier sera jugé.

En attendant, le chauffeur employé dans le Nord-Isère s'est confessé auprès de nos confrères de France 3 Rhône-Alpes. Et a fait des révélations surprenantes l'incriminant.

Il a ainsi reconnu trois erreurs critiques qui ont entraîné la fermeture du tunnel dans le sens Nord-Sud durant près d'une semaine (l'axe devant rouvrir à la circulation pour les véhicules légers ce mercredi soir selon la Métropole de Lyon).

Premièrement, l'homme n'avait pas de qualification nécessaire pour conduire un convoi exceptionnel (en l'occurrence une pelleteuse). Puis il a expliqué ne pas avoir suffisamment rabattu le bras de l'engin qui s'est encastré dans la voute. Enfin, le chauffeur n'avait pas consulté l'itinéraire, et n'avait donc pas envisagé une seconde qu'il lui serait impossible d'emprunter Fourvière.

Pour toutes ces fautes, des dizaines de milliers d'automobilistes l'ont probablement maudit depuis jeudi.

33 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 07/10/2017 à 22:44
Post vinatier a écrit le 06/10/2017 à 17h54

Vinatier™ ?
Non ?
Toujours pas ?

__?__
(° ? °)

On en reparlera quand vous aurez pris vos cachets...

Sûr, parler de ferroutage à des pro-voitures, pro-camions, et autres magouilleurs politico-economiques ayant besoin des TIPP, ça ne mérite qu'une seule réponse :

le Vinatier ! :D

Signaler Répondre

avatar
hallucinations monétaires le 06/10/2017 à 21:09
Post vinatier a écrit le 06/10/2017 à 17h54

Vinatier™ ?
Non ?
Toujours pas ?

__?__
(° ? °)

On en reparlera quand vous aurez pris vos cachets...

on peut penser que les cachets , il en prend sans arrêt sinon il reviendrait à la réalité: avoir des hallucinations de croire qu'il éradiquera la monnaie présente depuis des millénaires et partout dans le monde il espère convaincre plus de milliards d'individus bientôt 10 dans quelques années..:40 personnes en sont convaincus mais le compte n'y est pas encore : on attend encore 4000 ans ?

Signaler Répondre

avatar
Post vinatier le 06/10/2017 à 17:54
Post monétaire a écrit le 05/10/2017 à 14h30

ferroutage ?
Non ?
Toujours pas ?

:o)

On en reparlera peut être lorsqu'une famille sera écrasée dans sa voiture par un camion...

Vinatier™ ?
Non ?
Toujours pas ?

__?__
(° ? °)

On en reparlera quand vous aurez pris vos cachets...

Signaler Répondre

avatar
ferroutage: la panacée? le 06/10/2017 à 16:09
Post monétaire a écrit le 05/10/2017 à 14h30

ferroutage ?
Non ?
Toujours pas ?

:o)

On en reparlera peut être lorsqu'une famille sera écrasée dans sa voiture par un camion...

ferroutage? comme le fret de la SNCF qui a été un fiasco au point que les entreprises s'en sont détournés pour avoir subit une rapidité du transport digne de votre moyen de locomotion (vélo ) sur une autoroute?
autre chose?

Signaler Répondre

avatar
ferroutage ? le 06/10/2017 à 15:45
Post monétaire a écrit le 05/10/2017 à 14h30

ferroutage ?
Non ?
Toujours pas ?

:o)

On en reparlera peut être lorsqu'une famille sera écrasée dans sa voiture par un camion...

ferroutage ? Vous avez dit ferroutage ?

Comme pour la ligne lyon turin sur lequel pourrait passer quotidiennement des centaines de camion qui polluent chaque jour et à laquelle s'opposent farouchement (par pur réflexe) les "écologistes" ainsi que vous j'imagine...,?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/10/2017 à 14:30

ferroutage ?
Non ?
Toujours pas ?

:o)

On en reparlera peut être lorsqu'une famille sera écrasée dans sa voiture par un camion...

