Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Renaud George - LyonMag

Maire et attaché parlementaire : Renaud George fait dans l’original

Renaud George - LyonMag

Jusqu’à présent consultant chez Algoë, le maire de Saint-Germain-au-Mont d’Or Renaud George vient de se lancer dans une nouvelle carrière professionnelle.

Au moment des municipales de 2014, il avait fait campagne en mettant en avant son apolitisme : "Que viendrait faire la politique nationale dans un village de 3000 habitants. Nous n’aurons pas d’étiquette".

 

Non content de s’être mis en Marche !, Renaud George est désormais l’attaché parlementaire de la députée LREM Blandine Brocard. Laquelle n’a pas cherché très loin pour choisir ses deux principaux collaborateurs.

 

Outre le maire de sa commune, elle a également embauché l’un de ses adjoints, en l’occurrence Olivier Perrot. Voilà qui ne manquera pas d’amuser ceux qui se souviennent que Blandine Brocard expliquait voici peu à propos de ses collaborateurs : "Plutôt que de me précipiter dans le recrutement de tel ou tel collaborateur, j’ai préféré réfléchir et prendre le temps d’appréhender ma fonction pour bien comprendre les qualités et les compétences dont j’avais besoin pour m’accompagner".

Et par le plus grand des hasards, c‘est dans sa commune qu’elle a trouvé les perles rares !



Tags : Renaud George | Brocard |

Commentaires 73

Déposé le 18/11/2017 à 10h52  
Par Paola Citer

Habitante de St Germain je peux vs assurer que cette situation désole une grande partie de la population.

Déposé le 18/11/2017 à 08h49  
Par Virgile Citer

Je viens de lire tous le commentaires et je vois bien que le fond du problème est le suivant : pourquoi Messieurs George et Perrot ne donnent pas le détail de TOUTES leurs rémunérations.
Hormis le fait qu'il est extravagant que Madame Brocard emploie son Maire et un adjoint au Maire, il faut préciser qui a autorité sur qui et qui décide de quoi. C'est également une grande confusion.
La transparence et le non cumul qui était soit disant la marque de fabrique de En Marche en prends un coup.
C'est pourquoi sans animosité et posément je souhaite que Messieurs George et Perrot répondent en détail à ces questions légitimes. C'est à minima ce que l'on attends d'eux

Déposé le 17/11/2017 à 20h53   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par LoL Citer

Ça me fait bien rire les commentaires ... C’est facile de critiquer plutôt que de prendre la place et de s’investir dans une commune .. la ... il y a plus personne. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas quelques 1 ou 2% de mécontents qui vont faire peur. Car les électeurs jugent sur les résultats, leurs investissements auprès de leurs citoyens et se moquent bien de ces critiques de bas étage ... heureusement d’ailleurs. Si les élus sont satisfaisant, ils seront réélu sans aucun problème. Et arrêtez de vous regarder toujours le nombril !

Déposé le 17/11/2017 à 16h39  
Par Fric Citer

Quelle désolation de voir ainsi des élus avides d'argent. Comme si leurs grasses indemnités ne leur suffisaient pas.
Ils ne connaissent pas la vraie vie.
Ils me dégoutent

Déposé le 16/11/2017 à 20h33  
Par Paola Citer

C'est une honte

Déposé le 16/11/2017 à 15h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par arrete Citer

@MILITANTE arrêtez, de raconter n’importe quoi ça en devient risible !

Déposé le 16/11/2017 à 14h28  
Par Militante Citer

Morale a écrit le 16/11/2017 à 13h04

On voit bien que cette situation inédite crée de la confusion. Ce n est pas acceptable
alors, soit Messieurs Perrot et George démissionnent.
soit Madame Brocard démissionne et laisse sa place a son suppléant .
On ne peu accepter un tel statuquo alors qu il devait se mettre en place de nouvelles pratiques.
Si cette situation perdure, c est que la vénalité l emporte sur la morale.

