Boucher, il laissait son appartement à un copain pour organiser un trafic de drogue à Villeurbanne

Boucher, il laissait son appartement à un copain pour organiser un trafic de drogue à Villeurbanne
Photo d'illustration - résine de cannabis - LyonMag

Deux copains d'enfance passaient cette semaine devant le juge pour trafic de stupéfiants.

Habib B., un Décinois âgé de 24 ans, avait pris l'habitude de rendre visite à un ami de longue de date, boucher dans l'agglomération lyonnaise. Mais ces visites avaient un tout autre but que d'acheter de la viande. Habib se rendait dans l'appartement mitoyen du commerce avec une idée bien précise en tête.

Là, alors que son copain travaillait dans l'échoppe, il préparait des doses de cannabis qu'il écoulait ensuite dans le quartier de Gratte-Ciel à Villeurbanne, raconte Le Progrès. Le boucher, quant à lui, a assuré ne pas être au courant du petit manège de son ami. Il a avancé fumer quelques joints avec ce dernier, sans pour autant prendre part au trafic.

Pourtant, la police a pu identifier un véhicule comme lui appartenant et effectuant des allers-retours, chargée de stupéfiants. Habib, lui, a été interpellé en novembre. Dans un cabanon perquisitionné chez ses parents, 862 grammes d'herbe, dix grammes de résine de cannabis et une centaine de grammes de cocaïne ont été découverts. Des quantités qui sont loin d'appuyer la défense du jeune homme, qui assurait dealer pour payer sa consommation.

En conséquence, il a été condamné à deux ans de prison, dont six mois avec sursis assortis d'une obligation de travail. L'ami boucher, lui, a été condamné à 80 jours-amendes de 10 euros.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marty Meilleure-Auto le 31/12/2017 à 11:50
Tony Alonzo a écrit le 31/12/2017 à 10h36

C est pas non plus un trafic international...rien d exceptionnel sur la quantité saisie par rapport à tout ce qui il tourne à Lyon... Et villeurbanne bien heureusement est bien loin de marseille

Très bon commentaire.

Je n'aurais pas dit mieux moi même.

Signaler Répondre

avatar
Tony Alonzo le 31/12/2017 à 10:36

C est pas non plus un trafic international...rien d exceptionnel sur la quantité saisie par rapport à tout ce qui il tourne à Lyon... Et villeurbanne bien heureusement est bien loin de marseille

Signaler Répondre

avatar
non justement le 30/12/2017 à 22:19

Non justement c est tout faut exceptionnel ...

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 30/12/2017 à 14:10
et alors ? a écrit le 30/12/2017 à 09h51

En quoi est-ce que cela vous gêne ?

Ca ne me gêne en rien.
C'est simplement exceptionnel quand il s'agit d'Habib.

Signaler Répondre

avatar
Kéfir le 30/12/2017 à 11:54

Ben quoi, une viande aux herbes ...c'est une recette!!

Signaler Répondre

avatar
lyonmag donne les prenoms aleatoirement le 30/12/2017 à 11:26

Transparence variable , de quoi se poser de vrais questions sur les finalités de cette démarche...

Signaler Répondre

avatar
et alors ? le 30/12/2017 à 09:51
Petaudier a écrit le 29/12/2017 à 17h20

On donne le prénom maintenant ?
Brandisseurs de pancartes et dérouleurs de banderoles, réveillez vous.

En quoi est-ce que cela vous gêne ?

Signaler Répondre

avatar
tout est dit le 30/12/2017 à 09:24

habib , tout est dit .

Signaler Répondre

avatar
bouchetie halal le 30/12/2017 à 09:15

La boucherie était elle halal ??? Mdr

Signaler Répondre

avatar
GIGLIO le 30/12/2017 à 08:42
Petaudier a écrit le 29/12/2017 à 17h20

On donne le prénom maintenant ?
Brandisseurs de pancartes et dérouleurs de banderoles, réveillez vous.

Pourquoi? C'est interdit? Les audiences au tribunal sont ouvertes au public que je sache. Je vous invite à vous y rendre tous les après-midis. Vous seriez surpris des prénoms...

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 29/12/2017 à 17:20

On donne le prénom maintenant ?
Brandisseurs de pancartes et dérouleurs de banderoles, réveillez vous.

Signaler Répondre

avatar
Encore villeurbanne !! le 29/12/2017 à 15:24

Villeurbanne toujours et encore !!!

Marseille, accroche toi, Villeurbanne va bientôt te dépasser !!

Encore une fois, la justice se distingue...ptdr

J'adresse toute ma sympathie aux victimes et leurs familles, de ces deux dealers.

Signaler Répondre

avatar
tartanpion03 le 29/12/2017 à 11:01

On voit là quelle belle justice en france. Ce ne sont pas des peines comme ça qu'ils vont arrêter leur trafic.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.