Signaler Répondre

avatar
@Marco le 05/10/2017 à 13:40
marco69380 a écrit le 04/10/2017 à 17h50

Certes le chauffeur a tous les tords et son patron partagera les conséquences de cet acte. Les travaux de réparation vont coûter des centaines de milliers d euros et je ne pense pas que les assurances suivront !
Mais que dire des autorités qui ont en charge la surveillance du tunnel. Cela fait des années que des convois exceptionnels ou des transports de matières dangereuses traversent ce tunnel sans contrôle ni répression ou alors exceptionnellement . Ce sont eux les vrais coupables de ne pas faire leur boulot. Maintenant ils s'agitent en tous sens pour faire oublier leur incompétence !

Le contrôle et la répression, ce n'est pas le rôle des gestionnaires du tunnel mais celui des forces de l'ordre.

Et d'ailleurs, les convois exceptionnels ne sont pas interdits dans le tunnel.

Signaler Répondre

avatar
teo le 05/10/2017 à 11:10

Les camions circulant sur le Perif nord depuis la fermeture du tunnel de fourviere , il faut s'attendre à une prochaine catastrophe et en plus ils ne respectent pas la limitation de vitesse a 70kms/h ! Mais plutôt à 90 ou 100 !!!

Signaler Répondre

avatar
machin le 04/10/2017 à 18:46
bidule a écrit le 04/10/2017 à 18h07

Comment va faire l'assurance pour indemniser chaque automobiliste ayant subi des bouchons ?
Si rien n'est prévu, il faudra faire évoluer la législation dans ce sens.

Oui, bien sûr. Et tu fais condamner quotidiennement celui qui provoque un bouchon, qui est tombé en panne, les villes, les compagnies d'autoroutes, les boîtes qui font des travaux, les services de déneigement qui ne vont pas assez vite, les bus, les livreurs, les pompiers, le samu,... Dans des cas comme celui-ci, une idée de départ serait que les gens soient un peu moins débiles : vélo, bus, train pour tous ceux pouvant le faire.

Signaler Répondre

avatar
ehui! le 04/10/2017 à 18:37
arnak a écrit le 03/10/2017 à 12h44

?pas de qualification nécessaire pour conduire un convoi exceptionnel ???? Qui a le nom de la société en question...c'est juste pour postuler...merci d'avance

Eh non, pas de qualif nécessaire pour ce type de convoi. Par contre, le convoi doit être déclaré et tu dois suivre les itinéraires convoi.

Signaler Répondre

avatar
bidule le 04/10/2017 à 18:07

Comment va faire l'assurance pour indemniser chaque automobiliste ayant subi des bouchons ?
Si rien n'est prévu, il faudra faire évoluer la législation dans ce sens.

Signaler Répondre

avatar
marco69380 le 04/10/2017 à 17:50

Certes le chauffeur a tous les tords et son patron partagera les conséquences de cet acte. Les travaux de réparation vont coûter des centaines de milliers d euros et je ne pense pas que les assurances suivront !
Mais que dire des autorités qui ont en charge la surveillance du tunnel. Cela fait des années que des convois exceptionnels ou des transports de matières dangereuses traversent ce tunnel sans contrôle ni répression ou alors exceptionnellement . Ce sont eux les vrais coupables de ne pas faire leur boulot. Maintenant ils s'agitent en tous sens pour faire oublier leur incompétence !

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 03/10/2017 à 21:53

C unes sté Dde BTP lyonnaise bien connue et reconnue dans la région

Signaler Répondre

avatar
arnak le 03/10/2017 à 12:44

?pas de qualification nécessaire pour conduire un convoi exceptionnel ???? Qui a le nom de la société en question...c'est juste pour postuler...merci d'avance

Signaler Répondre

avatar
individualiste le 03/10/2017 à 12:02
Enzo a écrit le 03/10/2017 à 11h31

Bon ben voilà, il a fait une grosse connerie et il doit s'en mordre les doigts. Il n'y a pas eu de victimes c'est le plus important.
Pas la peine de se lancer dans des débats avec des raccourcis et des clichés à 2 balles à la "post monétaire".
Il vaut mieux ça que ceux qui roulent bourrés ou sous l'emprise du cannabis.