La demande de cette personne est justifiée. Je fais partie de En Marche et si cette situation ne pose pas de problèmes à Blandine Brocard, Renaud George et Olivier Perrot, eh bien je démissionnerai de En Marche.
Je ne suis pas la seule dans ce cas. Ce qui se passe dans la 5ème circonscription est inadmissible.
J'ai échangé avec des amis sur cette situation et nous sommes la risée de tout le Rhône. Il se dit même que les instances locales ne cautionnent pas cette façon de faire.
Je suis très déçue

Déposé le 16/11/2017 à 14h24  
Par ben quoi Citer

Mais vous le faites exprès ? a écrit le 16/11/2017 à 13h25

Encore le fric en cause ?
Mais vous êtes post-monétaire ou quoi ?
Si vous êtes simplement jaloux(se), alors... inutile de prétexter la morale.

T'as rien compris !
Pourquoi tu viens inclure le sentiment de jalousie dans le débat ?
Elle te parle de la collusion entre le vénal et la morale....ça y est tu raccroche les wagons ?

Déposé le 16/11/2017 à 14h20  
Par Olivier Perrot Citer

Les lois sur le non cumul des mandats n'ont pas été faites pour qu'un maire ou un adjoint soient plus disponibles dans leur commune, mais pour que les députés et sénateurs soient plus disponibles pour l'Assemblée. Un mandat de maire ou d'adjoint n'est pas un "travail", c'est une fonction, des responsabilités, un engagement, et des emmerdes. Et les futures lois sur le non cumul dans le temps actent et renforcent le fait que la politique ne soit pas un métier. Et c'est tant mieux.
Dès lors, il est parfaitement normal et cohérent de cumuler des emplois privés et des fonctions d'élu local.
Ou alors il faut acter que seuls les retraités ont la possibilité de s'engager localement.
Vous voulez des actifs (aka "société civile") dans les instances, mais dès lors qu'ils entrent dans ces instances, vous voudriez qu'ils deviennent inactifs pour ne plus être que politiques?
Permettez que je sois seul juge de ce dans quoi je souhaite m'impliquer, qu'il s'agisse d'emploi salarié ou non, d'actions politiques bénévoles, d'activités associatives ou autres. Ma fonction de maire adjoint ne m'empêchera pas de faire ce que j'ai envie de faire de MA vie.
Et cela n'empêche que ce matin à 6h je distribuai le journal municipal dans les boîtes au lettres de la commune, que je serai sur le pont ce week-end pour les commémorations du centenaire à St Germain, lundi pour un conseil municipal, le week-end suivant pour célébrer un mariage, et le reste de la semaine quand nécessaire.

Déposé le 16/11/2017 à 13h25  
Par Mais vous le faites exprès ? Citer

Morale a écrit le 16/11/2017 à 13h04

On voit bien que cette situation inédite crée de la confusion. Ce n est pas acceptable
alors, soit Messieurs Perrot et George démissionnent.
soit Madame Brocard démissionne et laisse sa place a son suppléant .
On ne peu accepter un tel statuquo alors qu il devait se mettre en place de nouvelles pratiques.
Si cette situation perdure, c est que la vénalité l emporte sur la morale.

Encore le fric en cause ?
Mais vous êtes post-monétaire ou quoi ?
Si vous êtes simplement jaloux(se), alors... inutile de prétexter la morale.

Déposé le 16/11/2017 à 13h04  
Par Morale Citer

On voit bien que cette situation inédite crée de la confusion. Ce n est pas acceptable
alors, soit Messieurs Perrot et George démissionnent.
soit Madame Brocard démissionne et laisse sa place a son suppléant .
On ne peu accepter un tel statuquo alors qu il devait se mettre en place de nouvelles pratiques.
Si cette situation perdure, c est que la vénalité l emporte sur la morale.

Déposé le 16/11/2017 à 12h23  
Par ordrejuste Citer

yves26 a écrit le 16/11/2017 à 11h35

Il faut surtout des gens disponibles, corvéables à merci, sinon cela ne fonctionne pas.

