Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Frédérique Bel à Lyon pour lancer Start - Lyonmag.com

Frédérique Bel, à Lyon, est dans les Start’ing block pour aider à l’adoption des animaux

Frédérique Bel à Lyon pour lancer Start - Lyonmag.com

L’actrice Frédérique Bel s’est occupée très tôt d’adoption d’animaux.

Enfant, elle repérait les couvées de chatons dans la campagne savoyarde où elle s’ennuyait l’hiver. Elle se faisait accepter des boules de poils à coup de distribution de croquettes gratuites planquées dans sa luge, puis elle leur trouvait un foyer grâce aux mères de ses copines en classe. D’autres peuvent solliciter leurs camarades pour que le sport soit remplacé par des cours de latin, mais pour Frédérique Bel c’était plutôt les animaux.

 

Ce mercredi 4 octobre, l’inoubliable interprète de la Minute Blonde est à Lyon pour continuer son combat, mais en plus grand. Le prétexte est de soutenir le lancement du service Start que s’apprête à commercialiser la société d’assurance lyonnaise SantéVet pour aider à l’adoption d’animaux de compagnie de moins de 7 ans placés en refuge. Comment faire pour que ceux qui désirent adopter puisse le faire le plus facilement possible ? Start offre gratuitement pendant trois mois (puis s’arrête de lui-même) une assurance pour d’éventuels petits frais de santé de l’animal adopté, un numéro de téléphone pour joindre un vétérinaire en cas d’urgence et obtenir ses conseils, et une identification par flash code de son chaton obtenue grâce à la plateforme petlink.fr. Au-delà des trois mois gratuits, le service pourra être acheté à un prix encore non communiqué.

 

Start réjouit visiblement Florence Lepage, directrice du site Seconde chance  ("le tinder des animaux",  dixit Frédérique Bel) qui offre à l’adoption 22 000 animaux dans toute la France (dont un reptile, "Mademoiselle", qui attend une famille dans son refuge de Loire Atlantique). Florence Lepage a créé Seconde Chance en 2007 face à l’exaspération que cette amoureuse des chats éprouvait en tombant sur des sites de ventes d’objets lorsqu’elle tapait "adopter un animal" dans la barre de recherche de son navigateur. Aujourd’hui le site référence 1300 associations de secours animal et estime avoir été à l’origine de 350 000 adoptions.

 

Start est un premier pas pour offrir une chance supplémentaire à des animaux sans foyer d’être adoptés, car il permet de limiter le coût médical du chaton que l’on adopte. Mais le travail à accomplir reste immense, il passe par la prise de conscience à divers niveaux. "La Sécurité sociale pour les humains nous a fait un peu oublier le vrai coût de la santé. Aujourd’hui il y a des vétérinaires qui décident de cesser d’exercer car ils passent plus de temps à euthanasier des animaux qu’à les soigner, ce qui arrive quand le coût du traitement est trop lourd à supporter pour les propriétaires des animaux", explique  Florence Lepage. Autre combat à mener : "faire que les personnes âgées qui doivent entrer en maison de retraite puissent garder leur animal avec eux".

 

Frédérique Bel, consciente de tout cela, se dit prête à faire de la publicité pour Start là où le cinéma lui donnera la parole. Et en attendant, elle couvre de baisers Joka, son Loulou de Poméranie, qui en a assez de cette conférence de presse où tout le monde parle de chats et où on n’en voit jamais.

 

@lemediapol



Tags : SPA | adoption | animaux | santévet | Lyon | Frédérique Bel |

Commentaires 3

Post monétaire Déposé le 04/10/2017 à 21h37  
Par Post monétaire Citer

Post vinatier a écrit le 04/10/2017 à 18h40

En parlant animaux... Vos cachets contre les renards, vous les avez pris ?

Sans crier aux loups, ne serait-ce point là une pure attaque personnelle de troll ? :D

Déposé le 04/10/2017 à 18h40  
Par Post vinatier Citer

Post monétaire a écrit le 04/10/2017 à 18h06

Enlevons le fric de l'équation et les animaux se porteront nettement mieux.

Pour rappel du côté des animaux "sauvages" (libres) :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/le-braconnage-et-le-trafic-d-especes-sauvages-s-accelerent-a-une-cadence-alarmante_5195895_3244.html

En parlant animaux... Vos cachets contre les renards, vous les avez pris ?

Post monétaire Déposé le 04/10/2017 à 18h06  
Par Post monétaire Citer

Enlevons le fric de l'équation et les animaux se porteront nettement mieux.

Pour rappel du côté des animaux "sauvages" (libres) :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/le-braconnage-et-le-trafic-d-especes-sauvages-s-accelerent-a-une-cadence-alarmante_5195895_3244.html

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.