tu dois pas être gêné par les embouteillages monstres de 6 à 10h dans le secteur Vaise Tassin Ecully qi font perdre 1 heure mini par jour..
Quand on est pas touché ce n'est jamais un soucis:chacun ses problèmes

Signaler Répondre

avatar
Enzo le 03/10/2017 à 11:31

Bon ben voilà, il a fait une grosse connerie et il doit s'en mordre les doigts. Il n'y a pas eu de victimes c'est le plus important.
Pas la peine de se lancer dans des débats avec des raccourcis et des clichés à 2 balles à la "post monétaire".
Il vaut mieux ça que ceux qui roulent bourrés ou sous l'emprise du cannabis.

Signaler Répondre

avatar
le patron va trinquer le 03/10/2017 à 11:30
grayns a écrit le 03/10/2017 à 07h24

Je me demande jusqu'où la responsabilité de son patron est engagée... Parce que si le chauffeur n'était pas qualifié pour conduire un convoi exceptionnel, c'est qu'une vérification n'a pas était faite, ou que le chauffeur a mentit sur ses qualifications, ou que le patron s'en est tamponné et l'a qd même mis sur le siège du conducteur...

la responsabilité professionnelle du patron est totale vis à vis de ses salariés:il faut pour s'exonérer prouver 3 conditions additionnelles:le salarié a agit en dehors du temps de travail,sans autorisation et à des fins personnelles
Toute la jurisprudence a toujours mis en cause l'employeur quitte à lui de licencier pour faute grave son salarié pour seule consolation

Signaler Répondre

avatar
méhui! le 03/10/2017 à 11:18
grayns a écrit le 03/10/2017 à 07h24

Je me demande jusqu'où la responsabilité de son patron est engagée... Parce que si le chauffeur n'était pas qualifié pour conduire un convoi exceptionnel, c'est qu'une vérification n'a pas était faite, ou que le chauffeur a mentit sur ses qualifications, ou que le patron s'en est tamponné et l'a qd même mis sur le siège du conducteur...

N'oublions pas que tous les salariés ne sont pas fonctionnaires ou anciens de Lyon II. Il y a des secteurs particulièrement durs, transport, BTP, industrie, où, effectivement, les lignes sont souvent franchies. Il ne faut pas Croix-roussiser votre raisonnement en pratiquant l'indignation sélective. Les chauffeurs PL font à peu près 200 heures par mois et sont amenés pour certains à accepter certaines entorses au règlement simplement pour continuer à bouffer. Enfin, ces secteurs font partie de l'économie réelle, permettant à des salariés mieux lotis et improductifs de percevoir un salaire.

Signaler Répondre

avatar
@pinpon69 le 03/10/2017 à 11:04
pinpon69 a écrit le 02/10/2017 à 21h13

Le tunnel de FOURVIERE est interdit aux poids lourds en transit, sauf pour ceux effectuant une livraison ou un chargement dans les communes se trouvant dans le secteur de la métropole. Avant de critiquer,il faut connaitre l' arrété préfectoral. En cas de controle, le conducteur doit prouver le lieu de chargement ou de livraison. Je suis chauffeur poids lourds et je parle en connaissance de cause. Je profite de cet encart pour vous dire que les cédez le passage, cela se respecte. Il n' est pas rare de voir certains automobilistes se faufiler devant notre cabine, nous obligeant à un freinage d' urgence au risque de se faire percuter par l' arrière. Mon lieu de chargement,PORT EDOUARD HERRIOT. Avant de critiquer,venez voir sur place. En bref,venez avec nous

Merci pour votre témoignage.

Est-ce que vous pourriez nous préciser les règles de distance de sécurité que vous devez respecter entre votre véhicule et celui de devant, sur route et autoroute ?