Bonjour Madame Oudot

Qu’est-ce que vous n’arrivez pas à comprendre ? A votre avis pourquoi depuis plusieurs années les lois concernant la moralisation de la vie publique se succèdent ? est-ce une vue de l’esprit destinée à satisfaire le peuple ou pouvons-nous supposer que ces lois viennent mettre un terme à certains abus.

Personnellement, cela ne me choque pas qu’un député ou un sénateur travaille avec un membre de sa famille ou des proches mais malheureusement l’actualité a démontré que parfois cela conduit aux abus que vous connaissez et nous pouvons légitimement nous poser des questions dans certains cas.

Dans l’affaire dont il est question ici concernant le rôle tenu par Messieurs Perot et georges, sans juger de l’engagement et de la compétence des uns et des autres la question est d’ordre morale. A un moment donné il faut dire les choses.

Si une loi sur le cumul des mandats est passée c’est que finalement il est facile de comprendre qu’un élu n’est pas un surhomme et que même avec les outils modernes dont nous disposons pour faire un travail correctement il faut être assidu à sa tâche, pas comme ses députés/maire ou sénateur/maire qui ne mettent les pieds dans leur assemblée que pour faire du lobbying.

Personnellement, tout en étant compétent, je ne conçois pas que l’on puisse être efficace en étant maire d’une ville, vice-président à la métropole, élu dans un ou plusieurs syndicats intercommunaux, attaché parlementaire, chef d’entreprise et en plus animateur local de son parti politique. Vous me permettre d’émettre quelques doute sur la pertinence de la situation. Si elle vous convient, ce n’est pas mon cas et le contacts avec les politiciens m’a appris à être réaliste.

Pour répondre à Monsieur Perot qui a le mérite de donner son appréciation sur la situation. Je le remercie pour son engagement mais je voudrais lui dire que de nombreux bénévoles d’association font un travail remarquable et ne comptent pas leur heures y compris et surtout les Week-end et ceci sans indemnités.

Pour autant si vous avez tant de travail avec la commune et avec vos sociétés ce qui vous prend les Week-end et également avec l’animation local de LREM, pourquoi vous engager encore comme attaché parlementaire alors que ce travail pourrait convenir à une autre personne. Cela doit représenter un travail non négligeable en heures à consacrer à cet activité. Je ne pense pas que les compétences et les personnes de confiances manque à ce point. Vous avez également quelques obligations familiales qu’il serait dommageable de trop pénaliser.

A trop tirer sur la corde, cela ne peut qu’éveiller du mécontentement et de la suspicion. Il me semble que vous pouvez le comprendre, peut-être plus facilement si vous étiez dans l’opposition.

Déposé le 16/11/2017 à 12h20  
Par Yves27 Citer

Yves27 a écrit le 16/11/2017 à 11h38

Là aussi, faites des recherches : et Jean Luc da Passano, et Jean Paul Collin, et Georges Kepénekian...!
Et c’est une évidence que ce soit les maires (ou élus) qui siègent. https://www.grandlyon.com/metropole/la-commission-permanente.html
Donc : mandat + boulot salarié = rien que de très légal et de très bénéfique pour notre démocratie.

Vous êtes donc pour la démocratie directe réelle, seul moyen de ne plus avoir à gérer ce genre d'arrangement ?

Déposé le 16/11/2017 à 11h38  
Par Yves27 Citer

Là aussi, faites des recherches : et Jean Luc da Passano, et Jean Paul Collin, et Georges Kepénekian...!
Et c’est une évidence que ce soit les maires (ou élus) qui siègent. https://www.grandlyon.com/metropole/la-commission-permanente.html
Donc : mandat + boulot salarié = rien que de très légal et de très bénéfique pour notre démocratie.

