Mohamed Tria, président de l'AS Duchère : "Si Lyon veut être une grande métropole européenne, un second club pro doit devenir une réalité"

Le président du club de foot de l'AS Duchère, Mohamed Tria, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Mohamed Tria, président de l'AS Duchère : "Si Lyon veut être une grande métropole européenne, un second club pro doit devenir une réalité"
Mohamed Tria - LyonMag

Après son coup de gueule face à Georges Képénékian et David Kimelfeld concernant la suppression des emplois aidés par le gouvernement que ces deux hommes ont soutenu, le président de l'AS Duchère est revenu sur les tenants et aboutissants de cette mesure. "Mon club n'est pas qu'un club de football. C'est d'abord le premier acteur social du quartier de la Duchère. Les emplois aidés au sein du club c'est quasiment une quinzaine de personnes, donc c'est très structurant. J'ai trouvé regrettable que, en plein été, sans coup de semonce, on en décrète la suppression. J'ai notamment été scandalisé par la brutalité avec laquelle cela s'est fait", a expliqué Mohamed Tria.

Sur la possibilité d'avoir un second club professionnel de football, Mohamed Tria a déclaré : "Si Lyon veut être une grande métropole européenne, l'égal de Londres, de Munich, de Turin ou de Milan, qui ont tous deux clubs professionnels, je ne vois pas pourquoi cette réalité-là ne se mettrait pas en place à Lyon. Ça ne coute pas si cher que cela. Je suis optimiste, et inquiet à la fois puisque cette suppression des emplois aidés me met en grande difficulté".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vixi le 13/12/2017 à 10:13

Une reconnaissance en PRO permettrai de s'en mettre plein les poches.Il y a déjà un business juteux de revente des joueurs comme du bétail.

Signaler Répondre

avatar
hole ass le 13/12/2017 à 09:45

c'est l'asse, le second club pro de la métropole lyonnaise...

Signaler Répondre

avatar
jeangitano le 12/12/2017 à 09:32

Enmarche arriere ! Macron c est de la poudre de perlimpimpim ... il detricote
mais ne propose rien de nouveau .je suis deçu (pour l avoir cru).
Lyon est surment une des villes les moins sportive . Elle devrait prendre exemple sur des villes de peripherie

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 12/12/2017 à 09:00

C'est sur qu'après avoir soutenu Emmanuel Macron (présence lors des rencontres avec Bruno Bonnel et prise de parole) la suppression des emplois aidés peut provoquer quelques aigreurs. Mais bienvenu en politique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.