Signaler Répondre

avatar
grayns le 03/10/2017 à 07:24
sanctions exemplaires à prendre a écrit le 02/10/2017 à 18h34

vous êtes un comique:l'erreur est humaine ...ça ne mange pas de pain de le dire mais quand on sait avant de conduire qu'on n'a pas l'autorisation de ce genre de véhicule ce n'est pas une maladresse mais un faute condamnable vis à vis de milliers d’automobilistes perdant plusieurs heures en transport et autant d'usagers des transports en commun (bus bloqués venant de l' ouest chaque matin pour se rendre Gorges de Loup ,prenant en otage les étudiants et travailleurs sans autre moyen de locomotion.
Des sanctions exemplaires pour "limiter les fautes caractérisées et " l'erreur humaine"comme vous dites doit être entendu par tous...sinon c 'est l'anarchie à tous les étages

Je me demande jusqu'où la responsabilité de son patron est engagée... Parce que si le chauffeur n'était pas qualifié pour conduire un convoi exceptionnel, c'est qu'une vérification n'a pas était faite, ou que le chauffeur a mentit sur ses qualifications, ou que le patron s'en est tamponné et l'a qd même mis sur le siège du conducteur...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/10/2017 à 07:18
A BIENTOT a écrit le 02/10/2017 à 18h45

Et en plus c'est interdit aux poids lourds encore une faute...;

Et allez hop, une ânerie de plus !
Non, le tunnel de Fourvière n'est pas interdit aux poids lourds. Vous avez le droit de vous renseigner avant d'écrire n'importe quoi.
Pour ce qui est du chauffeur, ça relève de la faute lourde et donc du licenciement
Il aura vraiment de la chance si son patron accepte de passer l'éponge

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 02/10/2017 à 21:53

@Ninopacino : tu devrais être juge ou magistrat à Lyon je pense pour cette brillante analyse et le laxisme qui transpire de tes paroles mais ce qui fait peur c'est que la justice en serait capable. C'est comme celui qui a un accident tout seul avec 4 grammes dans le sang ou sans permis ou les deux. Faut pas le condamner, il a déjà cassé sa voiture et eut la peur de sa vie mais heureusement il a pas fait de blessés ou de morts, on croit rêver. Conduire un convoi exceptionnel sans la formation et sans respecter le code la route, il sait pertinemment qu'il est dans l'illégalité, c'est pas une erreur, la seule erreur ça aurait pu être de ne pas avoir rentré assez la pelle de la pelleteuse s'il avait eut la formation pour mais c'est pas le cas. Il a joué il a perdu maintenant il doit payer et à la hauteur du préjudice qu'il fait subir à toute la société et compte tenu de la mise en danger de la vie des autres usagers de la route c'est tout !! C'est hallucinant de lire des propos comme ça, ça explique en partie que notre pays parte en live comme ça, affligeant...

Signaler Répondre

avatar
pinpon69 le 02/10/2017 à 21:13

Le tunnel de FOURVIERE est interdit aux poids lourds en transit, sauf pour ceux effectuant une livraison ou un chargement dans les communes se trouvant dans le secteur de la métropole. Avant de critiquer,il faut connaitre l' arrété préfectoral. En cas de controle, le conducteur doit prouver le lieu de chargement ou de livraison. Je suis chauffeur poids lourds et je parle en connaissance de cause. Je profite de cet encart pour vous dire que les cédez le passage, cela se respecte. Il n' est pas rare de voir certains automobilistes se faufiler devant notre cabine, nous obligeant à un freinage d' urgence au risque de se faire percuter par l' arrière. Mon lieu de chargement,PORT EDOUARD HERRIOT. Avant de critiquer,venez voir sur place. En bref,venez avec nous

Signaler Répondre

avatar
ohlala! le 02/10/2017 à 20:41
A BIENTOT a écrit le 02/10/2017 à 18h45

Et en plus c'est interdit aux poids lourds encore une faute...;

Non, ça ne sera le cas qu'en 2020. Pour l'instant, c'est toujours accessible.