Déposé le 16/11/2017 à 11h35  
Par yves26 Citer

Martine Oudot a écrit le 16/11/2017 à 10h47

C’est quoi le problème ?
J’avoue ne pas comprendre.
J’imagine que dans ce genre de fonction, il faut être entourés de gens très proches, avec lesquels on a la même manière de travailler et la même vision sur le sens de l’engagement, de gens très proches dans lesquels on a une confiance totale. Il ne s’agit pas d’une relation salariale ordinaire.
Et j’imagine que les liens qu’elle a créés au sein de l’équipe de Saint-Germain lui permettent cela. C’est tout.
L’essentiel, c’est qu’un responsable public et politique soit entouré de personnes bosseuses et compétentes (d’où qu’elles viennent), non ?
Arrêtez de partir du principe « tous pourris ». Laissez-les juste bosser.

Il faut surtout des gens disponibles, corvéables à merci, sinon cela ne fonctionne pas.

Déposé le 16/11/2017 à 11h14  
Par Yves27 Citer

yves26 a écrit le 16/11/2017 à 10h52

Le maire de St Germain au-Mont-d'Or, n'est il pas aussi vi ce président de la Métropole ?

Apparemment, Yves26 n'est pas Vice prézident du la métropole... Il faudra qu'il mange encore de la bonne sou-soupe pour devenir plus grand !

Déposé le 16/11/2017 à 11h06  
Par Olivier Perrot Citer

SOCO1 a écrit le 16/11/2017 à 09h56

Le sujet n'est pas que financier. Ceux qui balancent des chiffres à gogo sont dans l'absurdité. Arguments grossiers. Il y a du travail derrière une rémunération (normalement). La question est "morale" puisqu'il en est tant question ces derniers mois.
Le légal a souvent été bafoué versus la morale. Difficile de savoir où est la limite morale dans l'action politique. Tout le monde n'a pas la même approche.
Mais il y a la loi. Et la loi interdit depuis cette législature le cumul Maire ou Adjoint avec un mandat de Député. C'est ainsi. Alors on "contourne" en légalité. En cumulant le mandat de Maire / Adjoint avec le poste d'attaché parlementaire d'un(e) Député(e). Un trio municipal qui est à la fois en Mairie, en Métropole, à l'Assemblée.

Parce que VOUS estimez qu'il s'agit d'un contournement. Assistant n'est pas un mandat, c'est un job. Mon travail auprès de Blandine n'a rien à voir avec une action politique ou avec mon mandat de maire adjoint. Le travail que j'effectue est strictement dans la sphère privée. Un assistant ne peut pas, par exemple, représenter un député.
C'est avant tout un travail en confiance et en confidentialité et j'imagine mal qu'un député puisse avoir pour assistants de parfaits inconnus.
Je connais Blandine depuis presque 10 ans, nous avons travaillé ensemble sur 2 campagnes municipales, une campagne présidentielle, une campagne législative, nous travaillons ensemble dans une municipalité depuis 3 ans, ainsi que bénévolement dans une association... n'est-il pas naturel qu'elle se soit tournée vers moi, en tous cas qu'elle ait essayé ?
Imaginons que je démissionne de mon mandat municipal, ce que je n'envisage pas... je ne pense pas que la commune et les habitants y gagneraient grand chose, moralement ou financièrement... je pense même que ce serait exactement l'inverse... même si personne n'est indispensable, je pense que nous avons mis en place sur la commune depuis 3 ans, de nombreuses actions, d'économies notamment, qui ont permis, très vite, de redresser des finances moribondes sans augmenter les impôts... Quand nous laisserons les rênes aux suivants en 2020, il récupéreront une commune saine financièrement, et socialement équilibrée.

Déposé le 16/11/2017 à 10h52  
Par yves26 Citer

Le maire de St Germain au-Mont-d'Or, n'est il pas aussi vi ce président de la Métropole ?

Déposé le 16/11/2017 à 10h49  
Par yves26 Citer

Le maire de champagne n'est il pas aussi vice président de la Métropole ?