Signaler Répondre

avatar
tartuffe le 02/10/2017 à 20:40
sanctions exemplaires à prendre a écrit le 02/10/2017 à 18h34

vous êtes un comique:l'erreur est humaine ...ça ne mange pas de pain de le dire mais quand on sait avant de conduire qu'on n'a pas l'autorisation de ce genre de véhicule ce n'est pas une maladresse mais un faute condamnable vis à vis de milliers d’automobilistes perdant plusieurs heures en transport et autant d'usagers des transports en commun (bus bloqués venant de l' ouest chaque matin pour se rendre Gorges de Loup ,prenant en otage les étudiants et travailleurs sans autre moyen de locomotion.
Des sanctions exemplaires pour "limiter les fautes caractérisées et " l'erreur humaine"comme vous dites doit être entendu par tous...sinon c 'est l'anarchie à tous les étages

Ça reste moins grave qu'un accident mortel sur route ou autoroute. Concernant le transport, renseignez-vous sur le nombre de gens qui font venir des camions pour les saletés qu'ils achètent sur le web : une fois sur deux l'accès est interdit au PL. Curieusement, ça ne gène personne... Donc un peu de clémence. La faute de ce chauffeur n'est pas plus préjudiciable que celles de bon nombre d'acteurs du secteur financier.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 02/10/2017 à 20:25

Le chauffeur a commis des erreurs à la pelle .. !!

Signaler Répondre

avatar
ça fait plaisir à lire... le 02/10/2017 à 20:18
ninopacino a écrit le 02/10/2017 à 17h57

Nous allons pas le juger car faute avouer à moitié pardonner en plus son patron vas pas louper et puis l'erreur est humaine c'est juste du matériel ça se remplace mais pas La vie donc je pense qu'il a pas dû dormir pendant quelques jours courage mon ami ça arrive à tout le monde voilà

Bravo pour ce commentaire, vous au moins vous avez peu de chance de faire partie d'une foule lyncheuse.

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 02/10/2017 à 20:17

C'est vrai que vous vous avez jamais eu d'accident tant mieux pour vous je suis pas là pour polémiquer juste pour lui dire que c'est juste du matériel et pour la facture c'est la ville de lyon si elle se porte partie civile au tribunal c'est l'assurance du patron du chauffeur qui payera voila

Signaler Répondre

avatar
Effarant! Seigneur prends pitié! le 02/10/2017 à 20:17

Fautes avouées à moitié pardonnées... à moitié seulement.
Je suis étonné que ce soit un chauffeur habiatnt dans le Nord-Isère, pour une bourde pareil, je croyais que c'était au moins un biélorusse ne sachant ni lire, ni écrire le français!

Cependant je n'en veut pas à ce pauvre homme, à un tel niveau d'incompétence...on ne peut n'avoir que pitié!

Seigneur prends pitié!

Qui peut dire "moi jamais!"? Pas moi en tous cas... personne n'est à l'abri de la connerie!

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 02/10/2017 à 18:45

Et en plus c'est interdit aux poids lourds encore une faute...;

Signaler Répondre

avatar
Chericheri le 02/10/2017 à 18:45

Et qui va payer ?

Signaler Répondre

avatar
sanctions exemplaires à prendre le 02/10/2017 à 18:34
ninopacino a écrit le 02/10/2017 à 17h57

Nous allons pas le juger car faute avouer à moitié pardonner en plus son patron vas pas louper et puis l'erreur est humaine c'est juste du matériel ça se remplace mais pas La vie donc je pense qu'il a pas dû dormir pendant quelques jours courage mon ami ça arrive à tout le monde voilà

vous êtes un comique:l'erreur est humaine ...ça ne mange pas de pain de le dire mais quand on sait avant de conduire qu'on n'a pas l'autorisation de ce genre de véhicule ce n'est pas une maladresse mais un faute condamnable vis à vis de milliers d’automobilistes perdant plusieurs heures en transport et autant d'usagers des transports en commun (bus bloqués venant de l' ouest chaque matin pour se rendre Gorges de Loup ,prenant en otage les étudiants et travailleurs sans autre moyen de locomotion.
Des sanctions exemplaires pour "limiter les fautes caractérisées et " l'erreur humaine"comme vous dites doit être entendu par tous...sinon c 'est l'anarchie à tous les étages

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 02/10/2017 à 17:57

Nous allons pas le juger car faute avouer à moitié pardonner en plus son patron vas pas louper et puis l'erreur est humaine c'est juste du matériel ça se remplace mais pas La vie donc je pense qu'il a pas dû dormir pendant quelques jours courage mon ami ça arrive à tout le monde voilà

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.