Déposé le 16/11/2017 à 10h47  
Par Martine Oudot Citer

C’est quoi le problème ?
J’avoue ne pas comprendre.
J’imagine que dans ce genre de fonction, il faut être entourés de gens très proches, avec lesquels on a la même manière de travailler et la même vision sur le sens de l’engagement, de gens très proches dans lesquels on a une confiance totale. Il ne s’agit pas d’une relation salariale ordinaire.
Et j’imagine que les liens qu’elle a créés au sein de l’équipe de Saint-Germain lui permettent cela. C’est tout.
L’essentiel, c’est qu’un responsable public et politique soit entouré de personnes bosseuses et compétentes (d’où qu’elles viennent), non ?
Arrêtez de partir du principe « tous pourris ». Laissez-les juste bosser.

Déposé le 16/11/2017 à 10h10  
Par Lyonnais. Citer

Olivier Perrot a écrit le 15/11/2017 à 19h24

J'ai déjà répondu ici-même, en détails il y a une dizaine de jours:
- 500 € d'indemnités de Maire adjoint, non imposable
- 2000 € en tant qu'assistant parlementaire, contrat de droit privé, imposable.
- non salarié sur mes sociétés, je ne pourrais donc pas dire aujourd'hui combien je gagne, mais vous pourrez le savoir, comme moi, lorsque les bilans auront été publiés. Tout ce que je pourrais dire, mais cela ne regarde qu'eux et moi, c'est combien gagnent mes salariés... une chose est certaine par contre, c'est que je gagnerais bien plus dans la sphère privée sans mes engagements "publics".
Comme je l'ai déjà dit, ici également, je ne pense pas profiter en quoi que ce soit d'argent public.
Et pour donner un exemple concret, j'ai bossé toute la journée de dimanche et de lundi sur un dossier pour ma commune (rappel : 500 € d'indemnités), dossier que j'aurais facturé 2000 € dans la sphère privée, ou qui aurait été facturé autant à la commune sans mon engagement que je qualifierais de bénévole (puisqu'il s'agit d'une compétence privée que je mets à disposition de la communauté sans que cela n'entre en rien dans les attributions "officielles" d'un Maire adjoint... qui n'est pas corvéable à merci).
Il faut arrêter de penser que les "politiques" sont tous des pourris et ne pensent qu'à grappiller l'argent public... 95 % de ceux qui s'engagent pour la communauté dans les 34 000 communes de France de moins de 5000 habitants le font à titre quasiment bénévole, en tous cas les indemnités maximum (1500 € pour un Maire, 500 € pour un adjoint) sont sans rapport avec le temps passé, le travail effectué, les compétences apportées.
Quand le téléphone de permanence sonne à 3h du matin pour signaler un bouc sur la chaussée et qu'il faut régler le problème, quand un immeuble est frappé par la foudre et qu'il faut trouver une solution pour reloger 10 familles, quand un TGV tombe en panne à la gare et qu'il fut trouver à boire pour 800 personnes, quand il faut démonter le podium et faire la vaisselle à 4 h du matin le 14 juillet... on est sur le pont, les 34000 maires et plus de 100 000 adjoints sont sur le pont, et aucun ne pense que les 500 € d'indemnités sont une rémunération pour ce "travail".
Alors franchement vos "magouilles de derrière les fagots"... réfléchissez 3 minutes avant de dire des âneries.
Et pour répondre à un autre commentaire, l'adresse de la permanence de Blandine Brocard est publique et publiée depuis longtemps : 13 avenue Burdeau à Neuville-sur-Saône.

-- Et pour répondre à un autre commentaire, l'adresse de la permanence de Blandine Brocard est publique et publiée depuis longtemps : 13 avenue Burdeau à Neuville-sur-Saône. ---

Merci.

Déposé le 16/11/2017 à 09h56  
Par SOCO1 Citer

Le sujet n'est pas que financier. Ceux qui balancent des chiffres à gogo sont dans l'absurdité. Arguments grossiers. Il y a du travail derrière une rémunération (normalement). La question est "morale" puisqu'il en est tant question ces derniers mois.
Le légal a souvent été bafoué versus la morale. Difficile de savoir où est la limite morale dans l'action politique. Tout le monde n'a pas la même approche.
Mais il y a la loi. Et la loi interdit depuis cette législature le cumul Maire ou Adjoint avec un mandat de Député. C'est ainsi. Alors on "contourne" en légalité. En cumulant le mandat de Maire / Adjoint avec le poste d'attaché parlementaire d'un(e) Député(e). Un trio municipal qui est à la fois en Mairie, en Métropole, à l'Assemblée.

Déposé le 15/11/2017 à 19h24  
Par Olivier Perrot Citer

Repondez enfin !!! a écrit le 15/11/2017 à 15h38

Pourquoi vous ne voulez pas publier tout ce que vous gagnez Messieurs George et Perrot ?
Vos non reponses sentent la bonne magouille de derrière les fagots

J'ai déjà répondu ici-même, en détails il y a une dizaine de jours:
- 500 € d'indemnités de Maire adjoint, non imposable
- 2000 € en tant qu'assistant parlementaire, contrat de droit privé, imposable.
- non salarié sur mes sociétés, je ne pourrais donc pas dire aujourd'hui combien je gagne, mais vous pourrez le savoir, comme moi, lorsque les bilans auront été publiés. Tout ce que je pourrais dire, mais cela ne regarde qu'eux et moi, c'est combien gagnent mes salariés... une chose est certaine par contre, c'est que je gagnerais bien plus dans la sphère privée sans mes engagements "publics".
Comme je l'ai déjà dit, ici également, je ne pense pas profiter en quoi que ce soit d'argent public.
Et pour donner un exemple concret, j'ai bossé toute la journée de dimanche et de lundi sur un dossier pour ma commune (rappel : 500 € d'indemnités), dossier que j'aurais facturé 2000 € dans la sphère privée, ou qui aurait été facturé autant à la commune sans mon engagement que je qualifierais de bénévole (puisqu'il s'agit d'une compétence privée que je mets à disposition de la communauté sans que cela n'entre en rien dans les attributions "officielles" d'un Maire adjoint... qui n'est pas corvéable à merci).
Il faut arrêter de penser que les "politiques" sont tous des pourris et ne pensent qu'à grappiller l'argent public... 95 % de ceux qui s'engagent pour la communauté dans les 34 000 communes de France de moins de 5000 habitants le font à titre quasiment bénévole, en tous cas les indemnités maximum (1500 € pour un Maire, 500 € pour un adjoint) sont sans rapport avec le temps passé, le travail effectué, les compétences apportées.
Quand le téléphone de permanence sonne à 3h du matin pour signaler un bouc sur la chaussée et qu'il faut régler le problème, quand un immeuble est frappé par la foudre et qu'il faut trouver une solution pour reloger 10 familles, quand un TGV tombe en panne à la gare et qu'il fut trouver à boire pour 800 personnes, quand il faut démonter le podium et faire la vaisselle à 4 h du matin le 14 juillet... on est sur le pont, les 34000 maires et plus de 100 000 adjoints sont sur le pont, et aucun ne pense que les 500 € d'indemnités sont une rémunération pour ce "travail".
Alors franchement vos "magouilles de derrière les fagots"... réfléchissez 3 minutes avant de dire des âneries.
Et pour répondre à un autre commentaire, l'adresse de la permanence de Blandine Brocard est publique et publiée depuis longtemps : 13 avenue Burdeau à Neuville-sur-Saône.

Déposé le 15/11/2017 à 19h16  
Par Lyonnais. Citer

Comment osent-ils ? a écrit le 15/11/2017 à 18h17

Quelle honte qu'un Maire et son adjoint en plus de leurs indemnités, se fassent verser des salaires de 5000 euros par mois en plus d'autres activités.
C'est exactement ce genre d'attitudes qui éloignent les citoyens de la politique de ces profiteurs.
Ils n'ont pas de morale ces gens là.
J'espère que la justice s'en mêlera

Et oui, la moralité des LREM qui émerge enfin !!
Avec en plus "quelques chevaliers blancs" qui se croient investis du SAV de leurs mensonges sur LyonMag !!
Quel honte aujourd'hui pour LREM, mais quel poids a la honte face au profit ?

J'espère que le président si propre saura remettre de l'ordre dans la moralité de ses troupes.

Déposé le 15/11/2017 à 19h07  
Par Lyonnais. Citer

mon pauvre a écrit le 14/11/2017 à 21h36

@lyonnais: je suis exaspéré par tant de connerie. Encore un qui a perdu l’occasion de se taire ! Quand on sait pas, on se tait plus tôt que de raconter des connerie. Ah oui c’est plus simple de colporter des ragots et de râler ... pathétique.

Pardon ?
Pourquoi tant de haine ?
C'est cela qu'on apprends aujourd’hui chez les LREM ?
Peur des vérités ?
Alors à quelle adresse exacte est ce local ?
Si je veux aller voir ce député de ma circonscription, je vais où ?
Parce que mail et téléphone ne me suffise pas, très cher, moi besoin de voir les yeux dans les yeux !!
Après oui, c'est plus simple de cacher toute vérité comme vous le faites, mais stop à la connerie, la votre de connerie, car d'avoir répondu de la sorte sans apporter la preuve formelle de l'existence de ce local, excusez moi du peu, mais je la fermerais à votre place.
Allez, next ou alors donner l'adresse de ce local !!

Déposé le 15/11/2017 à 18h21  
Par Peut être Citer

Repondez enfin !!! a écrit le 15/11/2017 à 15h38

Pourquoi vous ne voulez pas publier tout ce que vous gagnez Messieurs George et Perrot ?
Vos non reponses sentent la bonne magouille de derrière les fagots

Peut être qu'ils ne publient pas parce que vous même, vous ne le faites pas ?

Déposé le 15/11/2017 à 18h17  
Par Comment osent-ils ? Citer

Quelle honte qu'un Maire et son adjoint en plus de leurs indemnités, se fassent verser des salaires de 5000 euros par mois en plus d'autres activités.
C'est exactement ce genre d'attitudes qui éloignent les citoyens de la politique de ces profiteurs.
Ils n'ont pas de morale ces gens là.
J'espère que la justice s'en mêlera

Déposé le 15/11/2017 à 15h38  
Par Repondez enfin !!! Citer

pas la lumière à tous les étages a écrit le 15/11/2017 à 13h38

Comme c'est déjà écrit plus bas :

http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/le-depute/la-situation-materielle-du-depute

liste des assistants à droite sur la page
http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA721336

toutes ces données sont publiques,
alors arrêtez vos manipulations.

Pourquoi vous ne voulez pas publier tout ce que vous gagnez Messieurs George et Perrot ?
Vos non reponses sentent la bonne magouille de derrière les fagots

Déposé le 15/11/2017 à 14h32  
Par ordre habituel Citer

ordrejuste a écrit le 15/11/2017 à 13h55

Pour être choisi pour être élu chez LREM , il fallait cirer les pompes de Collomb. C'est un metier de spécialiste et à Lyon nous avons beaucoup d'expert et de prétendant. Certains en sont heureux d'autres moins, c'est ainsi que se bâti le renouveau démocratique cher à Macron. Qui pouvait penser qu'il en serait autrement ?

c'est comme ça dans tous les partis politiques.

Vive la démocratie directe réelle, vous n'aurez plus à vous mettre "à genoux".

Déposé le 15/11/2017 à 13h55  
Par ordrejuste Citer

Pour être choisi pour être élu chez LREM , il fallait cirer les pompes de Collomb. C'est un metier de spécialiste et à Lyon nous avons beaucoup d'expert et de prétendant. Certains en sont heureux d'autres moins, c'est ainsi que se bâti le renouveau démocratique cher à Macron. Qui pouvait penser qu'il en serait autrement ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.